Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Bodyboard – Championnat du monde : Angelo Faraire et Manea Fabisch, meilleurs tahitiens à Pipeline


La première épreuve du championnat du monde de bodyboard s’est terminée en début de semaine dernière à Hawai’i. Ce sont les bodyboarders Angelo Faraire et Manea Fabisch qui ont été le plus loin dans la compétition en atteignant les quarts de finale. Ils terminent le « Mike Stewart Pipeline Invitational » à la 9e position. La prochaine étape de ce championnat se déroulera à Tahiti du 22 avril au 4 mai.


Manea Fabisch est un des excellents riders du Fenua
Manea Fabisch est un des excellents riders du Fenua
La première épreuve du championnat du monde de bodyboard s’est terminée le lundi 6 mars à Hawai’i. 32 athlètes étaient engagés au round 1, rejoints au fur et à mesure des séries par les pointures de la discipline. La compétition s’est déroulée sur le spot aussi dangereux que réputé de « Banzaï » Pipeline, sur le North Shore d’Oahu, à Hawai’i.
 
L’eau était exceptionnellement « chocolat » en raison des fortes pluies qui ont précédé la compétition. Les Tahitiens engagés étaient Nicolas Poilvet, Thibault Casabianca, Raihau Teamo, Alvino Tupuai, Angelo Faraire, Manea Fabisch et Julien Miremont, soit 7 bodyboarders au total.
 
Nicolas Poilvet, seul Tahitien à rentrer au round 1, termine dernier de sa série avec un score sur deux vagues de 4.10. Même sentence pour Raihau Teamo, rentré au round 2. Thibault Casabianca et Alvino Tupuai parviennent à se qualifier pour le round 3 avec des scores de 10.33 pour Thibault et 10.73 pour Alvino. Au round 3, Alvino ne totalise que 5.83 et obtient la 3e place de la série, insuffisant pour se qualifier pour le round 4. Thibault Casabianca remporte sa série avec un total de 10.23 et se qualifie pour le round 4.

Une partie du clan tahitien avec Jeff Hubbard
Une partie du clan tahitien avec Jeff Hubbard
Manea, Thibault, Julien et Angelo au round 4
 
Au round 4, entrée en lice d’Angelo Faraire qui score 11.17, termine 2e de la série et donc qualifié pour le round 5. Thibault Casabianca continue de faire des étincelles en obtenant 14.17 avec une première place de série à la clé. Manea Fabisch remporte lui aussi sa série avec un total de 13.27. Angelo, Thibault et Manea se retrouvent donc tous les trois au round 5, ce qui n’est déjà pas si mal face à la forte concurrence de bodyboardeurs pro et de locaux hawaiiens.
 
Julien Miremont, entré au round 5 grâce à son classement, ne fait malheureusement pas long feu et sort directement de la compétition avec une note de 3.93. Thibault Casabianca a moins de réussite dans cette série et se fait éliminer en terminant dernier de sa série avec un total de 7.93. Manea Fabisch termine 2e de sa série et gagne sa qualification pour les quarts de finale avec un total de 11.93.
 
Angelo Faraire obtient une note de 11.67, il se qualifie pour les quarts de finale lui aussi en éliminant la légende Mike Stewart. En quarts de finale, le niveau monte encore d’un cran, Manea Fabisch obtient un bon score, 14.53, mais il est malgré tout dernier de sa série, battu par Lain Campbell, Alex Uranga et Tanner Mc Daniel.
 
Angelo se retrouve dans un heat de folie confronté à Amaury Lavernhe, Jeff Hubbard et Andre Botha. Il termine 3e de la série avec 9.33. La compétition sera finalement remportée par Jeff Hubbard devant Lain Campbell, Alex Uranga et Ben Player. Nos Tahitiens pourront prendre leur revanche à Tahiti puisque la deuxième étape du championnat du monde est confirmée. SB

Angelo Faraire, ravi de son résultat à Pipeline
Angelo Faraire, ravi de son résultat à Pipeline
 Parole à Angelo Faraire :
 
Quelques mots sur la compétition ?
 
« Le départ pour Hawai’i n’était pas vraiment prévu, on s’y pris à la dernière minute avec Alvino. On a entendu dire que beaucoup de copains de Tahiti allaient faire la compétition donc on s’est dit qu’on allait renforcer le groupe. La compétition s’est vraiment bien passée. Grâce à la performance de l’année passée à Hawaii puis aussi à la Sparkgreen Teahupo’o, j’ai eu le privilège de démarrer au 4e round, comme le copain Manea Fabisch. »
 
Ton quart de finale ?
 
« J’ai vraiment été content de tomber contre des champions du monde dans ma série, les conditions étaient vraiment bonnes pendant cette compétition, c’est juste que je n’ai pas fait le bon choix de vague durant mon heat. J’ai attendu une grosse vague mais elle n’est jamais venue, puis je fais l’erreur de prendre la 1e vague d’une série alors que la 2e était meilleure. Mais bon, on y peut rien, c’est la compétition, j essayerai de faire mieux la prochaine fois. »
 
Tes objectifs 2017 ?
 
« Pour la suite, j’essayerai de suivre quelque étapes du tour comme celle de Teahupo’o en avril. J’aimerais essayer de décrocher quelque sponsors en plus pour pouvoir suivre l’étape du Brésil, celle du Chili, et celle des Canaries. »
 
Comment tu allies le free surf et la compétition ?
 
« A Tahiti, on a la chance d’avoir des vagues quasiment toute l’année donc on se fait souvent de bonne sessions de free surf avec les potes Alvino, Tibo, Niko, Raihau...ce qui nous permet de nous entrainer. Mais souvent avant une compétition à l’étranger, je préfère m’entrainer sur des vagues de plage car elles sont plus techniques à manœuvrer et plus difficiles. Merci à 662 Tahiti, 662 Hawai’i, Unite Clothing, Ally, JBS Pictures et Tahiti Infos. » Propos recueillis par SB

Rédigé par SB le Lundi 13 Mars 2017 à 11:11 | Lu 4472 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017