TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Beach Soccer – International Cup Dubaï : Tahiti-Russie, une histoire en trois actes.


Tahiti s’est finalement inclinée 5-2 lors de la finale de la Coupe Intercontinentale de Dubaï. Après un brillant parcours qui lui aura permis de remporter 4 matchs d’affilée, elle est stoppée par la Russie après un premier tiers-temps catastrophique, lors duquel elle encaissera 4 buts. Le bilan reste très positif pour nos Tiki Toa, avec l’élection d’Heimanu Taiarui et Jonathan Torohia parmi les 5 meilleurs joueurs du monde.



Les Russes avaient éliminé Tahiti en 2013
Les Russes avaient éliminé Tahiti en 2013
Le 9 novembre 2105.  Décidément, les Tiki Toa n’ont pas fini de nous étonner. Après leur 4e place lors de la coupe du monde de beach soccer à domicile en 2013, puis leur 2e place lors de la coupe du monde suivante au Portugal en 2015, ils ont brillé lors d’un tournoi international majeur, la Samsung Beach Soccer International Cup organisée à Dubaï, au moyen orient.
 
La 5e édition de cette compétition prestigieuse a réuni 8 équipes parmi les meilleures au monde actuellement. Le vainqueur de la dernière coupe du monde (le Portugal) et le pays hôte (les Emirats arabes Unis) sont à chaque fois sélectionnés d’office, auxquels s’ajoutent les leaders des six confédérations continentales : L’Amérique du Nord/Amérique Centrale avec la CONCACAF (Mexique), l’Amérique du Sud avec le CONMEBOL (Argentine), l’Afrique avec la CAF (Egypte), l’Asie avec l’AFC (Iran), l’Europe (Russie) et l’Océanie avec l’OFC (Tahiti).
 
Dans le groupe A, il y avait les Emirats Arabes unis, l’Egypte, l’Argentine et la Russie, dans le groupe B le Portugal, le Mexique, l’Iran et Tahiti. Les Tahitiens arrivèrent à Dubaï avec une équipe au complet, comme d’habitude avec peu de match internationaux de préparation au compteur, mais avec le soutien, au combien précieux, du mentor du groupe, le Suisse Angelo Schirinzi.

Heimanu Taiarui a fait encore un très bon tournoi à Dubaï après avoir brillé au Portugal
Heimanu Taiarui a fait encore un très bon tournoi à Dubaï après avoir brillé au Portugal
Ils démarrent fort la compétition en battant l’Iran, une équipe dangereuse qui leur avait donné du fil à retordre pendant la coupe du monde au Portugal, puisque Tahiti ne s’était imposée que par un but d’avance. Ils réussissent cette fois-ci à s’imposer 4 à 2 lors du premier jour de compétition, le mardi 3 novembre.
 
Les matchs vont s’enchainer jusqu’à la finale au rythme d’un match par jour. Le mercredi 4, ils battent le Mexique 4 à 3, avec un seul petit but d’écart. Le jeudi 5, c’est l’exploit, ils corrigent le Portugal champion du monde en titre 6 à 2. Cette même équipe qui avait joué ‘petit’ lors de la dernière finale de coupe du monde, se contentant de proposer une bonne défense, étouffant le jeu flamboyant des Tiki Toa.
 
Les Tiki Toa se retrouvent donc en demi finale contre le champion d’Afrique l’Egypte, qu’il parviendront à dominer 5 à 2, ce qui leur ouvrira la porte de la finale contre la ‘bête noire’ de la compétition, la Russie.

Le gardien russe emblématique
Le gardien russe emblématique
Les deux équipes ont déjà un petit historique commun : ‘Premier acte’ lors de la demi finale de la Coupe du Monde Tahiti 2013. La Russie, d’abord menée 3-2, avait alors privé Tahiti d’une finale à domicile, en s’imposant 5-3 suite à un match qui avait suscité la polémique en raison d’un arbitrage douteux.
 
Le ‘deuxième acte’ s’est déroulé lors de la coupe du monde en juillet 2015 au Portugal. En match de poule, Tahiti battait la Russie 7-6, un match sans enjeu direct pourtant très suivi et commenté à Tahiti, une victoire qui fera le bonheur des supporters tahitiens qui n’ont pas oublié le camouflet de 2013.
 
Le ‘troisième acte’ sera à nouveau douloureux pour Tahiti. L’entame de match ne pouvait pas être plus catastrophique. La Russie ouvre le score après deux minutes grâce à un tir du gardien dévié par une tête-reflexe plutôt chanceuse. Le deuxième but ? Il aura fallu un faux rebond pour tromper encore Jonathan Torohia, idem pour le 3e but. Le 4e but sera dû à une petite erreur de défense rarissime d’Heimanu Taiarui, le meilleur joueur de la coupe du monde au Portugal.

Tearii Labaste a réussi à marquer en finale de la Cup (archives 2013)
Tearii Labaste a réussi à marquer en finale de la Cup (archives 2013)
Les Russes ont pratiqué un marquage individuel serré, empêchant le développement du jeu habituel de nos champions. Avec 4 matchs intenses dans les jambes en 4 jours, plus la difficulté psychologique de devoir remonter 4 buts, la tâche était ardue. Malgré tout Angelo Tchen réussit à réduire le score à 4-1 dans le deuxième tiers temps, grâce à une frappe du droit à la volée.
 
Après un retourné sur la barre transversale de Tearii Labaste et un but refusé, les Russes marquent le but du 5-1. Tearii Labaste aura tout de même le dernier mot en marquant sur engagement mais le temps manque et cette victoire, qui semblait tellement à la portée des Tiki Toa, s’échappe.
 
On peut dire que c’est ce qui fait tout l’attrait du beach soccer, la situation peut basculer d’un camp à l’autre rapidement. La Russie est l’équipe n°1 au classement mondial alors sans un minimum de chance, il est très difficile de la battre. Le premier tiers temps aura fait basculer cette finale du mauvais côté pour Tahiti.

Deux Tahitiens dans les 5 meilleurs joueurs de l'année, Jonathan élu meilleur gardien.
Deux Tahitiens dans les 5 meilleurs joueurs de l'année, Jonathan élu meilleur gardien.
Le résultat est malgré tout plus que positif pour les Tiki Toa. ‘David’ est arrivé brillamment jusqu’en finale et à perdu contre ‘Goliath’ car ‘Goliath’ a eu beaucoup de chance lors du premiers tiers temps. ‘Goliath’ n’avait plus qu’à dérouler son expérience de jeu pour s’imposer.
 
Tahiti, rappelons-le, a battu lors de cette compétition des pays qui comportent des millions d’habitants comme l’Iran, le Mexique, le Portugal, l’Egypte et Tahiti a perdu contre ‘l’ogre Russe’, un pays immense de plus de 145 millions d’habitants.
 
Cerise sur le gâteau, Jonathan Torohia et Heimanu Taiarui ont été élu parmi les 5 ‘Best stars’ de l’année, une sélection idéale de 5 joueurs faite par les entraineurs du monde entier. Ils joueront sous les couleurs du FC Barcelone du 14 au 18 novembre à Tobago puis du 8 au 12 décembre au ‘Mundialito des Clubs’. SB

Rédigé par SB le Lundi 9 Novembre 2015 à 14:29 | Lu 1320 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Paroa le 09/11/2015 19:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BRAVO d'avoir porté haut les couleurs de notre Polynésie, MERCI

2.Posté par Fab. le 13/11/2015 00:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Quand les TIKI TOA jouent en blanc ils perdent très souvent leur match, ALLEZ LES ROUGES.

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki