TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Calendrier FTS 2016 – Un programme innovant, intégrant du bodyboard international


La fédération Tahitienne de surf a divulgué son programme pour 2016. Le nouveau président Lionel Teihotu et son équipe proposent plusieurs nouveautés, notamment du bodyboard international, des ‘Challenges Water Patrol’ ou encore la notation des juges. Les championnats des diverses disciplines surf, bodyboard et Sup sont proposés de manière différente.



La Billabong Pro reste le moment fort du calendrier
La Billabong Pro reste le moment fort du calendrier
PAPEETE, le 27 janvier 2016. Mercredi matin, Sarah Lienard, la secrétaire permanente de la fédération tahitienne de surf, a divulgué le programme de l’année 2016 comprenant pas moins de 14 compétitions fédérales, auxquelles s’ajoutent celles organisées par les clubs ou autre. Rappelons que Lionel Teihotu a pris la succession de Philippe Klima à la présidence de la fédération avec la volonté de donner un nouvel élan à l’action fédérale.
 
C’est quelques jours après la soirée dédiée aux 50 ans de l’organisation internationale ISA ayant réuni les champions de surf polynésiens d’hier et d’aujourd’hui que ce programme riche a été dévoilé. De nombreuses personnalités du monde du surf et divers membres du gouvernement dont le Président du Pays étaient également présentes lors de cette soirée.
 
La fédération tahitienne de surf et son président Lionel Teihotu ‘remercient leurs sponsors actuels et lancent un appel aux autres sponsors potentiels afin de la soutenir dans ses actions. Le surf et ses disciplines associées représentent une vitrine à l’international pour la Polynésie et véhiculent des valeurs positives pour notre jeunesse. Toute aide ou soutien financier est le bienvenu pour ce nouveau départ pour le surf polynésien.’

5_calendrier_de_surf_2016_180116.pdf 5_Calendrier_De_Surf_2016 180116.pdf  (200.57 Ko)


Il n'y aura pas que du surf cette année à Teahupo'o, une compétition de bodyboard internationale est programmée
Il n'y aura pas que du surf cette année à Teahupo'o, une compétition de bodyboard internationale est programmée
Un événement bodyboard international :
 
Cela fait des années que cela était attendu : Une compétition internationale de Bodyboard aura lieu à Teahupo’o du 18 avril au 2 mai, organisée par le Vairao Surf Club. Le bodyboard est très pratiqué en Polynésie française. On constate que les compétitions fédérales sur les spots de plage tels que Papara et Papenoo sont souvent boudées par les champions de la discipline qui préfèrent les vagues de récif, ils auront enfin une compétition à Teahupo’o pour pouvoir s’exprimer.
 
Certains de ces champions sont sponsorisés localement ou internationalement et apparaissent régulièrement dans les magasines spécialisés de bodyboard en Australie ou aux Etats Unis : Tahuray Henry, Alvino Tupuai, Angelo Faraire, Maronui Richmond, David Tuarau et bien d’autres. Cette compétition sera une étape du championnat du monde professionnel du circuit APB (Association Professionnal Bodyboard) et devrait susciter l’intérêt des compétiteurs comme du public.

Qui succèdera à Jérémy Florès ?
Qui succèdera à Jérémy Florès ?
Des compétitions de surf internationales :
 
La Billabong Pro Tahiti reste l’événement phare du calendrier fédéral. La 7e étape du championnat du monde de surf, qui en comportera 11 cette année comme en 2015, sera proposée du 19 au 30 août prochain. Le Tahitien Michel Bourez, tentera pour la 8e année consécutive de conjurer le sort pour tenter d’y faire un bon résultat. Il n’a jamais pu atteindre les quarts de finale dans cette compétition à domicile.
 
Le Rangiroa Pro ne sera plus une compétition junior, devenant une compétition faisant partie des World Qualifying Series. Elle sera cotée 1000. Le Papara Pro Festival reste sur le même format et proposera une compétition Pro junior garçon et fille ainsi qu’une compétition WQS 1000. La cotation et la notoriété des compétitions WQS sont liées aux dotations financières, entre 1000 et 10 000, 1000 étant donc le minimum.

Le SUP est affilié à la fédé de surf
Le SUP est affilié à la fédé de surf
Le SUP Race et le SUP Surf sous l’égide de la FTS
 
Comme en 2015, les épreuves de SUP Race dont les étapes du Waterman Tahiti Tour sont répertoriées au calendrier fédéral, tout comme le Air France Paddle Festival qui aura lieu cette fois-ci au mois de mai durant le Taapuna Master. Alors qu’au niveau international le SUP a sa propre organisation, à Tahiti ces disciplines sont affiliées à la fédération de surf.
 
Rappelons que le Waterman Tahiti Tour bénéficie du sponsoring de la compagnie au tiare Air Tahiti Nui. En plus des épreuves habituelles de SUP, prone et natation, de nouvelles épreuves verront le jour : Lagoon & ocean life saving, apnée dynamique avec caillou, bodysurf ou prone paddle surf.

Lionel Teihotu voudrait redynamiser les compétitions fédérales (Tereva David en action)
Lionel Teihotu voudrait redynamiser les compétitions fédérales (Tereva David en action)
Le surf, le bodyboard et le SUP surf réunis en un seul championnat
 
Alors qu’en 2015 ces disciplines avaient leurs dates de championnat propres, en 2016 ces disciplines sont réunies en un championnat unique qui s’appellera le Tahiti Open Tour. Ce championnat de Tahiti comptera trois étapes prévues sur deux week-ends chacune. Il y aura également du longboard et du kneeboard. Des séries juniors de ces disciplines seront proposées avec un minimum de 4 compétiteurs par discipline.
 
La catégorie Coupe des Coupes, organisée en fin d’année, concernera le surf et les 4 premiers de chaque catégorie des cadets aux masters, le gagnant sera ‘le Roi du Surf’, un Trophée Spécial est mis en jeu. O’Neil Massin, Mateia Hiquily, Mihimana Braye et William Peckett ont déjà remporté ce titre.

Le surf féminin connait un certain essor à Tahiti
Le surf féminin connait un certain essor à Tahiti
Les masters et les juniors ont leur propre championnat
 
Les catégories masters (vétérans) auront leur championnat propre réunissant les catégories 35-39 ans, 40-44 ans, 45-49 ans et 50 ans et plus. Comme pour les juniors, les catégories seront ouvertes à partir d’un minimum de quatre compétiteurs. Si ce n’est pas le cas, une catégorie open sera proposée.
 
Le championnat de Tahiti Taure’a sera réservé au surf avec les catégories benjamin, minimes, cadets et juniors. Les filles, les ‘ondines’, auront deux catégories. Il y aura quatre épreuves. Les plus jeunes ne seront pas oubliés avec le Tamarii Surf Tour sur deux étapes, les 28 et 29 mai et les 1er et 2 octobre.

Du nouveau aussi du côté des water patrol (Vetea David et Patrice Chanzy)
Du nouveau aussi du côté des water patrol (Vetea David et Patrice Chanzy)
Les ‘water patrol’ et les juges en compétition également
 
Un challenge ‘water patrol’ sera proposé, à chaque fois pendant une compétition. Il démarrera les 20 et 21 février lors d’une compétition de bodyboard proposée à la Pointe vénus. Trois Challenges sont prévus au total sur l’année. Le but étant de mettre à l’honneur les performances et les compétences des water patrol œuvrant lors de la Billabong Pro Tahiti à Teahupo’o.
 
Par ailleurs, des points bonus seront donnés à ces water patrol en fonction de leur assiduité lors de l’encadrement des compétitions fédérales comptant pour le classement général comme le surf, le SUP surf ou le SUP race.
 
Par ailleurs, la FTS et sa commission de juges proposeront un classement des juges en cours de championnat, en fonction de bonus d’assiduité. Elle proposera également des formations pour novices, débutants et confirmés. Ces dispositions visent à dynamiser cette section pour pouvoir disposer de plus de juges lors des compétitions. Les meilleurs seront proposés lors de la Billabong Pro.

22 éditions au compteur du Taapuna Master, ici les lauréats 2015 Mihi Braye et Niko Richard
22 éditions au compteur du Taapuna Master, ici les lauréats 2015 Mihi Braye et Niko Richard
Les compétitions incontournables et les nouveautés
 
Les compétitions incontournables sont reconduites, comme par exemple le Taapuna Master, soutenu par la commune de Punaauia. Les catégories habituelles seront présentes avec du surf, du bodyboard et du Sup. Au programme également, le Rautirare Festival proposé par Teva Zaveroni et parrainé par Michel Bourez. Il aura lieu les 6 et 7 août, juste avant la Billabong Pro, et intégrera sans doute un Challenge Water Patrol.
 
La Tag Team Inter Entreprises 2016 est reconduite, une compétition réservée aux comités d’entreprise. Elle sera organisée cette année par la Brasserie de Tahiti, gagnante de l’édition 2015. Les candidats intéressés sont invités à se faire connaître dès que possible.
 
Une nouveauté : Le ‘Horue’ proposé par Hira Teriinatoofa, président du Papara Surf Club. Il sera soutenu par la Mairie de Papara et se déroulera du 27 juin au 3 juillet. En fin d’année, un podium des meilleurs clubs organisateurs de compétitions sera défini avec différents critères : la communication, le traitement des officiels et des juges, la présentation sur place et l’ambiance.

Rédigé par SB le Mercredi 27 Janvier 2016 à 16:44 | Lu 1563 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki