Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Baleines: la Commission baleinière indécise sur le plan de chasse japonais



London, Royaume-Uni | AFP | vendredi 19/06/2015 - Les experts de la Commission baleinière internationale (CBI) n'ont pas réussi à tomber d'accord sur la réponse à apporter au programme japonais de chasse "scientifique" à la baleine en Antarctique, selon le rapport de leur réunion annuelle publié vendredi.

"Il n'a pas été possible pour le comité scientifique d'atteindre un consensus sur l'ensemble du programme (...). Certains scientifiques ont estimé que les informations additionnelles fournies par le Japon étaient suffisantes pour autoriser le programme, d'autres non", a expliqué la CBI dans un communiqué.

"Tous ont reconnu l'importance de continuer à travailler à des analyses supplémentaires", a ajouté l'organisation basée à Cambridge.

Ce rapport présente les conclusions de la réunion annuelle des 200 experts formant le comité scientifique de la CBI, qui se sont retrouvés pendant deux semaines à San Diego (ouest des Etats-Unis) entre le 22 mai et le 3 juin.

Contraint de renoncer à chasser la baleine en Antarctique pour la saison 2014-2015 suite à un arrêt de la Cour internationale de Justice (CIJ), le Japon a présenté fin 2014 à la CBI un nouveau plan de chasse aux cétacés à des fins scientifiques.

Dans son arrêt de mars 2014, la CIJ a estimé que les Japonais détournaient à des fins commerciales une activité présentée comme étant destinée à la recherche animale.

Selon son nouveau plan, le Japon prévoit de réduire son objectif annuel de pêche à 333 petits rorquals, contre environ 900 dans le cadre du précédent programme.

Ce niveau de capture est jugé "nécessaire" par Tokyo pour collecter des informations sur l'âge de la population baleinière, données dont le Japon prétend avoir besoin afin de définir un plafond de captures permettant de ne pas menacer la survie de l'espèce.

Mais l'argument ne convainc guère les organisations de défense des animaux.

"Malgré son incapacité à prouver que la chasse était nécessaire pour la recherche (...), le Japon semble déterminé à continuer à tuer les baleines", a réagi Aimee Leslie, une responsable de WWF (Fonds mondial pour la nature) dans un communiqué.

"La poursuite sans fondement de la chasse aux baleines au nom de la science revient à se moquer de la CBI et de la CIJ", a ajouté l'ONG.

"Il n'est pas nécessaire de tuer les baleines pour les étudier", a renchéri Alex Cornelissen, directeur du groupe écologiste Sea Shepherd.

"Il est temps que la communauté internationale passe à la vitesse supérieure pour faire en sorte que le Japon respecte ses obligations légales".

Tokyo affirme que son nouveau programme permettra une meilleure compréhension des écosystèmes marins de l'Antarctique et a promis de limiter la période de recherche à 12 années à partir de l'exercice 2015-2016.

Le Japon a tué 251 petits rorquals dans l'Antarctique au cours de la saison 2013-2014 et 103 l'année précédente, des chiffres bien en-deçà de son objectif en raison du harcèlement de Sea Shepherd.

Tokyo continue parallèlement de chasser les baleines "au nom de la science" dans le Pacifique Nord-Ouest, où il a tué 132 cétacés en 2013, de même qu'au large des côtes du Japon.

Rédigé par () le Vendredi 19 Juin 2015 à 06:15 | Lu 164 fois






1.Posté par Cicero Bernard le 19/06/2015 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

AD VITAM ETERNAM ! Ils ne lacheront donc jamais ! mais le plus fort c'est que ces japs arrivent a persuader la commission ( en arrosant sans doute ) que le massacre des cétacés est ""scientifique "" et que bien sur , il est nécéssaire de tuer ces animaux pour les étudier et bien sur pour ne pas gaspiller ,ils "bouffent "" leurs cadavres ....comment peut on encore les laisser faire et prendre un air serieux dans ces commissions de défense de la vie Animale?
Bernard Cicero

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 20 Octobre 2017 - 03:36 Un décès sur six lié à la pollution en 2015

Culture et Patrimoine | carnets de voyage | Journal des enfants | Les recettes | People | Actualité Santé | Environnement | Technologies