Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Carlos Ghosn attend des initiatives pour dynamiser les voitures électriques



Carlos Ghosn attend des initiatives pour dynamiser les voitures électriques
DAVOS (Suisse), 25 jan 2013 (AFP) - Carlos Ghosn, patron du groupe automobile Renault-Nissan, attend des initiatives comparables à celles prises par la Chine pour les énergies propres, pour dynamiser les ventes de véhicules électriques.

"Nous avons besoin d'un effet d'échelle, pour donner un coup d'accélérateur à nos ventes", a-t-il dit en marge du Forum économique mondial de Davos, auquel il participe régulièrement.

La Chine a pris dernièrement une série de mesures en faveur de l'énergie propre, comme le remplacement des flottes de véhicules du gouvernement par des véhicules électriques. La ville de Shenzen compte déjà 2.350 véhicules électriques dans sa flotte municipale.

En 2012, la Chine a aussi annoncé son intention de produire 500.000 véhicules fonctionnant avec de nouvelles énergies d'ici 2015. A l'horizon 2020, une capacité de production de 2 millions de véhicules électriques par an est envisagée, avec 5 millions de véhicules électriques en circulation.

Renault-Nissan produit actuellement un pourcentage minime de voitures électriques sur une production totale de 2,7 millions.

"Potentiellement, nous pourrions grimper jusqu'à 5% voire 10% de la production totale, le prix de ces voitures commence à baisser, il y en de plus de plus qui circulent, et elles sont équipées d'une meilleure technologie", a-t-il dit.

Par ailleurs, le patron français a refusé de répondre aux questions concernant les dernières déclarations du ministre français du Redressement productif, Arnaud Montebourg.

Ce dernier a estimé jeudi sur la chaîne de télévision France 2 qu'il n'était pas "absurde" de demander à Carlos Ghosn un effort sur sa rémunération, au moment où le constructeur automobile négocie avec les salariés un accord de compétitivité.

Selon le cabinet Proxinvest, Carlos Ghosn, qui est aussi à la tête du japonais Nissan, a perçu une rémunération totale de 13,3 millions d'euros en 2011.

Rédigé par () le Vendredi 25 Janvier 2013 à 06:26 | Lu 422 fois





Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies