TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Communiqué du TAATIRAA NO TE HAU




Le 6 août 2013, la loi du Pays créant les Contrats d’Accès à l’Emploi et Contrats de soutien à l’Emploi a été adoptée à l ‘Assemblée de Polynésie française avec une majorité de 46 élus sur 57 favorables à ces nouveaux dispositifs dont allaient bénéficier non seulement nos entreprises, nos collectivités locales mais surtout nos jeunes. Malheureusement, le 16 septembre un recours a été enregistré au Conseil d’Etat.

Le TAATIRAA NO TE HAU tenait à réagir devant ce recours qui n’a qu’un seul et unique but : celui d’empêcher nos jeunes et nos entreprises de bénéficier de ces dispositifs.

Notre Pays connaît une crise sans précédent. « Près de 15000 emplois détruits ; 30% des Polynésiens vivants au dessous du seuil de pauvreté ; l’incapacité pour beaucoup à se loger, à éduquer leurs enfants, à se soigner ; nos entreprises en perdition confrontées à l’effondrement de la commande publique… », voilà le triste constat que rappelait le Vice-Président, Nuihau LAUREY dans son discours à l’ouverture de la session budgétaire à l’Assemblée.
Mais cette réalité alarmante veut être ignorée par certains qui font obstruction à la politique que le gouvernement actuel veut mettre en place, une politique qui répond avant tout aux besoins de la population.

La mise en œuvre des dispositifs CAE, CSE aurait enfin permis à la population qui souffre de retrouver une dignité au travers d’une activité rémunérée. Mais monsieur Lionel Léopold BAMBRIDGE, en déposant un recours contre ces dispositifs, a peut-être jugé que nos jeunes sans emploi n’ont pas besoin de ces dispositifs. Il préfère peut-être les voir dans la rue à voler pour nourrir leur famille, ou peut-être que tout simplement, tout son entourage a un travail et que le reste lui importe peu ?

Le TAATIRAA NO TE HAU ne comprend pas comment on peut empêcher la mise en œuvre de dispositifs qui permettra à des milliers de familles de pouvoir subvenir à leur besoins primaires.

Le TAATIRAA NO TE HAU condamne ce recours qui empêche les familles dans la précarité sociale de profiter de l’aide prévue pour les demandeurs d’emploi.

Le TAATIRAA NO TE HAU travaillera avec la majorité TAHOERAA HUIRAATIRA afin de contourner les délais imposés par la procédure devant le Conseil d’Etat et de mettre en œuvre ces dispositifs permettant à nos jeunes sans emploi et à nos familles sans ressources de trouver une activité rémunérée même si cette activité est temporaire le temps de relancer l’économie, car l’Assemblée de Polynésie française et le Gouvernement ont confiance dans la capacité de notre Pays à se relever !

Rédigé par () le Lundi 23 Septembre 2013 à 15:11 | Lu 397 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki