Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Confirmations à la direction de l’hôpital et du port



La CCBF est saisie ce mardi pour avis sur les nominations de René Caillet à la direction du CHPF et de Georges Puchon, à la direction générale de l'Epic Port autonome de Papeete.
La CCBF est saisie ce mardi pour avis sur les nominations de René Caillet à la direction du CHPF et de Georges Puchon, à la direction générale de l'Epic Port autonome de Papeete.
PAPEETE, 29 août 2016 - La CCBF est saisie mardi pour avis concernant les nominations de Georges Puchon, à la direction du Port Autonome, et de René Caillet, à la tête du Centre hospitalier de Polynésie française.

Ces nominations devront encore chacune faire l’objet d’un arrêté en Conseil des ministres, avant de devenir effectives. Pour l'heure, simple formalité, elles sont inscrites à l’ordre du jour de la réunion de ce mardi de la Commission de contrôle budgétaire et financier (CCBF), à l’assemblée.

René Caillet est donc en bonne voie de succéder à James Cowan à la direction du centre hospitalier de Polynésie française. Ce dernier était en poste par intérim depuis le départ de Christophe Bouriat, licencié en juillet 2015 après une brève mission de 11 mois à la tête de l'établissement.

Responsable depuis février 2010 du pôle sanitaire et médico-social à la Fédération hospitalière de France, à 59 ans René Caillet est le candidat soutenu par le ministre de la Santé, Patrick Howell, pour prendre la tête du CHPF. Il bénéficie de 30 ans d’expérience de directeur d'hôpital en établissements publics et privés.

L’autre nomination sur laquelle doit se prononcer mardi la commission de contrôle de l’assemblée est celle de Georges Puchon. Sélectionné avec la faveur du gouvernement à l’issue d’un appel à candidatures, l’ancien ministre devrait bientôt reprendre la direction générale du Port autonome de Papeete.

La direction de l’établissement public à caractère industriel et commercial (Epic) avait été confiée par intérim à Boris Peytermann, fin juillet 2015. Mais, en dépit de multiples demandes de ce dernier, pour en finir avec ce qu’il estimait un "défaut de légitimité", aucun arrêté n’a été pris pour sa nomination en plein exercice. Boris Peytermann avait officiellement posé sa démission en juin dernier, par lettre adressée à Albert Solia, son ministre de tutelle, et au président Fritch. Il soulignait à cette occasion "que le défaut de légitimité et l’absence de confiance du président du Pays entravent fortement le fonctionnement et la dynamique de l’établissement et ne permettent pas de poursuivre les réformes en cours, ni de gérer les dossiers sensibles". Aussi demandait-il à ce qu’il soit mis fin "immédiatement" à sa fonction. Georges Puchon, devrait être nommé à sa suite dans les jours qui viennent.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Lundi 29 Août 2016 à 11:41 | Lu 4773 fois






1.Posté par mathius le 29/08/2016 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Édouard ã force de manier le chou et la chèvre du va finir par recevoir un coup de corne..... Et pourquoi pas maintenant un bleu comme directeur de l'oph? Il est evident que les enfants politique de Flosse ne savent rien Faure d'autre que du Gaston Flosse. Bof, comme cela Oscar Temaru pourra toujours démander à l'ONU d'être leur représentant à râpa nui😜🤑😂

2.Posté par TAAHOA le 29/08/2016 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mathius tu es jaloux parce que tu n'a pas été nommé à aucun de ces postes. Evidemment que l'on ne peut pas te nommer à ces postes puisque tu n'ai qu'un petit dessinateur et non pas un gestionnaire.

3.Posté par Maohitaahoaroa le 29/08/2016 15:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien dit Mathius: les enfants de GF ne savent rien faire d'autre que du GF. Après avoir empoché un pactole de plus de 28 millions à l'OPT, ( imposé par GTS, et incapable, puisque que "remercié avec un pactole) PUPUCHE va envoyer le PORT AUTONOME où???
Toujours les mêmes qui profitent!!! A croire qu'en PF il n'y a que les politiciens sauce GF ou OSCAR qui peuvent occuper les postes. Et on nous rabat les oreilles avec: " il faut donner leur chance aux jeunes qui ont les diplômes"!!!


4.Posté par Toki le 29/08/2016 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

D'accord avec post 3: à croire qu'il n'y a personne parmi cette jeunesse polynésienne et diplômée pour assumer de tels postes! On préfère nommer des personnes au passé plus que douteux et surtout qui n'ont rien apporté au pays, à part de grosses dépenses, plutôt que de nommer des personnes "apolitiques" mais compétentes.

Franchement, on n'y arrivera pas avec les mêmes joueurs!

5.Posté par mathius le 29/08/2016 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il faut que les journalistes pose la question ã exorde Frith ou sont les jeunes de sont gouvernement qui n'a pas picolé au téton de Gaston 👙🍴🍼

6.Posté par REY Ethode le 29/08/2016 18:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le Port Autonome de Papeete n'a plus rien d'autonome
Il est devenu un service du pays
Son CA est désormais statutairement composé de 13 membres dont 7 ministres,1 représentant de l'AT,1 représentant de la commune de PPT et de seulement 4 représentants des utilisateurs du port
Le President du CA est le ministre de l'Equipement
Le DG est nommé et viré par le Conseil des Ministres
Les bénéfices d'exploitation sont transférés au budget général du pays en lieu et place d'investissements structurants conformément aux missions du port définies par la délibération de 1962

7.Posté par mauiii le 29/08/2016 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et Solia, toujours ministre?

8.Posté par taramea le 30/08/2016 06:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et voilà, celui qui a presque envoyé Toa Faaa en faillite en à peine un an de gestion, celui qui ne veut pas que les femmes de son entreprise à Papara ait une chaise pour s'assoir, et celui qui fricotte avec la CSTP/FO qui a fait des grèves au Port autonome et que Mario Banner a fait le nettoyage. A l'attention des travailleurs du Port autonome, ce monsieur est un "puhi" (une anguille), un manipulateur, un menteur, etc..., il va y avoir des grèves très bientôt. Félicitations Edouard d'avoir pensé à Puchon, tu vas être servi.

9.Posté par TuladiBouffi le 30/08/2016 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci @ REY on comprends mieux pourquoi depuis des années ce ne sont que des béni oui oui à la tête du Port ! L'autonomie, c'est comme la démocratie et les droits de l'homme, plus en parle et moins on en fait !!!

10.Posté par rugrametu le 30/08/2016 21:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pour le CHPF, pourquoi la candidature de Mle TERIIPAIA Hanny n'as t elle pas été retenue?????
Incompétence? Trop jeunes? Manque d'expérience? Ou choix politique? C'est çà l'océanisation des cadres?
On demande aux jeunes de faire des hautes études supérieures, (Bac 5 ou 8)
puis de revenir au pays pour servir son fenua et lorsqu'ils postulent pour un poste de responsabilité,Ils sont rejetés!
C'est pour cette raison que la plupart des jeunes étudiants qui partent faire des hautes études, en Métropole ou ailleurs, n'envisagent déjà au départ, de ne pas revenir, immédiatement après leur réussite scolaire.
Pauvre Polynésie.

11.Posté par emere cunning le 30/08/2016 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Maohitaahoaroa,
et dis-nous honnêtement, ça a été quoi faire du GF ?

@ Rey Ethode,
Cela fait effectivement un peu trop de ministres. Etonnant que ces représentants des entreprises du port ne parviennent pas à convaincre les ministres de l’utilité de leurs projets, tous ont intérêt à ce que la pirogue avance (encore que le gouvernement soit seul à assumer les mauvais choix/projets). Quels sont ces investissements structurants qu’ils proposent ? En attendant, j’en connais qui étaient contre le quai des paquebots et quelques autres investissements qui se sont avérés utiles.

12.Posté par mathius le 30/08/2016 10:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si Etode a raison il demontre la complicité de l'état dans les magouilles du port autonome. Encore une fois le garant de la légalité est le garant des magouilles d'un statut bidon

13.Posté par mathius le 30/08/2016 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si l'hôpital psychiatrique dépend de la direction de l'hôpital, le gouvernement a raison de prendre un directeur qui ne soit pas inamovible et renouvelable, car je rapelle que la section psychiatrique est un lieu d'enfermement qui peu devenir un lieu où le politique au pouvoir peut se débarrasser de ceux qui le gêne.. Vous croyez que cela serait pas possible avec certains de nos élusive?

14.Posté par paku le 30/08/2016 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

MAFIAUTONOMIE APARTHEISER

15.Posté par REY Ethode le 30/08/2016 11:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ emere
Tu dois bien admettre que le Port Autonome de PPT est aujourd'hui sous la férule du GVT et que par le fait les utilisateurs du port (qui pourtant le financent) peuvent trjours causer ...
Un exemple d'investissement structurant : le dock flottant. Est-il logique que nos navires qui assurent le ravitaillement vital de nos archiopels soient obligés d'aller caréner en NZ voire en Australie pendant que le PAP finance à perte le parking souterrain de la place Chirac ou le budget général du pays (1 milliard ces 3 dernières années) !!!

16.Posté par Juju le 30/08/2016 14:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mathius c''est à l''hôpital psychiatrique que tu dois être pauvre malade

17.Posté par emere cunning le 30/08/2016 16:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je ne comprends pas que des personnes aussi intelligentes et déterminées que toi (et je suis sincère) n'aient pu convaincre les gouvernements (d'O Temaru et GTS tout au moins, plus sympas que G Flosse, n'est ce pas) de la nécessité de projets tels que ce dock flottant. Aucun, je pense, ne veut mécontenter nos îliens. Il y a peut-être un vrai problème (coût exorbitant pour un usage occasionnel, manque de professionnels locaux et autres).
Le parking Chirac à l'entrée du centre ville était censé désengorger la circulation sur le front de mer dont une foule d'usagers se plaint au quotidien. Il était tout aussi nécessaire.

18.Posté par mathius le 30/08/2016 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Juju, c'est exactement pour cela que la prison qui était de compétence du pays est redevenu d'état, merci pour ta demonstration. Cela en dit long........

19.Posté par REY Ethode le 31/08/2016 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@emere
Avec une population disséminée sur 79 îles, la desserte maritime de la PF est vitale. Les navires assurant cette desserte se doivent d'être en conformité avec la réglementation maritime qui exige un carénage obligatoire à sec tous les ans.
Un dock flottant (ou similaire) est un outil structurant absolument indispensable. Il y a bien celui de la marine nationale, mais devons-nous rester à la remorque de la marine nationale qui a d'autres missions et qui peut nous claquer dans les doigts à tout moment !
A titre de comparaison : un dock (durée de vie 50 ans) coûte 3 milliards, la gare maritime de Moorea 2,5 milliards
Le parking Chirac est une bonne chose; mais est-ce au PAP de le payer !!!

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance