Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Australie: après BP, Chevron renonce à forer dans la Grande baie



Sydney, Australie | AFP | vendredi 12/10/2017 - Après le britannique BP, le groupe pétrolier américain Chevron a renoncé vendredi à son projet de forage dans la Grande baie australienne, évoquant la faiblesse des prix du pétrole, tandis que les défenseurs de l'environnement exhortent les autres majors pétrolières à en faire de même. 

Chevron planifiait de creuser des puits d'exploration en vue d'exploiter du pétrole et du gaz naturel sur deux blocs en eau profonde de plus de 32.000 kilomètres carrés acquis en 2013 au large du littoral sauvage d'Australie méridionale.   
Ce projet avait suscité des inquiétudes de la part des écologistes, la Grande baie étant le sanctuaire de baleines, phoques, dauphins et autres manchots mais aussi le havre des aigles marins et des albatros. 
La Grande baie offre un gros potentiel en hydrocarbures, mais les faibles prix du pétrole ont forcé le groupe à se concentrer sur d'autres projets, a annoncé le directeur général de Chevron Australia, Nigel Hearne, dans un communiqué.
Ce renoncement tient bien à une décision commerciale et non à des considérations environnementales ou règlementaires, a-t-il fait valoir, indiquant que le groupe allait se focaliser désormais sur des blocs d'exploration récemment acquis au large de l'Australie occidentale. 
"Nous apprécions le soutien important des autorités gouvernementales, des régulateurs et de la communauté locale pour nos projets de forage d'hydrocarbures au large de l'Australie méridionale", a-t-il insisté.
Le directeur de l'Association australienne pour la production et l'exploration pétrolières (Australian petroleum production and exploration Association), Matthew Doman, a fait part de sa déception après cette décision, arguant que la production de pétrole dans la Grande baie viendrait soulager la dépendance de l'Australie au pétrole importé.  
"En Australie l'exploration onshore et offshore du pétrole et du gaz est au plus bas depuis 30 ans en raison de conditions de marché difficiles, d'une escalade des coûts réglementaires et de décisions politiques défavorables au développement du secteur énergétique", a-t-il déploré.
En 2016 déjà, le géant pétrolier britannique BP avait, à la surprise générale, renoncé à son projet de forage dans la Grande baie, dans le cadre d'une révision de son programme global d'exploration. Une décision intervenue six ans après la gigantesque marée noire dans le Golfe du Mexique provoquée par l'explosion de sa plateforme Deepwater Horizon.
Après la décision de Chevron, les associations environnementales, comme Wilderness Society, ont exhorté vendredi le norvégien Statoil et d'autres compagnies prospectant dans la région à suivre l'exemple du groupe américain et de BP. 
Jeff Hanson, à la tête de l'association Sea Shepherd, a souligné que le risque de pollution pétrolière dans ces eaux pures était trop important.

le Vendredi 13 Octobre 2017 à 07:25 | Lu 1208 fois





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance