TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Communiqué du Rautahi: "FIFO, FIFA... Qu'en sera-t-il du Heiva?"




Intervention Maina SAGE – Séance du jeudi 14 février 2013-02-13

Modification de la délibération 99-176 APF , relative à l’organisation et à la promotion des activités physiques et sportives en PF,
Monsieur le Ministre en charges des Sports,
Nous étudions aujourd’hui un projet de modification de la délibération 99-176 qui clarifie la gestion des droits d’exploitation de manifestations sportives. Le texte vient garantir juridiquement aux organisateurs l’exclusivité de ces droits qui se déclinent en quatre rubriques :

- Les droits de billetterie (qui correspondent à la vente des billets qui seront de 500fcp pour être vraiment accessible à tous, une recette estimée entre 12 et 15 millions fcfp qui reviendra au COL) ;

- Les droits commerciaux, (droit à l’image)

- Les droits marketing (publicités, parrainage, produits dérivés), enfin

- Les droits médiatiques notamment audiovisuels (de captation, de diffusion, ou de retransmission des matchs

Nous savons que cette modification intervient dans le cadre de l’organisation de la prochaine Coupe du Monde de Beach Soccer qui se tiendra à Tahiti en septembre 2013. A ce titre, le COL, présent en commission, a exposé la manière dont ces droits d’exploitation allaient être concédés par la FIFA au profit notamment du Comité ou d’autres partenaires.

En ce qui concerne les droits médiatiques, il semblerait que TNTV soit dans la course pour négocier certains de ces droits avec TF1, partenaire officiel de la FIFA. Mais cela nécessiterait un surcoût de 60 millions FCP pour la chaîne. Pourriez-vous nous donner la position du gouvernement sur ce sujet ?



En commission, l’étude de ce dossier a aussi été l’occasion pour ses membres d’interroger le COL sur l’avancement de l’organisation de cette manifestation majeure du calendrier 2013.

1-A ce titre, il nous a été fait part de la complexité de traitement du dossier liée à l’éclatement des compétences de gestion du site de TOATA. Il semble prioritaire de restituer la gestion de l’ensemble du site à un seul partenaire. TFTN me parait le plus adéquat, allez-vous dans le même sens ?

2-Toujours sur l’organisation, le COL et l’IJSPF ont eu la mauvaise surprise de découvrir des surcoûts à l’aménagement liés à un mauvais diagnostic au départ de la part de Heiva Nui. Est-ce normal que le COL et l’IJSPF aient à supporter ces surcoûts, tout de même de l’ordre de 46 millions fcfp, au détriment, nous a-t-on dit en commission, du programme culturel lié à l’événement ?

3-A cela s’ajoute le manque de logements dû à la fermeture de deux hôtels à Tahiti, le Hilton et le Sofitel. Suite à la fermeture du dernier, le Président Temaru, en charge du tourisme, avait alors tenté de rassurer tout le monde en lançant l’idée de nouveaux logements gratuits chez l’habitant. Sans penser à la concurrence déloyale que cela entraînerait pour les hébergeurs professionnels, ni au risque pénal encouru pour les hôtes en cas d’incident, 30 millions de francs FCP ont été inscrits au budget 2013 pour former ces nouveaux hôtes… Why not ! Pourriez- vous nous dire combien de logements chez l’habitant, type « welcome home » seront disponibles en septembre prochain pour pallier au déficit de chambre d’hôtels ?

4-Toujours en septembre, on apprend que vous comptez mettre exceptionnellement nos enfants en vacances ? Pourriez-vous nous dire un petit mot à ce sujet ?

5-Enfin, après le FIFO, la FIFA ! Qu’en est-il du Heiva ? Les travaux d’aménagement de Toata devraient démarrer la semaine prochaine, pouvez-vous nous dire où se déroulera le Heiva ?



Pour conclure, cet événement international est une véritable opportunité pour la promotion de notre Pays et de sa jeunesse. Il devrait générer un regain économique en période de crise, mais il ouvre aussi les portes du développement d’une niche touristique, celle du tourisme sportif.

Notre assemblée, à l’unanimité, a clairement exprimé son soutien à cette Coupe du Monde. Au regard des enjeux, nous souhaitons que le Pays prenne en compte les difficultés rencontrées, surtout lorsqu’elles ne sont pas du fait de l’organisateur ; que le Pays soit à la hauteur de ses engagements ; que l’ensemble des partenaires publics soit au rendez-vous, pour en faire une réussite pleine et entière.

Rédigé par () le Vendredi 15 Février 2013 à 15:01 | Lu 1280 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki