TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Communiqué de presse du To Taou Ai'a : "Tirer les leçons du passé, créer l’avenir !"




“Il n'est pas question pour moi de m'allier avec des personnes qui ont un passé politique lourd et qui sont à l'origine de toute l'instabilité Je tire les leçons du passé. Je sais avec qui je dois partir.” expliquait M. TONG SANG en octobre 2012 lorsque Rony TUMAHAI déclarait n’attendre que celui-ci pour composer la liste du rassemblement des « tavana » baptisée « Te Amui Tahira ».

A ce jour, M. TONG SANG ne fait pas l’objet de suspicions formelles à son encontre et ne saurait être d’ores et déjà considéré comme ayant pris part active aux différentes affaires qui défraient actuellement la chronique.

Le groupe To Tatou Ai’a prenait acte de la nouvelle démission, en août 2009, de M. Fernand ROOMATAAROA.

Tête de liste To Tatou Ai’a aux Australes pour les territoriales 2008, à sa demande, M. Roomataaroa a été élu in extremis en février, pour son premier mandat à l’assemblée de la Polynésie française, porté par l’engouement pour To Tatou Ai’a.

En avril 2008, il a rejoint le Ai’a Api pour peser sur la majorité et obtenir un poste de ministre, dans une période très difficile, où la négociation pour les intérêts de personnes prenaient le pas sur le service à la population.

Revenu à l’assemblée en mai 2009, il revint dans le giron du groupe, après sa démission du Ai’a Api.

Les élus du groupe souhaitent que la justice suive son cours jusqu’à son terme pour que d’ici les prochaines échéances, la moralisation de la vie politique se développe à tous les niveaux. Pour ce qui nous concerne, cela passera par l’adhésion à une charte des valeurs signée par toutes les personnes présentes sur notre liste.

La simple polémique autour des mesures électoralistes, qui ont inspiré certains parlementaires, hier, lors de l’étude à l’Assemblée de la Polynésie française, du Débat d’Orientation Budgétaire, démontrant par A + B l’amateurisme du gouvernement actuel et de sa pratique du clientélisme, a masqué le plus important : l’examen minutieux des grandes idées de ce gouvernement pour redresser les finances du pays.

Le groupe TO TATOU AI’A aurait préféré avoir des réponses aux questions fondamentales et urgentes que sont :

- Comment seront compensés les 20 milliards de recettes en moins ?
- Quid sur l’investissement : défiscalisation ? Mesures incitatives ?
- Concernant le soutien de l’Etat, selon le Vice- Président, qui s’est exprimé en Tahitien, « L’arbre ne produit plus de fruits, on ne peut compter que sur nous même » Exit les « robinets ouverts » ?
La liste est encore longue mais plus globalement, comment le gouvernement compte t-il assurer l’équilibre budgétaire ?


Rédigé par TTAIA le Mardi 13 Novembre 2012 à 15:17 | Lu 540 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Hennry le 17/11/2012 12:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le groupe TO TATOU AI’A aurait préféré avoir des réponses aux questions fondamentales et urgentes que sont :

- Comment seront compensés les 20 milliards de recettes en moins ?

Là GTS se moque de Qui? Les 18 milliards de Chirac suite à une convention donc 1 contrat, ils sont ou maintenant ? Y a plus, intégré dans les lois de finances qui annuellement sont examinées par le Parlement. Alors là Bravo Mon Sieur....Un contrat aurait moins de base juridique qu'1 Loi . LOL NUL.. NUL ET Encore NUL

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki