Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Climat: les assureurs doivent revoir leur évaluation des risques de désastre naturel



Climat: les assureurs doivent revoir leur évaluation des risques de désastre naturel
GENÈVE, 24 juin 2013 (AFP) - Les changements climatiques créent des phénomènes extrêmes plus fréquents et moins prévisibles qui doivent amener les assureurs à revoir leur estimation des risques de désastre naturel, souligne lundi une étude publiée à Genève par une association des professionnels de l'assurance.

"L'approche traditionnelle, fondée uniquement sur l'analyse des données historiques, n' arrive pas à tenir compte des probabilités actuelles", souligne ce centre d'études sur la gestion des risques, l'Association de Genève.

"Un changement vers une méthode d'évaluation des risques est nécessaire", souligne le rapport en demandant aux assureurs d'aider la recherche scientifique pour mieux comprendre quand et où les désastres naturels liés à la météo vont frapper.

Le réchauffement climatique et la hausse du niveau des océans sont des facteurs déterminants, estime John Fitzpatrick, le chef de l'Association de Genève.

"Le réchauffement des océans a causé une rupture vers une +nouvelle normalité+ pour un grand nombre de ces évènements hasardeux", affirme-t-il , regrettant que "le phénomène soit pratiquement irréversible".

Il faut mieux étudier "les changements dans la dynamique des océans et l'interaction complexe entre les océans et l'atmosphère", "une clé pour comprendre les changements actuels dans la distribution, la fréquence et l'intensité des phénomènes extrêmes couverts par les assurances, comme les cyclones tropicaux, les brusques inondations ou les tempêtes en hiver", note le rapport.

Rédigé par () le Lundi 24 Juin 2013 à 06:14 | Lu 307 fois






1.Posté par pierre delarue le 24/06/2013 16:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et oui ,les plus grand escros autorise revois les additions ,il se son bourre les poches pendant des annees ,sur le compte de pauvre gens QU IL PAIE MAINTENANT

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies