TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Athlétisme – Les Foulées du front de mer : Georges Richmond, encore et encore !




Près de 1500 personnes ont répondu à l'appel
Près de 1500 personnes ont répondu à l'appel
PAPEETE le 5 octobre 2014. Après avoir remporté le Raid Tahiti à Papenoo, les Foulées de Vaimato à Arue et le Raid Painapo à Moorea, pour ne citer que les dernières courses, Georges Richmond s’impose à nouveau lors des ‘Foulées du front de mer’ devant Teiva Izal et Jean Marc Carcy.
 
Il réalise le parcours de 15 km en 52’43. (résultats officieux)
 
Comme chaque année les concurrents ont largement répondu à l’appel pour cette course organisée par la gendarmerie puisque plus de 1500 personnes environ étaient inscrites. Le front de mer a été bloqué pour l’occasion mais le trafic a pu malgré tout être relativement fluide. Cette fête du sport et de la santé a réuni un public nombreux sur le stade de Willy Bambridge de Tipaerui situé à l’entrée de la ville.
 
A presque 50 ans, Georges Richmond a surclassé tout le monde. De son pas qui semble léger, il a creusé l’écart progressivement. Alors que c’est Frédéric Tete qui était 2ème l’année dernière, c’est Teiva Izal qui cette fois-ci monte sur la 2ème marche du podium, suivi de près par Jean Marc Carcy.

Une des courses majeures du calendrier est organisée par la gendarmerie
Une des courses majeures du calendrier est organisée par la gendarmerie
 
Maréchal des Logis Chef Steve Halary :
 
Encore beaucoup de monde cette année :
 
« Oui. On cherche à rassembler un maximum de monde autour de la course à pied. Tous les membres de la famille sont conviés, enfants comme adultes, pratiquants réguliers ou novices. C’est une course pour tous, pour se faire plaisir. »
 
Cela représente quoi pour la gendarmerie ?
 
« C’est basé sur une action caritative. Les fonds récoltés sont reversés en totalité à deux associations. Le foyer ‘Tama Ora’ et l’association ‘Te Maru Pererau’. Ce sont deux associations qui nous ont fidèles avec qui on reconduit le partenariat d’année en année. Pour montrer aussi que les gendarmes ne sont pas uniquement là pour le côté répressif, il y a ce contact humain, on est au service de la population. »
 


Georges Richmond a encore surclassé tout le monde
Georges Richmond a encore surclassé tout le monde
Georges Richmond juste après l’arrivée :
 
Encore une victoire !
 
« Avec mon coach on était partis pour cumuler les deux courses en 1H07 mais c’est dommage car le 5 km était en fait un 3 km. Je pars dans 15 jours, je suis qualifié pour les championnats de semi marathon de France, je suis donc en pleine préparation. Un grand merci à mon coach, ma femme, mon petit fils, ma maman et mes collègues de service. »
 
Tu as creusé l’écart progressivement ?
 
« Au départ en général je pars un peu vite, ensuite je maintiens mon allure. De temps en temps j’accélère un peu sur 20-30 mètres puis je reviens à mon rythme de ‘croisière’. C’est comme ça que j’ai pu faire un assez bon temps, je suis content de ma performance. »
 
C’est une belle course ?
 
« Oui, la route est à nous, le public à gauche et à droite, c’est magnifique. C’est beau avec tous ces supporters. Je vous donne rendez-vous à l’année prochaine même si mon objectif principal reste les jeux du Pacifique de 2015. »
 
Tu auras bientôt 50 ans ? Quel est ton secret ?
 
« Oui, le 3 février ! Il n’y a pas de secret. Il faut manger équilibré, c’est le mental, il faut s’entraîner. Il faut aimer souffrir aussi. L’hygiène de vie mais aussi la famille, c’est important. Quand il y a tout ça, il n’y a pas de problème, tout fonctionne bien. »

Teiva Izal et Jean Marc Carcy, 2ème et 3ème au scracth
Teiva Izal et Jean Marc Carcy, 2ème et 3ème au scracth
Teiva Izal, 2ème au scratch et 1er sénior homme :
 
Comment analyses tu ta course ?
 
« Ma devise était de partir ‘crescendo’, de ne pas suivre le rythme car le 5 Km était un échauffement pour Georges. Il faut le dire, il est notre grand ‘aito’, notre ‘king’. Il avait pour objectif de tourner le km en 3’30. J’ai préféré suivre Jean Marc, je ne me suis pas enflammé et à la fin j’en avais encore sous la semelle, j’ai pu le devancer, merci à lui. »
 
Tu embrasses tes concurrents à la fin de chaque course ?
 
« Mon passé me rattrape, avant j’étais le ‘Tahitien un peu foufou et euphorique à la fois’, en prenant de l’âge et en côtoyant des personnes comme Georges qui sont exemplaires, j’ai pu évoluer en sagesse tout en gardant ma rage de gagner. Aller dans les bras de mes adversaires c’est leur montrer que j’ai du respect pour eux, je les félicite, même si la course à pied est un sport ingrat. Je remercie la gendarmerie d’avoir organisé cette course, je pense qu’elle va prendre de plus en plus d’ampleur. » SB

Rédigé par SB le Dimanche 5 Octobre 2014 à 12:33 | Lu 1709 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par benne le 05/10/2014 18:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Sans vouloir etres medisant. Gagner encore en toutes GATEGORIES,me laisse PERPLEXE. !!!.

2.Posté par Suzette le 06/10/2014 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Les foulées du Front de Mer comptait aussi une course de 5 km......qui s'est avérée ne faire qu'environ 3km....les organisateurs se sont trompés... pas de classement non plus pour cette course....problème de pointage....
Bref,..........INCOMPETENCE et DECEPTION!

3.Posté par Claude le 07/10/2014 10:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Georges Richmond domine les courses de fond depuis près de trois décennies, c'est un exemple de vie saine, d'esprit sportif, de longévité, un athlète hors du commun qui n'a pas toujours été récompensé par les responsables du sport, ministère et annexes rattachés, des nombreuses médailles d'or glanées dans les Jeux du Pacifique, une poignée de main la plupart du temps et c'est tout, pas de reconnaissance et pas de poste qui lui soit affecté dans les services de l'IJSPF par exemple pour services rendus au sport Polynésien, il a participé et représenté la Polynésie aux championnats du Monde d'athlétisme à Barcelone en courant le 10.000 m avec succès, il n'a pas gagné mais il a franchit la ligne d'arrivée (dans les 30 minutes environ) dans une course où s'alignait les meilleurs mondiaux. Bravo Georges personne ne peut te battre, seul Frédéric Burquier (hélas disparu) arrivait à te pousser à te surpasser. Faitoito Georges

4.Posté par Alan le 07/10/2014 11:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Magnifique rassemblement sportif organisé chaque année au profit d''une bonne oeuvre.Merci pour eux....

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki