Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Bora Bora : le Club Med pourrait être remis en vente



Clive Palmer en juillet 2012 à Tahiti, lors de sa visite pour le Asia-Pacific Forum. Le milliardaire australien venait d'acquérir l'ancien Club Med Bora Bora quelques semaines plus tôt pour la somme de 10 millions de dollars australiens.
Clive Palmer en juillet 2012 à Tahiti, lors de sa visite pour le Asia-Pacific Forum. Le milliardaire australien venait d'acquérir l'ancien Club Med Bora Bora quelques semaines plus tôt pour la somme de 10 millions de dollars australiens.
PAPEETE, le 21 septembre 2016 - Racheté en 2012 par Clive Palmer, un homme d'affaires australien, l'établissement est fermé depuis 2009. Il pourrait être de nouveau sur le marché.

30 hectares sur la baie de Faaopore, 150 modules d'hébergement de 32 mètres carré avec balcon ou terrasse, une plage privée, quatre villas et 46 chambres pour le personnel. Le Club Med de Bora Bora a été, pendant des années, un des fleurons du tourisme à Bora Bora. Fermé en 2009 en raison de "la forte baisse de la fréquentation touristique" en Polynésie française, frappé par le cyclone Oli en 2010 qui a fait de nombreux dégâts, il a été laissé à l'abandon jusqu'à son rachat en 2012 par Clive Palmer. L'homme d'affaires australien patron de Queensland Nickel, une société de charbon et de minerai de fer, y a effectué quelques travaux. Les façades des bâtiments communs ont retrouvé de la couleur mais les bungalows individuels sont eux dans un état qui laissent à désirer.

Lundi, la presse australienne a relaté la situation financière difficile dans laquelle il se trouve, suite à l'effondrement de sa compagnie. Pour faire face, Clive Palmer aurait mis plusieurs de ses propriétés en vente. Le journaliste Matthew Cranston explique que le Club Med de Bora Bora pourrait bientôt être en vente. Le principal intéressé refuse de commenter cette affaire. Il a seulement lâché : "Rien n'est à vendre, ce n'est que pure spéculation médiatique."

"UNE TRÈS BONNE NOUVELLE"

Du côté de Bora Bora, la nouvelle a déjà fait son chemin. Pour le président du comité de tourisme l'île, Rainui Besineau, si l'information était confirmée, ce serait "une très bonne nouvelle". Depuis son rachat en 2012, rien n'a été fait sur le terrain. Seules des équipes de gardiens et de jardiniers sont sur site. Clive Palmer n'a jamais exprimé le souhait de relancer l'activité de l'hôtel et disait vouloir en faire une propriété privée pour lui et sa famille.

Rainui Besineau espère que l'Australien mettra bientôt en vente son bien pour que de nouveaux investisseurs se positionnent dessus. "Rien ne se fait depuis qu'il l'a racheté. L'intérêt du Pays est de remettre en activité ce complexe. C'est un endroit magnifique! Je suis certain que des investisseurs, locaux ou Chinois, pourraient vouloir racheter cet établissement et le relancer!" Selon lui, l'île manque de chambres quatre mois de l'année sur 12, faute d'infrastructures. Rouvrir le Club Med serait une solution pour accueillir plus de touristes et relancer l'activité économique de Bora Bora.

La décision de l'homme d'affaires australien devrait être dévoilée dans les prochaines semaines. L'avenir du Club Med de Bora Bora sera ainsi connu.

Rédigé par Amelie David le Mercredi 21 Septembre 2016 à 11:18 | Lu 4271 fois






1.Posté par bidass le 21/09/2016 14:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais c'est le super copain a Oscar Temaru !!!

2.Posté par Zorro le 21/09/2016 17:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Selon lui, l'île manque de chambres quatre mois de l'année sur 12, faute d'infrastructures: donc les 8 mois restants la capacité hotelière actuelle est suffisante. Normal par conséquent que le Club ait fermé. Maintenant l'autre génie d'ATN et du GIE tourisme va nous dire que si le prix des billets baissait il n'y aurait pas plus de touristes ? Un 1/3 de l'année on est en insuffisance de chambres, donc la bouillie intellectuelle que le gars de l'OSB veut nous vendre c'est du pipeau.....

3.Posté par taramea le 22/09/2016 09:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ZORRO, tu n'es pas au courant que le copain d'Oscar n'a plus un rond, à force de "fa'ahua" et bien, on se casse la gueule, c'est pas parce que à Bora c'est trop cher, ou je ne sais quoi, non, il se croyait invincible.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance