Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Basket – Challenge Tahiti/USA : Du beau spectacle en perspective


Deux équipes américaines arrivent cette semaine à Tahiti pour participer à un tournoi de basket et à des matchs d’exhibition. Faana Taputu et Georgy Adams ont reçu les médias au siège de la fédération tahitienne de basket vendredi afin de présenter un programme qui devrait permettre au public d’apprécier le spectacle proposé par ces joueurs venus de la Mecque du basket ball, les Etats Unis.


Depuis le retour de Georgy Adams en Polynésie après une carrière de joueur puis d’entraineur au sein des plus grands clubs français, le basket polynésien tente de se moderniser et d’évoluer. Georgy a été également l’initiateur d’un programme de formation professionnelle en réussissant à créer une synergie entre Etat, Pays, fédération française et fédération tahitienne de basket.
 
Grâce aux contacts de Hiro Tinirauarii, un des adjoints du président de la fédération tahitienne de basket Faana Taputu, deux équipes américaines arriveront à Tahiti pour un programme sportif mais aussi culturel chargé. Pour Georgy Adams « le basket est le sport–roi aux Etats Unis, ces échanges sont donc intéressants pour nos joueurs mais aussi pour le public qui viendra on l’espère en nombre pour assister aux matchs. »

Un nouveau souffle pour le basket polynésien, basé sur la formation
Un nouveau souffle pour le basket polynésien, basé sur la formation
Parole à Faana Taputu :
 
Vous avez plusieurs débouchés pour vos jeunes ?
 
« Aujourd’hui, nous avons des jeunes qui sont en métropole par le biais des clubs formateurs. On a également une jeune fille qui est en pôle France, le jeune Hereata Richmond qui mesure 1M93 et qui a seulement 14 ans. Ce sera un de nos piliers pour les jeux du Pacifique de 2019. Avec l’arrivée de ces Américains, cela nous fait une deuxième filière. »
 
« On sait que les Américains sont les meilleurs dans le monde. On a un jeune qui a intégré une école dans l’Utah, aux US, il s’appelle Raimoana Tinirauarii. Il a 16 ans et se débrouille bien là bas. Par le biais de son papa qui s’occupe des relations avec les Etats Unis, on a pu mettre en place cette filière sport-études vers les Etats Unis. »
 
Quel est le programme ?
 
« L’arrivée est prévue le mercredi 22 mars au matin et le tournoi démarrera le soir même. Le tournoi comportera 4 équipes, ils viennent avec deux équipes et nous fourniront deux équipes, une en U17 et une sénior U25. La finale se fera le lundi 27 mars, nous verrons alors qui sera le vainqueur de ce tournoi. »
 
« Je tiens à remercier la commune de Taiarapu ouest pour leur partenariat. Les équipes américaines s’y rendront pour un match d’exhibition. Ils vont être accueillis selon la tradition polynésienne. Il y aura de la confection de chapeaux, la visite du Pari, le ma’a polynésien, la plage et la vague de Teahupo’o. Ce sera pour eux un voyage sportif mais aussi culturel. »
 
C’est une manière de se préparer pour les futures échéances ?
 
« Voilà, on a les tournois Océania du 9 au 16 juillet à Guam pour les U17, il y a aussi la préparation de notre sélection sénior en Nouvelle Zélande en vue de la qualification pour les Jeux de 2019. »
 
Georgy Adams a pu donner un coup de boost au basket local ?
 
« Dès l’arrivée de Georgy, il y a trois ans, on a démarré nos interventions dans les écoles, on s’est aperçu qu’il fallait prendre les jeunes le plus tôt possible. On a commencé par la presqu’île et les écoles de la ville, pour montrer aux enseignants comment il fallait entrainer ces jeunes là. Depuis deux ans, on a travaillé sur la formation de nos cadres en mettant en place avec le Pays le brevet professionnel. 12 personnes ont été formées et aujourd’hui ils passent à l’action dans les écoles, dans les communes et c’est merveilleux. »
 
On a vu Aorai gagner au niveau du Pacifique mais perdre systématiquement en France ?
 
« Ce n’est pas grave, c’est vrai qu’on est forts ici et en Nouvelle Calédonie, en métropole le niveau est plus élevé. C’est justement suite à ces rencontres que l’on pourra se développer. Il ne faut pas rester focalisés sur nous mêmes mais il faut savoir voir plus loin. Grâce aux formations justement, on va tirer le basket vers la performance. » Propos recueillis par SB


Rédigé par SB le Lundi 20 Mars 2017 à 09:13 | Lu 1259 fois





Dans la même rubrique :
< >

Sports | Les jeux | Présidentielles 2017 | Va'a 2017 | Parau Ha'uti | La tribune politique | La video de la semaine | OPEN | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Entrepreneurs du fenua | Mieux comprendre | SportLive | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Hawai Nui va'a 2016 | Observatoire des Prix | Tiki | Legislatives 2017