TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Butterfly Effect-Saga 2013




Butterfly Effect-Saga 2013
Rencontre entre les adolescentes du centre social du Bon Pasteur ayant effectué des séjours à la SAGA et les participantes du Butterfly Effect de Tahiti 2013.


Qu’es ce que la saga :

La Saga est un événement à caractère social incontournable en Polynésie française.
Depuis 21 ans, elle propose, avec le soutien logistique et humain de l’école de voile d’Arue, sa volonté, son savoir-faire, une équipe soudée et passionnée au service des enfants les plus en difficulté.
Grâce au soutien financier/parrainage de nombreuses partenaires, publics et privés, entreprises et particuliers, chaque année, pendant six semaines, de juin à août, la Saga accueille près de 800 enfants défavorisés à Tahiti ou dans les îles et propose de nombreuses activités nautiques autour de la voile.Cette initiative, portée par Henri Cornette de Saint-Cyr, s’adresse en effet à des enfants en souffrance et dévalorisés. Des enfants qui ont besoin de sécurité affective autant que de sécurité matérielle et auxquels la Saga peut proposer une expérience qui leur est en principe d’avance refusée. Pas comme un luxe, pas comme un cadeau, mais comme des retrouvailles, comme une façon de renouer avec la vie, avec l’esprit de navigation des Polynésiens, avec leurs origines.
La vie des îles. La mer, le vent, la poésie.

Qu’es ce qu’un Butterfly Effect (BE):

Waterwoman native de l’île de Maui à Hawaii, Tatiana Howard organise depuis 7 ans déjà ses évènements The Butterfly Effect, l’effet papillon en français, des rendez-vous dont l’objectif est de décomplexer les sports de glisse au féminin et de proposer, le temps d’une journée, un rendez-vous convivial et bon enfant entre passionnées…

Point d’orgue d’un calendrier composée d’une dizaine de dates à travers le monde, c’est à Maui chez Tatiana Howard que se retrouvaient quelques 300 participantes le 27 avril dernier avec pour dénominateur commun, la pratique du SUP (Stand up Paddle) !
Ce n'est pas une compétition mais un moment de rassemblement et de convivialité au féminin, laissant un peu de place aux femmes dans ces activités plutôt masculines.
Le Butterfly Effect vise à l’épanouissement et l'autonomisation des femmes à travers les sports nautiques mais aussi la pratique du yoga, des séances de stretching et tous ce qui touche au bien être.
Chaque événement est conçu pour donner aux participantes plus de confiance en soi, de plaisir et de capacité à pratiquer des sports de glisse.
Les Butterfilles sont principalement des femmes âgées de 18 à 35 ans, ells sont en quête d’aventure, de défi et affirment leur féminité lors d’activités sportives.
Elles affectionnent aussi beaucoup de transmettre leur savoir et leur joie de vivre grâce à la pratique quotidienne de ces sports de pleine nature.
Un Butterfly Effect a eu lieu à Tahiti en 2009.
Ces événements sont normalement organisés sur une journée.
Mais devant l’éloignement de Tahiti, c’est sur une semaine que se déroule le BE Tahiti.
Cette année le BE se déroulera du 5 au 12 octobre 2012.
Elles seront 10 participantes et il se déroulera sous forme d’un “charter” sur un voiliers d’une compagnie locale.
Au programme, découverte principalement axée autour de la pratique du surf à Tahiti, Moorea et Tetiaroa.

L’association du BE est en partenariat avec des fondations americaines tells que:
- Surfer Rider Foundation: http://maui.surfrider.org/
- Women Helping Women: http://www.womenhelpingwomen.org/
- Planned Parenthood: http://www.plannedparenthood.org/
- Hawaii Food Bank: http://www.hawaiifoodbank.org/page1.aspx
- Youth & Cultural center: http://www.pyccmaui.org/index.php

Points forts d’une telle rencontre:

- Valoriser les filles du centre en les rendant actrices d’un évènement tel que le Butterfly Effect Tahiti 2013.
- A cette occasion, lors d’une journée, les jeunes filles seront “le capitaine” des participantes du Butterfly Effect sur les catamarans de l’école de voile de Moorea.
- Rassembler des jeunes filles socialement en difficulté avec les participantes du BE permettrai de (re)donner une vision plus optimiste de ce à quoi elles peuvent aspirer dans leurs projet de vie.
- Mettrent en situation de réussite les filles du centre en accompagnant les “Butterfilles” sur les voiliers de l’école de voile.
- Entrer dans une relation avec le “Butterfilles” permettra de découvrir un nouvel univers et une culture différente de la leur.
- La pratique d’activité physique régulière, et dans notre cas, les sports nautiques, permet d’être mieux dans son corps, de prendre confiance en soi et apprend le respect de soi-même et d’autrui, le partage et bien d’autres valeurs essentiel à l’intégration sociale.

Rédigé par Patricia ROSSI le Vendredi 6 Septembre 2013 à 09:24 | Lu 519 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Teve le 07/09/2013 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ca c'est trop TOP !!

Il en faut un peu plus pour l'épanouissement de nos jeunes en Polynésie.
Il y a un réel besoin ici.

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki