TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Boxe Thaï : Aito Lenoir et Eddy Bellais décrochent leurs ceintures


La délégation tahitienne de boxe thaï, qui a participé le week-end dernier à une soirée de fight en Nouvelle-Zélande, est arrivée hier soir à l’aéroport Tahiti-Faa’a. Nos représentants ont fait fier allure devant nos cousins maoris, sur cinq combats prévus les tahitiens ont en remporté trois. On retiendra les prouesses de deux aito qui ont réussi à décrocher deux ceintures, celle des Oceania Middle weight Title TBA pour Eddy Bellais et celle des Oceania Cruiser Weight pour Aito Lenoir.



Boxe Thaï : Aito Lenoir et Eddy Bellais décrochent leurs ceintures
Ce Samedi 26 mars 2016 à Whakatane, s’est tenue la Knuckle Up 2 Fight Night qui opposait cinq athlètes tahitiens face à une équipe maori. Les combats n’ayant aucun titre en jeu duraient 3 rounds de 2mn. Andrew Ihorai dit « Corino » n’a pas laissé de chance à son rival, à la troisième reprise il malmène son adversaire grâce à des combinaisons puissantes. L’arbitre préfère mettre un terme à la rencontre, Corino remporte son combat par arrêt de l’arbitre. Andrew enchaîne un deuxième combat qui lui a été proposé à l’improviste… Emoussé, notre représentant n’a pu tirer son épingle du jeu. Corino s’incline aux points.

L’autre combat opposait le tahitien Enoha Tauraatua qui était opposé à James McCougan. Au terme d’une joute acharnée, où les compétiteurs se sont rendus coup pour coup, la décision des juges allait en faveur du Néo-Zélandais.

Enfin, on retiendra une grosse déception du côté de Kalani Kavera qui n’a pas pu combattre, faute d’adversaire.

Changement de configuration pour les combats avec ceintures en jeu, les rencontre étaient désormais limités à 5 rounds de 2 minutes. Eddy Bellais remporte son duel aux points face à Johnny Clapperton. Aito Lenoir a pris le meilleur sur son adversaire durant tout le combat. Au quatrième round, il met K.O. le kiwi Keleher Kelvins sur un super high kick qui le touche en pleine tête . Le prochain objectif de la fédération locale sera une autre rencontre internationale au mois d’Octobre.


Boxe Thaï : Aito Lenoir et Eddy Bellais décrochent leurs ceintures
Parole à Aito Lenoir : « Il avait une bonne anglaise et sa jambe gauche était assez puissante. Ma stratégie était de travailler sur ses jambes pour le déstabiliser. Au quatrième round j’ai enchainé sur des low-kicks, à ce moment j’ai vu qu’il baissait sa garde pour contrer mes jambes et c’est là que j’ai embrayé sur un high kick, il est tombé.» « Je tenais à remercier tous les boys de la Team, c’est grâce à eux que j’ai pu atteindre ce niveau-là, ils ont rempli une part du travail, je me devais d’assurer le reste. Ce résultat fait du bien à toute l’équipe, ça va rebooster la team. J’aimerai aussi remercier tous ceux qui me supportent, le staff, ma famille, ma femme. Enfin je dédie aussi cette victoire à tous les habitants de Rurutu, de Rimatara, toute la famille des Australes, ma belle-famille de Hiva Oa et tout mon quartier de Tahiti. »

Parole à Eddy Bellais : « C’était un combat difficile parce-que mon adversaire était plus expérimenté que moi et il avait un physique imposant, il était vraiment coriace. J’ai réussi à le touché sur un high kick au troisième round, le coup l’a sonné et il est tombé. Il s’est relevé et le match a repris. Pour le reste je crois que c’est le cardio qui a fait la différence. J’ai remporté le combat aux points. »

Parole à Andrew Ihorai : « Au début, c’était prévu que je fasse un seul combat mais il y a eu un changement dans le programme. Suite à un désistement d’un combattant, mes organisateurs m’ont demandé si je ne voulais pas enchainer un deuxième combat contre celui qui n’avait plus de rival, j’ai tout de suite accepté. » « Dans mon premier combat je l’ai remporté par arrêt de l’arbitre, j’ai marqué mon adversaire au niveau des « Lows-Kicks » et au troisième round il n’a pas pu résister. Dans mon deuxième duel, je n’avais pas bien récupéré. Le mental était là mais le physique n’a pas tenu. Je me suis incliné aux points. »

Le mot du président Roland Darrouzes : « Je suis fier de l’équipe ! Par contre nous avons rencontré beaucoup de problèmes au niveau de l’organisation. Avant notre arrivée en Nouvelle-Zélande, il était prévu qu’il y ait cinq combats. C’est seulement quelques jours avant la compétition qu’on nous prévient qu’il n’y aura que quatre combats. Et ensuite pendant la soirée, il y avait du changement dans le règlement, certains combats de muay thaï se sont finalement fait dans les règles du K1 (pas de coups de coudes et un seul coup de genou par enchainement). »

Suivez tous nos aito à l’international sur www.sportstahiti.com. Tamatoa Tefau

Rédigé par Sportstahiti.com le Mercredi 30 Mars 2016 à 21:27 | Lu 505 fois


Notez


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki