Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


COPF : Tauhiti Nena reconduit en tant que Président



PAPEETE, le 13 janvier 2016- Mardi soir à la mairie de Papeete, c’est dans une ambiance tendue et après une très longue soirée qui s’est terminé à 3 heures du matin, que Tauhiti Nena a été réélu à la tête du Comité Olympique de la Polynésie Française pour un troisième mandat. Le président sortant a remporté plus de 70% des voix face à Michel Sommers et Abel Temarii, ces homologues présidents de la fédération de Natation et de celle du Volley Ball.

Mardi 12 janvier 2016 à la mairie de Papeete, les présidents et représentants des 39 fédérations étaient réunis pour élire le nouveau bureau directeur du Comité olympique de Polynésie française pour une mandature de quatre ans. Conformément à l’ordre du jour, Tauhiti Nena a tout d’abord présenté le bilan moral de l’année écoulée qui a été approuvé à la majorité. Un bilan positif, aux yeux du président sortant, de par les bons résultats lors des derniers Jeux du Pacifique, avec une troisième place pour Tahiti. Mais également ceux de nos représentants sportifs à l’échelle internationale. Puis, le Trésorier Général, Mr Bernard Costa a dressé le bilan financier de l’exercice 2015, qui malgré quelques questionnements a également été validé à l’unanimité.

L’ancien champion de boxe a aussi présenté son programme et budget financier 2016. Dans les grandes lignes, on retrouve la candidature de Tahiti pour recevoir les Jeux du Pacifique en 2023, la préparation des minis-jeux du Vanuatu et la participation du pays au 5ème Asian indoor and martial art games au Turkménistan en 2017.

Avant l’élection du nouveau bureau, plusieurs problèmes ont été évoqués par la partie adverse dont le conflit entre le COPF et l’association TNPG, aucun accord n’a pu être pris, l’affaire sera suivi devant les tribunaux.

Tauhiti Nena, président du COPF

Tauhiti, on s’attendait à une élection serrée mais au final c’est un 3ème mandat que tu remportes haut la main. Quelle est ton impression ?

« On prévoyait le soutien des deux tiers des fédérations. Quant au troisième tiers, il manifestait sa volonté de changement. C’est comme ça ! Nous sommes en démocratie. Mais aujourd’hui, toute mon équipe et moi-même avons été reconduits. Les treize membres du CA ont été élus à une large majorité. Puis à l’unanimité, tous les membres du CA ont demandé à ce que je reprenne mon poste de président. C’est ainsi que je suis élu pour une 3ème mandature et demie. »

Il y a eu des petits problèmes d’interprétations des statuts, que penses-tu de tout ça ?

« Je crois que les urnes ont parlé. Ils essayaient certainement de nous déstabiliser. Nous avons fait un bilan moral qui a été approuvé pratiquement à l’unanimité. Le bilan financier et le budget prévisionnel ont été adoptés à la majorité. Donc, concernant ces petits points d’achoppement par rapport aux interprétations des textes, il n’y a pas de soucis. Le plus important c’est que les votes ont montré que deux tiers des fédérations nous soutiennent. »

Ne crains-tu pas un éventuel retour de la part de la partie adverse ?

« Il y aurait eu un souci si quelques membres de la partie adverse étaient rentrés au sein du Conseil d’administration. Mais ce n’est pas le cas, on a vu que les 13 membres du CA qui me soutiennent ont été élus avec une large majorité donc je pense qu’on n’a pas de souci à se faire. »

Tu repars donc sur un 3ème mandat. Peux-tu nous dire dans les grandes lignes ce que ton équipe et toi vous comptez mettre en place ?

« Déjà au niveau des institutions, que l’on puisse être respecté car il y a des petits points à revoir. On apprend par exemple qu’une fédération de rugby vient d’être montée. Le COPF est là pour ça aussi. S’il y a des soucis au sein des fédérations, il y a des recours. On met alors en place une commission de conciliation au sein du COPF. On est là pour ça ! Les gros dossiers sont tout d’abord les Jeux du Pacifique de 2023. Nous avons déposé un dossier de candidature avec un courrier d’appui du Président du Pays, de la Ministre des sports ainsi que du Haut-commissaire. Nous avons eu un retour de mail du conseil des Jeux qui nous félicitait du professionnalisme de notre dossier et donc les 16 et 17 mai prochains, avec le gouvernement, on devra se déplacer au Vanuatu pour défendre au mieux notre candidature afin de pouvoir organiser les Jeux du Pacifique de 2023. Ainsi il va falloir que chaque fédération se prépare au mieux car nous avons des échéances à respecter. Un autre gros dossier ce sont les Jeux d’Asie qui vont se dérouler au Turkménistan. C’est quasiment du niveau olympique et ce sera l’occasion pour nous d’essayer de briller et de montrer au monde que Tahiti existe. »

Suivez toute l’actualité sportive du fenua sur www.sportstahiti.com

Rédigé par By Tamatoa Tefau le Mercredi 13 Janvier 2016 à 18:27 | Lu 998 fois





Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 17:22 Une nouvelle ère à Polynésie 1ère radio

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance