TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Boxe « championnat de Polynésie Open » : Après les demies, place aux chocs des finales




PAPEETE, le 10 décembre 2015- Le public de Fautaua a pu apprécier de belles demi-finales très disputées pour certaines, expéditives pour d’autres. Parmi les onze combats proposés, on retrouvait de nouveaux challengers très affûtés ainsi que les actuels tenant du titre de certaine catégorie. Les prestations de la soirée confirment que les finales promettent d’être de haute volée.

En ouverture, Imiura Ebbs a réussi à remporter son combat qui l’opposait à Lahana Ioane en -75kg. Puis, on retiendra dans cette première partie, les victoires de Manutahi Gaudenzi (-60kg) face au jeune Toriki Tepakou. Beaucoup plus entreprenant que son cadet, Manutahi a su faire parler son expérience. Il rencontrera Roger Waoute en finale. En -69kg, Teahu Faufau (Central Olympic) et Eddy Bellais ont confirmé leur place en finale face à des adversaires qui n’ont pas démérité, notamment Raimano Tekopunui (Punaauia BC) qui a su poser quelques problèmes à Eddy qui a tout de même trouvé les solutions pour passer le cap…

En – 75 kg, le multiple champion de Polynésie, Albert Temaititahio a démarré sur les chapeaux de roue, au bout de dix secondes, John Pahio pose un genou à terre après une série droite/crochet gauche qui a ébranlé le sociétaire du Pihaena BC. Compté, le protégé de Marcel Apeang, n’abandonne pas pour autant et se remet en selle et termine les trois reprises. Après avoir largement dominé son adversaire, Albert se qualifie pour la finale où il rencontrera Tuhiva Mati. Ce dernier s’est fait remarquer cette année par sa fougue et sa puissance. Lors de sa demie-finale, face à Heiarii Mai, l’opposition de style allait tourner en la faveur de Tuhiva qui mettait la pression dès les premières secondes du combat. La pression allait tellement forte que le genou de Heiarii lâchait au bout d’1 minute 30 de combat. La blessure étant trop douloureuse, Heiarii était contraint d’arrêter sur décision médicale.

Chez les Mi-Lourds, Arii Mou Fat de Raiatea a donné une bonne réplique à Henere Tetoofa qui a tout de même dominé les débats. En +91kg, une catégorie orpheline du champion en titre Heimata Neuffer, c’est Temehau Doom et Ariimoana Chee Ayee qui ont remporté leur ticket pour la finale.

Enfin, chez les Super Lourds, le champion de Bora bora, Amoroa Atiu a dû s’employer pendant les trois reprises pour venir à bout du téméraire Tinirau Faraire. Amoroa remporte son combat par arrêt de l’arbitre à la troisième reprise.

Les résultats :

Dames : 4X2mn

– 75 kg : Imiura Ebbs (Hitita) bat Ioane Lahana (Ah-min BC) aux points
Hommes : 3X3mn – 52 kg : Edwin Ah Tshung (Ah-min BC) gagne par forfait.

– 60 kg : Manutahi Gaudenzi (mataiea BC) bat Toriki Tepakou (Ah-min BC) aux points
– 69 kg : Teahu Faufau (Central Olympic) bat Natoua Loyat (Avia BC)) aux points
– 69 kg : Eddy Bellais (Papenoo BC) bat Raimano Tekopunui (Punaauia BC ) aux points
– 75 kg : Albert TEMAITITAHIO (JT) bat John Pahio (Avia BC) aux points
– 75 kg : Tuhiva Mati (Central Olympic) bat Heiarii MAI (Warrior BC) par arrêt surblessure au 1er round
– 81 kg : Henere TETOOFA (Te Ui Api no Papeete) bat Arii Moufa (Apetahi BC Raiatea) aux points
– 91 kg : Temehau Doom (Hititoa) bat Owen Teamu (Ah-min BC) aux points
– 91 kg : Ariimoana Cheaye (Ufa BC) bat Ioteva Ruta (Papenoo BC) aux points
+ 91 kg : Amoroa ATIU (ATIU BC BORA) bat Tinirau Faraire (Te Ui Api no Papeete) aux points

Découvrez le programme des finales ci dessous :

Le programme des finales

Rédigé par Tamatoa Tefau le Jeudi 10 Décembre 2015 à 16:06 | Lu 628 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki