TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Beach Soccer: 9 à 3, les Tiki Toa enchaînent les victoires




Beach Soccer: 9 à 3, les Tiki Toa enchaînent les victoires
Sixième match de l'année 2013, et sixième victoire pour les Tiki Toa ! Les tahitiens ont fait étalage de toute leur classe sur le sable des Jardins de Paofai pour battre les Pays-Bas sur le score de 9 buts à 3.

Le match

Les tahitiens démarrent ce match pied au plancher. En effet, il leur suffit de 8 minutes pour prendre le large dans cette rencontre. C'est Angelo Tchen qui frappe le premier. D'une belle reprise de volée de sa moitié de terrain, il est le premier à faire trembler les filets néerlandais. Deux minutes plus tard, Teva Zaveroni donne un avantage de deux buts aux Tiki Toa d'une frappe imparable. Puis Raimana Lee Fung Kuee, d'un magnifique ciseau retourné, porte le score à trois buts à zéro. Du côté des Oranje, malgré cette entame de match difficile, Leo Koswal sonne la révolte. A là 9ème minute de jeu, sa tête trompe la vigilance de Franck Revel. Mais malgré cette réduction du score, les tahitiens semblent au dessus aujourd'hui.
Le deuxième tiers-temps confirme la domination des Tiki Toa. Dès la 1ère minute de jeu, le capitaine tahitien, Naea Bennett, redonne un avantage de trois buts aux locaux. Son ciseau acrobatique ne laisse aucune chance à Reijer Ran. Puis sur penalty, Angelo Tchen marque son deuxième but du match. Les tahitiens maîtrisent les débats, et ce second tiers-temps se termine sur le score de 5 buts à 1.
Le troisième tiers-temps va offrir aux spectateurs venus en nombre, un festival de buts. A la conclusion d'une belle action collective, Naea Bennett permet aux siens de prendre le large. Puis d'une belle frappe, Jeffrey Klijbroek redonne un mince espoir aux bataves. Mais cet espoir est de courte durée, car dans la foulée, Raimana Lee Fung Kuee, d'une reprise de volée, Patrick Tepa, sur penalty, et Naea Bennett, d'une frappe limpide, y vont chacun de leur but. Pour porter le score à 9 buts à 2. SI dans les dernières secondes de jeu Patrick Ax sauve l'honneur pour les Oranje, ce match a vu les Tiki Toa surclasser les Pays-Bas. A noter que le gardien Frank van der Geest a reçu un carton rouge pour un tacle dangereux en fin de match. Les néerlandais ont fini la rencontre à quatre.

Les réactions

Angelo Schirinzi, sélectionneur des Tiki Toa : "On a très bien joué aujourd'hui. Par rapport au deuxième match, on a su convertir nos occasions, notamment en début de match, ce qui a rendu la rencontre plus facile. Peut-être que les néerlandais étaient un peu fatigués. On a remarqué que toutes les équipes qui viennent ici ont des problèmes. La chaleur et la fatigue peuvent rentrer en compte. On a travaillé des combinaisons à l'entraînement qui ont fonctionné aujourd'hui. C'est le fruit de notre travail."

Niels Kokmeijer, sélectionneur des Pays-Bas : "Je pense qu'on a bien joué lors du premier match. Par contre, le deuxième match a été très difficile, et aujourd'hui les tahitiens étaient largement au dessus de nous. Ils ont convertis toutes leurs occasions. De notre côté, on n'a pas réussi à leur mettre suffisamment de pression. On leur a laissé trop d'espaces. La prochaine échéance pour nous c'est un stage d'entraînement en Turquie du 5 au 12 mai. Peut-être qu'on rencontrera de nouveau les tahitiens lors de la Coupe du Monde. Ce qui est sûr, c'est qu'on aura atteint notre forme optimale à ce moment-là. En tout cas, cette équipe tahitienne est très forte."

Le chiffre - 35

Il s'agit du nombre de buts marqués lors de ces trois rencontres amicales. Soit une moyenne de 11,66 buts par match. Le spectacle a été au rendez-vous sur le sable des Jardins de Paofai !

Le saviez-vous ?

Niels Kokmeijer, l'entraîneur des Pays-Bas, a été joueur professionnel de football avant de prendre en main l'équipe de Beach Soccer de son pays. Il a notamment joué dans le club de deuxième division néerlandaise des "Go Ahead Eagles". Mais le 17 décembre 2004, lors d'un match face au Sparta Rotterdam, un violent tacle de la part du marocain Rachid Bouaouzan l'a gravement blessé à la jambe. Il a souffert de nombreuses fractures, et a été obligé à mettre un terme à sa carrière suite à cette blessure. Fait historique, Rachid Bouaouzan a été suspendu jusqu'à la fin de la saison par son club (soit une sanction plus importante que les 10 matchs de suspension demandés par la Fédération Néerlandaise de Football), mais surtout, il a été condamné à 6 mois de prison avec sursis par la justice locale, sur demande du gouvernement hollandais.

Rédigé par Mathieu Mercier le Mercredi 10 Avril 2013 à 19:06 | Lu 528 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par Thierry le 11/04/2013 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo...

Signaler un abus

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki