Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


"C'est la deuxième fois en un mois que cela nous arrive!"



PAPEETE, le 17 février 2017 - Vendredi matin, de fortes pluies ont frappé l'île de Tahiti. En quelques heures, les cours d'eau sont montés et l'eau a inondé de nombreuses maisons. La situation, semblable à celle de janvier dernier, a néanmoins fait moins de dégâts.

Excédée et fatiguée, Joanne Nati est en colère. Chez elle, dans le quartier de Taunoa à Papeete, l'eau est une nouvelle fois montée. Balais en mains, sa famille et elle tentent de repousser l'eau dehors mais la pluie continue et leurs efforts sont quelque peu vains. "C'est la deuxième fois en un mois que cela nous arrive! On en a marre! Ca suffit là, c'est bon! Il faut que s'arrête!", rage l'habitante. Autour d'elle, c'est un spectacle de désolation. La famille vient tout juste de terminer son nettoyage suite aux dernières inondations. Ce matin, c'était reparti.

Dès que l'eau a commencé à rentrer dans la maison, Joanne et son mari ont surélevé les meubles, mis les matelas en hauteur et emmener les enfants au sec, dans la famille. Habitués de cette situation, ils n'ont ensuite pu que constater les dégâts, une fois de plus. " La dernière fois, nous avons perdu deux frigidaires, un congélateur, de la farine, du riz, du sucre… Je pense en avoir eu pour 300 000 francs de dégâts. Nous n'avons pas eu d'aides la dernière fois. La mairie n'a pas voulu nous aidé, tout comme les services sociaux! Je ne sais pas pourquoi. J'espère que cette fois-ci nous allons pouvoir être aidés…"

DE L'EAU ET DE LA BOUE

A quelques mètres de chez Joanne, trois autres habitants s'activent. Ils tentent de faire l'eau accumulée depuis ce matin. "A chaque fois c'est comme ça. En janvier, nous avons eu les mêmes problèmes, les mêmes inondations." Au bas de la rue, le magasin d'alimentation a lui aussi été touché. Les propriétaires ont monté un barrage de fortune devant l'entrée avec de gros sacs. Devant, l'eau boueuse disparaît dans un tourbillon.

La plupart des habitants sont amers ce vendredi matin. Beaucoup pensaient avoir vécu le pire le dimanche 22 janvier. Force est de constater que cet épisode d'inondations n'était peut-être pas le dernier. "Apparemment, nous allons devoir vivre ça assez souvent", regrette Joanne Nati, soulevant les casseroles de sa roulotte pleines d'eau.

En milieu de matinée, la pluie s'est arrêtée. L'épais manteau nuageux assombrissant le ciel s'est un peu allégé. Les habitants du quartier de Taunoa ont fini de nettoyer. Les routes, pour la plupart, étaient dégagées avant 11 heures. Un soulagement. Mais pour combien de temps? La crainte de se réveiller, une fois de plus, les pieds dans l'eau, reste dans tous les esprits.



Rédigé par Amelie David le Vendredi 17 Février 2017 à 12:58 | Lu 4337 fois






1.Posté par Pito le 17/02/2017 16:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne serait il pas possible de faire des travaux importants en augmentant res largement le diamètre des canalisations afin que l'eau puisse s'écouler plus vite. Ensuite prévoir un nettoyage systématique de ces canalisations plusieurs fois lors de la période des pluies et ce avant qu'elle arrive. Pour finir punir très sévèrement les personnes qui laissent sur le bord de la route tous des tas de détritus qui obstruent les canalisations.
Tout cela me semble facile à faire et éviterait toutes ces inondations.

2.Posté par nania le 18/02/2017 06:27 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Dans tout ça, j''ai du mal à croire que la mairie ne soit pour rien, il aurait dû nettoyer les canalisations depuis la dernière pluie, j''habite dans la rue et ce n''est pas fait. J''ai l''impression que la mairie mise sur "on vera bien"

3.Posté par simone grand le 18/02/2017 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

En plus du laisser aller général, ce serait bien de demander des comptes à ceux qui ont détourné les rivières.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance