TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Beach soccer – Naea Bennett : « Notre objectif c’est de repérer les futurs Tiki Toa »


Samedi dernier, Taharu’u a accueilli la dernière journée de l’OPT Beach Soccer Tour 2016, le championnat fédéral de beach soccer. Le club Tiki Tama réalise le triplé en remportant le titre dans les 3 catégories: « Fun » hommes / femmes et « Elite ».



Les Tiki Tama se sont imposés 3-2 contre Mataiea, en rouge
Les Tiki Tama se sont imposés 3-2 contre Mataiea, en rouge
Si le spot de Papara est connu de tous pour ses vagues et les nombreuses compétitions de surf qui jalonnent le calendrier sportif annuel de la Fédération Tahitienne de Surf, c’est aussi un des tous premiers terrains de beach soccer qui a été mis en place à Tahiti.
 
En effet, en 2011, sous la houlette de Teva Zaveroni, ce sont les Tiki Toa eux mêmes qui avaient pris pelles et pioches pour participer à la construction du terrain. Aujourd’hui, c’est le club de Tereone BSC, composé en majorité des joueurs/surfeurs du spot de Papara, qui assure la gestion et l’entretien du site toute l’année. De par son emplacement géographique, Taharu’u représente le cadre idyllique pour la pratique du beach soccer.
 
Si les Tiki Tama ont survolé la catégorie « fun », s’adjugeant le titre avec 28 points d’avance sur leur premier poursuivant Mataiea, en « Elite » tout s’est joué lors de cette 9e et dernière journée de championnat avec une finale très serrée remportée 3-2 par les Tiki Tama de Naea Bennett contre les joueurs du club de Mataiea entraînés par Teva Zaveroni.
 
Chez les femmes, il aura fallu également attendre le dernier match et la séance des tirs au but pour départager les 2 équipes. Les joueuses de Tiki Tama remportent le match et sont sacrées championnes au goal average particulier. Dans la catégorie reine, l’affiche du jour entre le 1er au classement, Tiki Tama, et son dauphin Mataiea, a tenu toutes ses promesses avec du très beau jeu. KK

Naea Bennett a fondé la première école de beach soccer
Naea Bennett a fondé la première école de beach soccer
Naea Bennett au micro de Tahiti Infos :
 
Quelles ont été les étapes, depuis la coupe du monde de 2013 ?
 
« Suite à l’émulation qu’il y a eu suite à la coupe du monde, avec la fédération tahitienne de football, on s’est mis d’accord pour lancer ce championnat. Parallèlement à ça, ayant perdu mon emploi, je me suis investi à 100% dans le beach soccer en ouvrant mon école où je me focalise sur l’initiation des enfants. J’ai aidé la fédé à organiser ce championnat pour que le beach soccer soit le gagnant dans cette histoire. »
 
Quel est le bilan de ce premier championnat ?
 
« C’est une première année qui se finit très bien, on a pu voir une finale de très haut niveau entre l’équipe de Mataiea et l’équipe des Tiki Tama. L’AS Vénus a amené une belle opposition, c’est une équipe qui vient du football, leur présence est bénéfique pour nous. C’est de bon augure pour l’année prochaine. »
 
Le nombre de licenciés a progressé ?
 
« Avec le championnat « fun » homme-femme et le championnat « Elite », on est passé en moins d’un an de 0 à plus de 300 licenciés donc c’est bien. Cette année, on a limité le nombre d’équipes pour que le niveau soit raisonnable, l’année prochaine on pourra doubler les effectifs en terme de licences. »
 
L’idée c’est de former la relève ?
 
« Avec Teva, notre objectif c’est de repérer les futurs Tiki Toa, ce championnat nous permet de détecter les joueurs qui peuvent prétendre à représenter notre Pays dans l’univers des tournois internationaux et surtout lors de la coupe du monde. Il y en a qui se sont fait remarquer, il faudra que l’on travaille avec eux, qu’on commence à les mettre dans le bain en les faisant partir en Europe, pour qu’ils soient confrontés au niveau supérieur. »
 
Heimanu Taiarui, Tearii Labaste sont des exemples de réussite à l’étranger ?
 
« Bien sûr, aujourd’hui ils ont des contrats avec beaucoup de clubs en Europe comme le FC Barcelone, ils ont des contrats en Italie, en Allemagne... Il y a des jeunes chez nous qui ne savent pas quoi faire, qui n’ont pas de travail, cela peut être une option pour découvrir l’Europe. Heimanu parle maintenant anglais, espagnol, italien, allemand et bientôt russe peut être, on peut gagner de l’argent et vivre de sa passion, c’est bien pour nos jeunes. » Propos recueillis par SB

Franck Revel a reçu la coupe des mains du PDG de l'OPT Jean François Martin
Franck Revel a reçu la coupe des mains du PDG de l'OPT Jean François Martin

Naea Bennett, un exemple pour notre jeunesse
Naea Bennett, un exemple pour notre jeunesse

Une fin de championnat qui s'est terminée dans la bonne humeur
Une fin de championnat qui s'est terminée dans la bonne humeur

Rédigé par KK & SB le Mercredi 6 Juillet 2016 à 13:27 | Lu 1729 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki