TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Coupe des confédérations: "Malgré la déroute, "une grande victoire" pour Tahiti "




Coupe des confédérations: "Malgré la déroute, "une grande victoire" pour Tahiti "
RIO DE JANEIRO, 20 juin 2013 (AFP) - L'Espagne, en écrasant Tahiti 10-0 dans la Coupe des Confédérations, a établi le nouveau record d'écart de buts dans une phase finale de tournoi Fifa (en sélection A), jeudi au Maracana de Rio de Janeiro.

Trois matches de ce type s'étaient terminés sur un écart de neuf buts: Hongrie-Corée du Sud (9-0 au Mondial-1954), Yougoslavie-Zaïre (9-0 au Mondial-1974) et Hongrie-Salvador (10-1 au Mondial-1982). L'Espagne égale ainsi aussi le record de buts marqués en un match de tournoi Fifa, établi par les Hongrois de 1982.

En Coupe des Confédérations, l'Espagne surpasse le Brésil de 1999 (8-2 contre l'Arabie saoudite).

Concernant les statistiques nationales, l'Espagne avait déjà fait mieux, avec un 13-0 en amical (contre la Bulgarie en 1933), et en match de compétition, un 12-1 contre Malte en 1983 (qualifications à l'Euro-1984).

Tahiti égale pour sa part son triste record, un 10-0 encaissé face à la Nouvelle-Zélande en 2004 (qualifications au Mondial-2006).

L'écart était trop ample entre une Roja hégémonique (Championnats d'Europe 2008 et 2012, Mondial-2010), quoique largement remaniée par rapport au match contre l'Uruguay (2-1), et les amateurs polynésiens.

"C'est un très beau résultat, la différence entre les deux équipes était trop grande, a estimé Vicente Del Bosque. Mais nous avons joué notre jeu et eux ont eu un jeu propre. C'est une équipe très noble".


Collier de fleurs

Coupe des confédérations: "Malgré la déroute, "une grande victoire" pour Tahiti "
Les attaquants espagnols en ont profité pour soigner leurs statistiques personnelles: Torres s'est emparé de la première place du classement des buteurs avec un quadruplé (5, 33, 57, 79), lui qui a aussi tiré un penalty sur la barre et affiché un certain égoïsme à l'égard de Villa, auteur d'un triplé (39, 49, 64), tandis que Silva réussissait un doublé (31, 89) et Mata un but (66).
Comme ils l'avaient fait à leur premier match, les Tahitiens ont offert aux Espagnols un collier de fleurs de tiaré lors des poignées de main. Et, étonnamment, du fil à retordre pendant la première demi-heure: la Roja, malgré l'ouverture du score rapide de Torres, peinait à poser son jeu et semblait nerveuse. Mais le but de Silva à la 31e débloquait les choses et la balade pouvait commencer.

Pas de forteresse de la part des Toa Aito ("guerriers de fer" en tahitien), pas de repli à onze dans leurs cages; ils ont joué le jeu. Quitte à s'y brûler les pieds: il suffisait aux Espagnols de franchir le dernier rideau et se présenter devant le gardien.

Le sélectionneur tahitien a retenu la "grande victoire" qu'a constitué pour lui l'appui du public. "Nous avons gagné le coeur du public, "obrigado" (merci, en portugais) à tous", a dit Eddy Etaeta.





Malgré la déroute, "une grande victoire" pour Tahiti

Coupe des confédérations: "Malgré la déroute, "une grande victoire" pour Tahiti "
Le sélectionneur de Tahiti, Eddy Etaeta, a estimé que son équipe avait remporté jeudi "une grande victoire" malgré les 10 buts encaissés face à l'Espagne, la plus lourde défaite jamais enregistré dans un tournoi organisé par la Fifa.

"C'est une énorme surprise ce qui nous est arrivé au Brésil, parce que malgré cette déroute, nous avons reçu un soutien immense du public", a déclaré Etaeta en conférence de presse.
"Nous avons remporté une grande victoire (...) Nous avons gagné le coeur du public. Obrigado (+merci+ en portugais) à tous", a-t-il ajouté, visiblement ému.

A l'issue de la rencontre, les joueurs de Tahiti, petit Poucet de la compétition, ont été chaleureusement applaudis par les 71.000 spectateurs du mythique stade Maracana.
Selon leur sélectionneur, les joueurs de Tahiti sont désormais plus connus au Brésil que dans leur propre pays.

"Nous savions que nous allons jouer dans une compétition de niveau international, le soutien que nous recevons ici est fantastique et cela va nous permettre d'être plus connu", a estimé Etaeta.
vel/jr

Rédigé par () le Jeudi 20 Juin 2013 à 09:59 | Lu 1806 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Kedupipo le 20/06/2013 11:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La claque !!! par rapport à lundi, c'est autre chose, notre équipe a été réellement surclassé. J'ai pris exprès ma journée pour voir le match, en pensant revivre la même émotion pendant le but tahitien, ben là, je n'ai jamais vu autant de ballons rendus à l'adverse dans un match, contre le nigeria c'était passable mais là, c'était assez chaotique, dommage, je ne dirais pas cette fois-çi qu'ils ont bien joué, c'était presque ridicule....

2.Posté par 10-0 le 20/06/2013 12:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En tout cas, un match plein d'émotion surtout de la part de Roche. Malgré la lourde défaite (prévisible) ils n'ont pas laché et ont montré leur motivation face aux espagnols jusqu'au bout. Bravo à notre sélection j'espère qu'ils ont en bien profité.

3.Posté par Ugly Quijot le 20/06/2013 13:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ils ont eu du coeur et ont joué le jeu. Ils ont donné l'image d'une équipe certes amateur mais qui en veut, et avec des comportements sympathiques. Contrat rempli, pour moi.
Mention spéciale à Mickaël Roche, très sollicité forcément. Il a peut-être pris 10 buts, mais a aussi capté ou repoussé 15 ou 20 ballons très dangereux, dont un splendide coup-franc de Villa. La défense Tahitienne ne pouvait pas faire le poids face aux champions du monde, surtout en jouant si haut (mais c'est à leur honneur d'avoir gardé un esprit offensif). Et quand il y n'y a plus de défense, le meilleur gardien du monde a très peu de chance d'arrêter quoi que ce soit...Bravo aux Toa Aito. Un peu moins de fébrilité dans les passes et la conservation du ballon, et ça aura vraiment belle allure. Pas d'accord pour dire qu'ils ont été ridicules, vu la différence de niveau.

4.Posté par Teiki le 20/06/2013 18:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Une grande victoire" heureusement que le ridicule ne tue pas. La prestation de notre équipe a été nulle. "Une grande victoire" il faut oser sortir des âneries pareille lorsque l'on se prend 10 a 0.
Moi je ressent une GRANDE HONTE.

5.Posté par uncle sam le 20/06/2013 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hey teiki, toi t'aurais les couilles de jouer devant seulement 71 000 spectateurs ?
Tu me fais penser aux rageurs sur l'équipe.fr ... Va donc poster la bas tu leur ressemble bien.
Qu'est ce qui était nl ? De voir une équipe qui a joué avec son cœur ?
Y'avait des chômeurs dans cette équipe, maintenant je dis respect les gars !

6.Posté par helio roberto - brazil le 21/06/2013 01:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Tahiti mauvaise perdu le jeu a gagné le cœur des Brésiliens.

7.Posté par Kedupipo le 21/06/2013 10:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Meuh non Teiki, faut pas avoir honte !!!
Perso je trouve aussi nul ce que dit Etaeta sur la grande victoire, c'est sûr qu'ils n'ont rien gagné mais avoir le public avec soi, c'est habituel, souvent ce dernier se range derrière l'équipe la plus faible. Là où je l'ai trouvé aussi assez nunuche notre sélectionneur, c'est lors du but de Tahiti, autant les commentateurs et les joueurs, je les ai trouvé fantastiques, joyeux et vrais mais Eddy, sa manière de montrer sa joie, je l'ai trouvé surjoué ou mal joué....

8.Posté par Teiki le 21/06/2013 18:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

"Uncle Sam" c'est de Etaeta que je parlais. Pas de nos joueurs. Tu es peut être trop bête pour comprendre? Jouer devant 71 000 spectateurs, je ne suis pas footballeur moi.
Tu dois avoir des problèmes, d'agressivité. Les rageurs c'est des Gus dans ton genre qui se permettent des réactions agressive. Je ne pense pas t'avoir adresse la parole.
Je dis bravo a nos garçons. Un de mes fetii est membre de l'équipe. C'est la réaction de Etaeta que je critique.

9.Posté par helio roberto - brazil le 25/06/2013 00:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je n'ai pas utilisé le mot «mauvaise» dans mon commentaire.
J'ai utilisé le traducteur google pour passer portugais vers le français.
J'ai écrit que "Tahiti a perdu le match, mais a gagné le cœur des Brésiliens."

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki