TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Communiqué du Tahoera'a: "Ralliement de Charles Fong Loi, la valse à deux temps"




Communiqué du Tahoera'a: "Ralliement de Charles Fong Loi, la valse à deux temps"
COMMUNIQUE DU TAHOERA'A:
Après une longue valse-hésitation, valse à deux temps qui se danse un pas en avant et un pas en arrière, Charles FONG LOI a finalement quitté le groupe politique du Tahoera’a Huiraatira, parti grâce auquel il a été élu. Lui aussi a cédé aux sirènes d’Edouard FRITCH fort de la promesse de brouter une herbe plus grasse. Il rejoint la liste déjà longue des traitres qui renièrent leurs engagements pris devant les électeurs au nom d’une stabilité qu’ils ont eux-mêmes contribué à détruire, puisque la stabilité était sortie des urnes le 5 mai 2013 en donnant 38 élus sur 57 au Tahoera’a Huiraatira.

Pourtant, à plusieurs reprises, le représentant du Taatira No Te Hau, avait promis que la fidélité est une valeur à laquelle il attachait la plus haute importance. Il avait renouvelé cette promesse à plusieurs reprises au président Gaston FLOSSE. On ne construit pas sur le mensonge et encore moins sur la trahison. Que celui qui ne voulait pas « devenir un général sans armée », et qui a rejoint l’armée mexicaine du Tapura, nous explique dans quelle armée ce sont les soldats qui commandent à leur général ? En réalité la décision de partir était prise depuis plusieurs semaines, et le bureau fédéral du Taatira No Te Hau n’est qu’un habillage médiatique pour donner un semblant de légitimité politique à une bascule qui reste avant tout une trahison.

Charles FONG LOI a désormais la mission de convaincre d’autres représentants, mais à quel prix ? Le président s’apprête à lancer une vaste opération de séduction à Moorea et à Bora Bora en se rendant dans ces îles avec tout le gouvernement. Multipliant les promesses à qui veut encore y croire, la frénésie du président n’a d’égale que sa volonté à disposer d’une majorité à sa botte, docile et soumise. Pourtant, comme le Haut-commissaire de la République l’a rappelé à la télévision dimanche soir, l’instabilité n’existe pas et quand bien même le président dispose d’une majorité relative, il n’est pas empêché de gouverner puisque ses textes sont votés.

Rédigé par () le Mardi 27 Octobre 2015 à 08:50 | Lu 362 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Tiarelantana le 28/10/2015 07:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Profiteur!!! qu'il rembourse tous les indemnités perçues depuis le début de son mandat, et qu'il laisse sa place!!

2.Posté par tuterai 58 le 28/10/2015 11:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Question mensonge le pdt du th s'y connait il en a tellement dit (des mensonges) et la liste est tellement exhaustive que je ne citerai une au hasard et qui disais JE NE M'ALLIERAI JAMAIS AUX INDEPENDANTISTES,l'histoire est la pour nous rappeler du 07/07/07.Terrible date qui a ete et qui restera dans la memoire des maohi pendant des decenies.Alors svp messieurs du th en matiere de lecons vous etes les mal places pour en donner.Mensonges et traitrises vous etes passe maitre en la matiere.

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki