Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Bagarre mortelle à Moorea : Un adolescent de 13 ans en détention provisoire ( MAJ)



Le jeune garçon a été écroué malgré son âge en raison de la gravité des faits et des risques de menaces, pressions et représailles qui pèsent sur ce douloureux dossier.
Le jeune garçon a été écroué malgré son âge en raison de la gravité des faits et des risques de menaces, pressions et représailles qui pèsent sur ce douloureux dossier.
PAPEETE, le 20 décembre 2016 - La mesure est exceptionnelle, le principal suspect étant encore mineur. La loi l'autorise néanmoins, l'adolescent ayant 13 ans révolu et les faits, particulièrement graves, étant de nature criminelle.


Transféré de Moorea à Tahiti sous escorte de la gendarmerie, le jeune mineur de 13 ans suspecté d'avoir mortellement blessé un autre adolescent du même âge au cours d'une bagarre qui a mal tourné, dimanche soir à Maharepa, a été déféré ce mardi après-midi devant le procureur de la République, puis présenté au juge d'instruction et enfin devant le juge des libertés et de la détention. Mis en examen pour "coups mortels ayant entraîné la mort sans intention de la donner", l'adolescent a été placé en détention provisoire en fin de journée, conformément aux réquisitions du parquet. Une mesure exceptionnelle concernant un mineur de cet âge, mais prévue et encadrée par la loi (lire par ailleurs).

L'enquête confiée à la gendarmerie se poursuit et devra révéler au plus près le scénario de ce drame qui a endeuillé toute une famille, tout un quartier. En l'état actuel des investigations, le jeune garçon écroué aujourd'hui est seul en cause. Selon nos informations, de nombreux témoins ont confirmé l'avoir vu porter les coups. Il reste présumé innocent.

Une victime sans histoires

Le drame s'était déroulé dimanche, tard dans la soirée, sur le deck en bois blanc d'une boutique en bord de route à Maharepa. Les jeunes -et même très jeunes- de la commune ont l'habitude de s'y retrouver sur fond, pour certains, de consommation d'alcool et de pakalolo comme le dénoncent régulièrement les habitants et commerçants du quartier. Selon les premiers témoignages relayés par les proches de la victime, un groupe de trois ou quatre autres jeunes l'aurait alors pris à partie. Tout le groupe se connaissait pourtant bien.

Provocation ? Regard de travers ? Une bagarre a ensuite éclaté pour atteindre un rare niveau de violence comme en témoignent les multiples traces de coups et ecchymoses découvertes sur le corps de l'adolescent. Une autopsie a été ordonnée. De sources proches du dossier, des examens toxicologiques et cliniques complémentaires seront pratiqués pour déterminer si la victime ne souffrait pas de problèmes de santé, notamment cardiaques.

La victime, élève sans histoire au collège de Pao Pao, n'était pas connue pour aimer la bagarre, au contraire selon ses proches. Alertés, les secours avaient tenté en vain de le ranimer alors qu'il gisait, inconscient et en sang, sur le deck du magasin.

La détention des mineurs, ce que dit la loi

-Un mineur peut-il être placé en détention provisoire ?
Les mineurs âgés de 13 ans révolus et de moins de 16 ans ne peuvent être placés en détention provisoire que s'ils encourent une peine criminelle, ce qui est actuellement le cas.

-Qui décide de l'incarcération provisoire d’un mineur ?
Le juge des libertés et de la détention peut décider de placer ou de maintenir un mineur en détention provisoire à condition que cette mesure soit indispensable ou qu'il soit impossible de prendre toute autre disposition ; que les obligations du contrôle judiciaire et celles de l’assignation à résidence avec surveillance électronique soient insuffisantes.

-Quelle est la durée de la détention provisoire des mineurs ?
En matière criminelle, la détention provisoire des mineurs âgés de plus de 13 ans et de moins de 16 ans ne peut excéder six mois. A titre exceptionnel, elle peut être prolongée une fois pour une durée n'excédant pas six mois.

*Source : Ministère de la Justice

"Une responsabilité collective" pour Marcel Tuihani

Le président de l'Assemblée de la Polynésie française a exprimé "sa compassion et sa peine", ce matin dans un communiqué faisant écho à ce drame. "Mes premières pensées vont à ses parents et à sa famille, durement éprouvés par cette terrible tragédie (…). Je mesure combien la disparition d'un enfant est une blessure à jamais ouverte et si douloureuse", écrit Marcel Tuihani pour qui ce drame qui "nous interpelle brutalement à quelques jours des fêtes de Noël (…) doit nous rappeler que la responsabilité est collective".

"Elle concerne bien entendu les individus d’abord, mais aussi les familles et les autorités qui ont chacun leur rôle à jouer dans la prévention", poursuit le communiqué. "Je souhaite que nous puissions trouver, suite à cette tragédie, la volonté et les moyens de mieux accompagner nos jeunes, trop souvent désœuvrés, afin que la mort de Raimanutea et celles de tant d’autres avant lui, nous aident à éviter de nouveaux drames et à prendre les mesures courageuses qui s’imposent".

Rédigé par () le Mardi 20 Décembre 2016 à 18:07 | Lu 3392 fois

Tags : FAITS DIVERS






1.Posté par tortue verte le 20/12/2016 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La meilleure prévention, c'est l'éducation et l'exemple des parents. S'ils rossent, se bagarrent, boivent, fument...alors ils encouragent ces pratiques chez leurs enfants.

2.Posté par dared le 20/12/2016 22:45 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sinceres Condoléances...
Une question que pas mal de personnes se posent, qu''est-ce qu''un gamin de 13ans faisait dehors si tard ? Marcel parle de responsabilité... Désolé de dire ça mais, parents faites votre travail!! Maintenant assumez!!

3.Posté par teva le 21/12/2016 00:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des enfants de 13 ans dans les rues a ces heures??? il faut combien de mort pour instaurer in couvre feu pour les moins de 16 ans???Il faut combien de mort pour que les parent des agresseurs et victimes soit aussi sensibilisees??
On recolte ce qu on seme....Paix a ton ame pauvre petit bonhomme tu meurt pour rien...comme beaucoup d autres....

4.Posté par circonspect le 21/12/2016 04:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nos premières pensées vont à ses parents et à sa famille, durement éprouvés par cette terrible tragédie.

Pourquoi nos jeunes actuels deviennent violents ?

Que font ils le soir à 23 h dans les rues à 13 ans ?

Quelle est le rôle et la responsabilité des familles ? ...

Donnons leurs,
une qualité de vie et de l'amour dans chaque famille !
de la discipline et du civisme ! ...

5.Posté par FREREMA le 21/12/2016 07:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Trop de connerie, les jeunes de maintenant sont complètement deglingés. Je suis sur que beaucoup jeune ont vus l'agression mais ont laissé faire "ie tapea" comme ont dis , les parents aussi ont leur responsabilité après ça pleurs quand il est trop tard , réveillez vous, les tahitiens deviennent méchant et cons.

6.Posté par poko lala le 21/12/2016 08:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Que les vendeurs d'alcool se rassure, ce n'est pas ce énième meurtre sous l'emprise de cette drogue qui va interrompre ce commerce de mort.

7.Posté par Pascal le 21/12/2016 08:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On en revient toujours à la responsabilité des parents de laisser leurs jeunes déambuler la nuit. C''est vraiment triste et malheureusement il y a un air de déjà vu.
Toutes mes pensées à la famille de la victime.

8.Posté par Numéric le 21/12/2016 10:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est vraiment alarmant! à 13 ans meurtrier, je constate aujourd'hui qu'on ne se contente plus de se bagarrer pour donner une leçon mais pour tuer carrément! sous l'indifférence totale des autres à moins que ca leur fasse plaisir aussi! ce sont les films? la mauvaise éducation des parents? les gangs? allez donc savoir!
cependant! on ne peut jeter la pierre aux parents de ces ados qui sont en plein dans l'age ingrat! j'ai une pensée forte de soutien aux parents de la victime! faaitoito!

9.Posté par zozo le 21/12/2016 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

la prison c'est pas bon pour emile et les autres politicard mais c'est bon pour un ado de 13 ans !!!! où va t'on. Il n'y a pas de structure pour ado où il aurait pu être placé avec un bracelet électronique ? Un ado est mort et on est en train d'en détruire un autre. Quand un conducteur alcoolisé tue quelqu'un sur la route il ne va pas directement à NUUTANIA !! Notre seul responsabilité c'est de garder des repris de justice à la tête de parti politique de syndicat et de continuer à les mettre au pouvoir. Ils sont obsédés par leur petit busissnes et abandonne leur devoir. OUI Mr TUHIHANI vous êtes responsables comme tous les politiques de la misère qui règne dans nos iles et de la dés errances des jeunes

10.Posté par MR TARTONPION le 21/12/2016 14:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

faa'itoito à la famille. c'est vrai que ces jeunes n'avaient rien à faire aussi tard dehors , mais arrêtons de nous voiler la face, ce genre de drame aurait très bien pu arriver à 15h de l'après midi à la sortie des écoles. ce qu'il faut , c'est arrêter de banaliser la violence. il faut des peines exemplaires pour les meurtriers et pour les caïds qui aiment la bagarre, peut importe leur âge, et je dirais même, justement, quand ils sont encore jeunes ado, il faut qu'ils soient bien punis pour les remettre sur le droit chemin ( et encore, c'est utopique ). ,ces jeunes ne trouvent plus l'autorité dont ils auraient besoin dans leur cellule familiale. papa absent, ou papa bourré qui donne le mauvais exemple etc...

11.Posté par hotunui le 21/12/2016 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Continuons de faire la promotion des sports de combat type UFC et de faire croire que taper et montrer que l'on a des muscles et pas de cerveau est un signe de maohitude!
Faut voir les gamins de collège fille et garçon ce taper dessus pour rien avec une violence débile et entendre les discours idiot qu'ils déblatèrent avec du moitié Farani/Tahiti qui n'a aucun sens, peut être un jour ferons nous la promotion de l'intelligence.

12.Posté par makitchipunana le 21/12/2016 15:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

L'autorité parentale, l'autorité scolaire, l'autorité policière et judiciaire sont bafouées. Notre société par le biais de la télévision ne montre que des films où le meurtre est quotidien. L'alcool, le paka que certains veulent libéraliser sont responsables de nos crimes familiaux, nos crimes routiers et nos crimes relationnels. Tout le monde a la solution mais seuls les politiques légifèrent. Que faisait ce gamin de treize ans hors de chez lui? Pourquoi la police tolère ces réunions au bord de la route où l'alcool coule à flots? ... Bougeons car la jeunesse Polynésienne qui était préservée de cette violence commence à imiter la jeunesse Européenne ou Américaine...

13.Posté par NUL le 21/12/2016 16:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Malheureusement, on fait croire aux jeunes que l'on est intelligent ou pas.
On leur répète que l'intelligence permet d'être fort à l'école; ils en concluent qu'ils n'ont pas d'intelligence lorsqu'ils n'ont pas la réussite scolaire.Personne ne leur dit que l'on devient intelligent par l'utilisation répétée de notre cerveau.
Ils se rendent bien compte qu'il ne maîtrise ni le Français ni le Tahitien correctement, rien qu'a la manière dont leur parle leur prof Frani.Ces jeunes ne peuvent que manquer de confiance en leurs capacités mentale.
C'est notre rôle de le dire à tous, on est tous intelligent, mais cette intelligence ne s'exprimera que si nous la provoquons.La baguera EST la manifestation de la bêtise, de notre impuissance à régler les problèmes.

14.Posté par fareniau le 21/12/2016 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Si un ministre du temps de Gaston maire de BoraBora s'était battu pour que les taxes sur le sucre reste aux SPORTS, par l'intermédiaire de l'EPAP, je suis certain que les jeunes seront fatigués la nuits, ben non tous ces ministres se sont battus pour avoir une miette de cette taxe là sauf celui du sports, un certain B.... .
Puis il a l'air balaise le jeune écroué pour 13 ans. Il a voulu faire le fier maintenant il faut assumer, puis il est mineur faudrait mettre les parents avec lui, peut être qu'ils auront un temps pour s'occuper de leur progéniture, lui apprendre le respect par exemple, le respect des personnes âgées.

15.Posté par coyote le 22/12/2016 07:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et le 1er Magistrat de Moorea, il fait quoi pour sa jeunesse et la sécurité de ses administrés ? Ha oui, il combat le "Kite-surf"......A chacun ses priorités.

Inquiétez vous de cette jeunesse qui grandit sans repères, de toutes les violences qu'elle subit au sein de la famille ( agressions sexuelles, maltraitance, témoins de la violence conjugale, de la défonce des parents tous les week-end....).

16.Posté par Workout & MMA le 22/12/2016 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Nos jeunes glorifient l'apparence, la force et la violence...

17.Posté par Pito le 25/12/2016 08:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et quand on voit dans la presse, que l'on glorifie le MMA, sport où la violence est devenue normal, quand on voit que des clubs sportifs encouragent cette pratique des jeux du cirque. Alors pourquoi s'étonner que des ados ce bagarre dans la rue puisque l'exemple leur est donné par les adultes et même encouragé par les articles de presse. La aussi il faudrait que nos gouvernants interviennent pour interdire purement et simplement cette pratique. C'est un véritable scandale. Il y a assez de violences sans encore faire de La pub pour cela. De plus des sponsors soutiennent cette mascarade, ça suffit maintenant .Boycottons les !!!!

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 16 Août 2017 - 17:24 427 plants de pakalolo détruits à Huahine

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance