TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Boxe – Championnat de Polynésie : Le noble art a fait vibrer Fautaua


Le championnat de Polynésie est venu clôturer une saison pugilistique riche. Divers tournois ainsi que les Jeux de Polynésie ont pu donner du grain à moudre à nos boxeurs polynésiens. La soirée boxe a été riche en émotion avec plusieurs combats serrés entre des boxeurs expérimentés.



Jordan Tuihaa a pu remporter son combat
Jordan Tuihaa a pu remporter son combat
Vendredi 11 décembre, les amateurs du noble art ont pu apprécier douze finales de qualité dans la salle Louis Babo Aitamai de Pirae. Après une bonne saison pugilistique (plusieurs combats internationaux au fenua et à l’étranger et 9 médailles dont 2 en or glanées aux jeux du pacifique à Port Moresby), les finales du week-end dernier ont confirmé que la boxe polynésienne a encore de belles années devant elle.
 
Ce sont les dames qui ont ouvert le bal avec trois combats qui opposaient deux finalistes du même club à chaque rencontre. Chez les 60 kg, 75kg et +81kg, ce sont Tuhono Fat (Ufa BC), Imiura Ebbs (Hititoa) et Nohealani Salmon (Ah-Min BC) qui ont remporté leurs combats en dominant leurs adversaires du jour, qui n’ont pas démérité en proposant une opposition de qualité.
                                                                   
Chez les hommes, en -52kg on a pu assister à un combat explosif entre Edwin Ah Tshung (Ah min BC) et Ariihau Tehahe (Ufa BC). Après un combat serré, c’est au troisième round qu’Ariihau est parvenu à faire la différence avec un beau crochet du droit qui a amené l’arbitre Albert Vaikau à compter le sociétaire du Ah Min BC à quelques secondes de la fin. Ariihau remporte son combat par points.
 
En – 56 kg, Roy Vongey (Avia club) a dominé son adversaire Timi Tomo (Central Olympic), en mettant en avant un style défensif appelé aussi boxe à la cubaine, en se servant de son jab et sans forcément chercher l’agressivité. Roy remporte son combat par points.

Torea Jubely a pu s'imposer et prendre ainsi sa revanche sur Henere Tetoofa
Torea Jubely a pu s'imposer et prendre ainsi sa revanche sur Henere Tetoofa
Chez les – 60 kg, on retrouvait deux boxeurs gauchers très expérimentés, d’un côté Roger Waoute (Boxe no Punaauia), médaillé d’argent aux derniers jeux du Pacifique et de l’autre Manutahi Gaudenzi (Mataiea BC), qui a été champion de France Cadet il y a quelques années. Dans le premier round, Roger a choisi de boxer en fausse garde pour perturber son adversaire mais très vite il se remettra en position de gaucher, une configuration qui été bénéfique pour Roger en plaçant un beau crochet au niveau du foie de son adversaire, avant les dernières secondes.
 
Au deuxième round, tout est inversé, c’est Gaudenzi cette fois-ci qui s’est mis en fausse garde mais sa stratégie ne viendra pas à bout de son rival. Le poulain de Franck Maraetaata augmente le rythme du troisième round avec des séries de crochets et d’uppercuts qui ont fait mouche à plusieurs reprises. Roger Waoute est déclaré vainqueur à l’unanimité des juges.
 
En – 64 kg, on assistait au choc de deux générations, à seulement 16 ans le talentueux Hokini Cummings (Punaruu) affrontait l’actuel champion de Polynésie Jordan Tuihaa. Un deuxième round très difficile pour Hokini qui a dû faire face à la foudre de Jordan. Touché à plusieurs reprises au foie, Hokini n’a rien lâché jusqu’à la fin du temps règlementaire. Malgré une victoire logique de Jordan Tuihaa, Hokini n’a pas démérité lors de ce combat en affrontant un adversaire de cette trempe.
 
Chez les – 69kg, récemment blessé à l’épaule, Eddy Bellais (Papenoo BC) a préféré opter pour une boxe plus posée face à Teahu Faufau (Central Olympic). Eddy réussi à déstabiliser son adversaire avec de beaux enchainements à mi-distances, avec de beaux crochets qui ont pu passer au foie. A l’issu du combat, Eddy s’impose à l’unanimité des juges.

Le boxeur de Bora Amoroa Atiu a dû s'incliner face à Teiki Marotau
Le boxeur de Bora Amoroa Atiu a dû s'incliner face à Teiki Marotau
Le choc de la soirée allait opposer, en – 75kg, le protégé de Terupehe NENA, Tuhiva Mati (Central Olympic), un char d’assaut qui a décroché le titre de champion de Polynésie Novice en terminant tous ses combats par KO ou par arrêt de l’arbitre, face au multi-champion de Polynésie Albert Temaititahio (Hititoa). Dès le premier coup de gong, le fougueux Tuhiva a tenté de démontrer sa puissance mais il est difficile de prendre le dessus face à un pugiliste aussi expérimenté. Albert est parvenu à laisser passer la foudre en se désaxant sur chaque attaque de son rival.
 
Au deuxième round, Albert très physique et plus expérimenté a réussi à user son adversaire, Tuhiva épuisé, a peiné à relancer ses attaques. Au troisième round, les deux boxeurs ont tout donné, Tuhiva a donné un coup d’accélérateur dans les premières secondes, Albert a été très mobile, il ne fallait se faire toucher par les boulets de canon de Mati. Au terme de ce combat très serré, Albert a réussi à tirer son épingle du jeu en remportant son combat aux points. Il obtient ainsi son treizième titre de champion de Polynésie.
 
Chez les -81kg, après plusieurs mois d’absence, Henere Tetoofa (Te Ui Api no Papeete) a fait son retour sur le ring devant Torea Jubely (Tamarii Manotahi). Grâce à l’expérience qu’il a acquise lors de plusieurs combats internationaux, Torea a été plus précis, plus engagé, il remporte son duel aux points.
 
Chez les -91kg, Temehau Doom (Hititoa) contre Ariimoana Cheeaye (Ufa BC) fut un duel très serré qui tourna finalement à l’avantage de Temehau qui a touché de manière plus efficace et plus précise que son adversaire, Ariimoana.
 
Chez les Super Lourds, un autre retour d’un ancien champion, Amoroa Atiu, vainqueur du challenge Maco Nena 2014, il retrouve devant lui, Teiki Marotau (Ah-Min BC), réputé pour sa bravoure et sa ténacité. Un combat très engagé où les deux protagonistes se sont donnés à cent pour cent. Au troisième round le manque de combat de Amoroa s’est fait sentir avec une petite baisse de régime. Teiki a repris les rênes du combat, et à réussit à faire reculer le guerrier de Bora Bora à plusieurs reprises. Au dernier coup de gong, Teiki Marotau est devenu le nouveau champion de Polynésie.

Les filles ont également montré leur bonnes capacités
Les filles ont également montré leur bonnes capacités
Les résultats :
Dames
  • 60kg : Fat Tuhono bat Brunela Gilmore aux points
  • 75 kg : Imiura Ebbs bat Tuiei Taura aux points
  • Nohealani Salmon bat Hinenao Autai aux points
 
Hommes 
  • 52 kg : Ariihau Tehahe bat Edwin Ah Tshung aux points
  • 56 kg : Roy Vonger bat Timi Timo aux points
  • 60 kg : Roger Waoute bat Manutahi Gaudenzi aux points
  • 64 kg : Jordan Tuihaa bat Hokini Commings aux points
  • 69 kg : Eddy Bellais bat Teahu Faufau aux points
  • 75 kg : Albert Temaititahio bat Tuhiva Mati aux points
  • 81 kg : Torea Jubely bat Henere Tetoofa aux points
  • 91 kg : Ariimoana Cheeaye bat Temehau Doom aux points
+91 kg : Teiki Marotau bat Amoroa Atiu aux points

Rédigé par Tamatoa Tefau le Mardi 15 Décembre 2015 à 11:19 | Lu 473 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki