Tahiti Infos
Tahiti Infos
https://www.facebook.com/tahitivaa2018/?fref=ts
Google+
YouTube

Championnats du monde de va’a marathon : les Australiennes remportent un premier titre MAJ


Après une cérémonie d’ouverture grandiose, la compétition a débuté mardi matin avec le para va’a. Après la course d’exhibition, c’est l’Australie qui s’est imposée lors de la course officielle devant la Nouvelle Zélande et la Polynésie française menée par Patrick Viriamu. L’émotion était palpable à l’arrivée de ces deux courses particulièrement éprouvantes. En vétéran femme, c'est la Nouvelle Zélande qui s'est imposée devant l'Australie et la Polynésie française. Un événement en partenariat avec Tahiti Infos


L'Australie s'offre le premier tritre de championne du monde de ces championnats
L'Australie s'offre le premier tritre de championne du monde de ces championnats
Après une cérémonie d’ouverture grandiose organisée dimanche après midi par les équipes de la mairie de Pirae, la compétition officielle a commencé mardi matin. Une quinzaine de pirogues ont dans un premier temps participé à une course d’exhibition de para va’a. Houle inexistante, absence de vent, grand soleil, les organismes ont été mis à rude épreuve mais tout s’est bien passé.
 
La course d’exhibition ne comptait pas pour les championnats du monde mais un classement a tout de même été produit. C’est la pirogue de Nouvelle Zélande Waka Ama qui s’est imposée, devant les deux pirogues tahitiennes Handisport 1 et Turu Ma 1. Le parcours de la course d’exhibition était de 9 kilomètres. Certains athlètes, acclamés par le public, ont manifesté une grande joie à l’arrivée.
 
Les premiers titres de champions décernés
 
Après l’arrivée de la course d’exhibition, le public a pu voir arriver les trois pirogues engagées dans les championnats du monde de para va’a mixte. Les équipages étaient composés de 4 hommes et 2 femmes chacun. Le premier équipage à franchir la ligne a été l’équipage australien, il boucle les 18 km du parcours en 1H30’18. L’équipage néozélandais arrive juste derrière avec 41 secondes de retard.
 
La pirogue tahitienne, avec à son bord Patrick Viriamu le multiple champion du monde de para va’a, arrive 3e en bouclant les 18 km en 1H34’56. L’équipage tahitien a 4’38 de retard sur l’équipage de tête. L’Australie obtient donc le premier titre de championne du monde de va’a marathon de ces championnats, la Nouvelle Zélande est vice-championne du monde et Tahiti obtient la médaille de bronze.
 
L’émotion était palpable à l’arrivée. Le public était là pour encourager les athlètes ayant des handicaps divers. Les familles également étaient présentes, avec les nombreux bénévoles du COL, pour aider nos sportifs en situation de handicap à regagner la terre ferme. La présidente de la fédération internationale de va’a Lara Collins était là également en tribune pour voir arriver les athlètes.
 
Une dimension culturelle, humaine et sociale
 
Depuis le départ, le comité organisateur local, présidé par Jean Chicou, a voulu mettre en avant l’aspect humain et social dans ces championnats du monde. Le para va’a a eu une place de choix en inaugurant ces championnats prévus du 27 au 30 juin, soit quatre jours de compétition au total. La fan zone était déjà opérationnelle la semaine dernière lors du Te Aito. Après un jour de fermeture, lundi, elle a pu rouvrir ce mardi matin.
 
Les équipes de la mairie de Pirae sont en charge de l’aspect culturel de l’organisation. Un mini village des artisans est en place dans la fan zone, une exposition met en valeur le patrimoine culturel de la commune, des visites de Pirae et de ses environs en petit train sont proposées (payantes), des randonnées pédestres dans les vallées de Fautaua et Hamuta sont également proposées ainsi qu’une visite du Rainbow Parc avec activité accrobranches (payante). SB
 
Le vendredi 30 juin à partir de midi, la mairie de Pirae organise entre 8H et 12H la découverte des saveurs de la gastronomie polynésienne à travers un grand ahima’a (four tahitien traditionnel.) Renseignements page facebook ‘Ville de Pirae’.

MAJ C'est la Nouvelle Zélande qui est championne du monde de va'a marathon de la catégorie vétéran femme en 2H18', devant l'Australie et la Polynésie française.

 

para_v6_resutls_1_.pdf Para V6 Resutls[1].pdf  (166.27 Ko)


L'émotion était palpable à l'arrivée de la course (Tahiti & Nouvelle Zélande)
L'émotion était palpable à l'arrivée de la course (Tahiti & Nouvelle Zélande)
Parole à Patrick Viriamu :
 
Ton analyse de la course ?
 
« On a formé une bonne équipe ces derniers mois. C’est super. Je suis content de mon équipe, on a pu arriver jusqu’au bout. Nos deux coéquipières ont fait leur possible, c’est une super course aujourd’hui. »
 
C’était le calme plat, dur dur ?
 
« Oui, c’était tout sur le physique. Il fallait être bien préparé, bien entrainé. Je suis content de mon équipe mais je félicite ceux qui sont devant, l’Australie et la Nouvelle Zélande. »
 
Le para va’a est mis en avant, c’est une fierté ?
 
« Oui, c’est une fierté pour la Polynésie, pour qu’à l’avenir la Polynésie puisse occuper ses athlètes para. Tout être humain qui a un membre atteint ou un handicap peut, avec de la volonté, faire du sport. Il faut s’entrainer. Et pourquoi pas la pirogue. Venez, venez, la pirogue c’est à nous ça ! La pirogue c’est le plaisir de partager la nature, la mer. »
 
Un dernier mot ?
 
« Merci aux médias, à tous les journalistes qui nous suivent et qui font la promotion du para va’a à Tahiti. Merci beaucoup de nous soutenir lors de ce grand événement pour le monde handisport. » Propos recueillis par SB





Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017




Facebook