Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Assemblée générale constitutive de l’association Initiative Polynésie française



PAPEETE, 18 avril 2017 - L’assemblée générale constitutive de l’association Initiative Polynésie française s’est tenue, mardi matin, à la Chambre de Commerce, d'Industrie, des Services et des Métiers (CCISM), en présence du Vice-président, Teva Rohfritsch, et du Président de la Chambre de commerce, Stéphane Chin Loy.

Cette assemblée générale, regroupant les 35 membres fondateurs de l’association, issus des collèges collectivités publiques (Pays), organismes financiers (Banques, Sofidep, ADIE, AFD), entreprises, et opérateurs (organisations professionnelles), a validé la constitution de l’association, les projets de statuts, et la désignation des membres du conseil d’administration de l’association. Le premier conseil d’administration de l’association a eu lieu dans la continuité de cette assemblée générale et a permis de valider le règlement de l’association, les membres du bureau et la composition du comité d’agrément.

Le réseau Initiative France fédère des associations locales indépendantes couvrant la quasi-totalité du territoire, y compris en Outre-mer. Le réseau propose des prêts d’honneur aux entrepreneurs tout en leur apportant des conseils et un suivi régulier adaptés à l’activité exercée. Il s’agit notamment de compléter les dispositifs existants d’accompagnement des porteurs de projets en leur proposant des solutions permettant de renforcer les fonds propres de leurs plans de financement. Avec la tenue de cette assemblée générale, la Polynésie se dote d’une plateforme Initiative et rejoint le réseau créé en 1985, regroupant aujourd’hui 230 plateformes.

Les démarches administratives de création de la structure doivent se poursuivre dans les prochaines semaines. Le démarrage effectif de l’association et l’instruction des premiers dossiers devrait pouvoir ainsi débuter en juillet 2017. Le Pays et la CCISM accompagneront financièrement le démarrage de cette structure par des dotations pour le fonctionnement de l’association.

Rédigé par Communiqué officiel le Mardi 18 Avril 2017 à 16:34 | Lu 1220 fois






1.Posté par to oe ia pito le 19/04/2017 08:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une chose est sur ils n’œuvreront pas dans l’intérêt du peuple...
ça sent le crédit, les dettes, les mises sous tutelles, les huissiers, de la violence, plus de prisons, plus de policiers, de l'inégalité, de l'abus, de la perte de repère, de la perte d'identité bref:
DE LA MONDIALISATION CAPITALISTE....

2.Posté par Muxu le 20/04/2017 21:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Une réaction au précédent commentaire "De la mondialisation capitaliste"
Il y a ceux qui entreprennent et ceux qui critiquent.
On devrait peut-être se contenter d'élever cochons et poules et transmettre ce "savoir" à nos descendants ?
Encourager l'esprit d'entreprise est positif.

3.Posté par to oe ia pito le 22/04/2017 08:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@2
Bonne idée les poules et les cochons, revenons au secteurs primaire, car c'est la base...Et puis fabriquons sur place les choses pour importer au minimum et la Oh surprise il y aura moins de chômage,et plus de vie...
Quand tu te dits "entreprendre" tu le le fais pour qui? pour le peuple? NON tu le fais pour toi...pour prendre!!!
Je te laisse a ton monde capitaliste si beau, si juste et si durable !!!!

4.Posté par Muxu le 23/04/2017 20:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Parce que tu crois qu'une économie basée uniquement sur le secteur primaire est viable ? Et les médecins tu les paient avec du taro ? Et les routes, tu les fais avec de la peau de banane ? Il faut de tout, du primaire, du tertiaire, etc... et des commerçants.PI, ce sont des gens comme les autres qui essaient de s'en sortir, qui répondent à un besoin et créent de l'emploi.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance