Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Assises : le tonton violeur se défausse sur ses victimes



PAPEETE, le 1er juin 2016 - Un homme de 53 ans est jugé depuis ce mercredi matin pour viol et agressions sexuelles sur deux de ses nièces, âgées de 11 et 12 ans à l'époque des faits.


Elles n'avaient que 11 et 12 ans, début 2013 à Tahiti, lui en avait 50. Et malgré leur jeune âge, leur oncle, jugé depuis ce matin par la cour d'assises pour des faits de viol et agressions sexuelles, continue de prétendre être passé à l'acte à leur demande comme pour rendre un service. Le quinquagénaire, qui reconnait des caresses et des pénétrations digitales mais nie tout rapport sexuel complet, contrairement à certaines des accusations qui pèsent sur lui, affirme en effet que les deux petites lui auraient demandé, un soir, de leur montrer "comment on fait l'amour".

"C'est faux !" n'a pu contenir une des petites victimes, lassée, qui écoutait son agresseur depuis le banc des parties civiles. Une ligne de défense qui ne surprendra pas l'expert psychiatre : "Il a tendance à rejeter la faute sur l'autre quand il rencontre des difficultés". Les abus sexuels s'étaient déroulés au domicile de la famille, où cohabitaient plus d'une trentaine de personnes. En rupture sociale, célibataire après deux mariages malheureux, l'accusé s'alcoolisait plus que de raison à l'époque des faits. Il fabriquait son propre komo.

L'accusé est également poursuivi pour des exhibitions sexuelles devant les petites. Il leur aurait aussi proposé de l'argent en échange de leur silence. De retour à la maison entre deux gardes à vue et avant son placement en détention provisoire il y a deux ans, un panneau "pédophile" l'attendait, posé par le reste de la famille. Son procès s'achève jeudi.

Rédigé par Raphaël Pierre le Mercredi 1 Juin 2016 à 18:09 | Lu 3780 fois







1.Posté par Ebdeore le 02/06/2016 07:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bien sûr un gros consanguin avec un QI DE 20, les adolescentes en raffolent...

2.Posté par TARTONPION le 02/06/2016 09:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

je dis Bravo à la famille et sa pancarte, au moins eux , ils ont eu le courage de reconnaitre que s'en était un, pas comme les autres familles ou mères, tantes, grand mère , demandent aux victimes de se tairent.

3.Posté par substance le 02/06/2016 09:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est pas sympa pour les consanguins...

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance