Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Après les sacs de courses réutilisables voici venus les sacs de fruits et légumes réutilisables



Après les sacs de courses réutilisables voici venus les sacs de fruits et légumes réutilisables
PAPEETE, le 14 août 2015 - Pour Sandrine Li, fondatrice de la société Green ID, le changement c'est maintenant. Inspirée par des initiatives américaines, elle a conçu des sacs réutilisables pour fruits et légumes. Ces sacs sont vendus dans une dizaine de magasins de Tahiti.

"Je suis déjà salariée. Avec mon entreprise Green ID, je ne suis pas à la recherche de profit, je défends une cause, celle de l'environnement", affirme Sandrine Li, la fondatrice qui ajoute que "Green signifie vert et ID signifie l'idée mais aussi l'identité."

"Je suis de nature assez écolo", poursuit Sandrine Li. "Je suis toujours à l'affût de petites astuces qui minimisent mon impact sur l'environnement. J'évite de gaspiller à tous les niveaux. Par exemple lorsque je vais aux roulottes, j'emmène mon bol, je réutilise les brouillons, je récupère les sacs de riz, de céréales, etc."

Cet état d'esprit a mené Sandrine Li sur les sites internet de marques de sacs réutilisables pour fruits et légumes. "Je n'ai rien inventé", admet-elle. "Je me suis inspirée de produits américains auxquels j'ai apporté ma touche personnelle locale." Épaulée par un graphiste elle a pensé le design. Ainsi les sacs, blancs, en maille polyester sont légers et lavables en machine. Ils sont doublés en leur centre d'un carré de coton décoratif qui permet aussi de coller les étiquettes après la pesée. "Sur le polyester ça ne tient pas bien", indique Sandrine Li qui a effectué de nombreux tests avant le lancement. Au total il existe cinq motifs imprimés différents sur les carrés de coton : une feuille et un fruit de uru, une tortue, un tiare, une carte de Tahiti et un hibiscus.

"J'ai de grandes ambitions"

Les sacs réutilisables de Green ID viennent tout juste d'être lancés. Ils sont vendus dans dix supermarchés depuis dix jours et Sandrine Li a réalisé sa première animation commerciale vendredi matin. Mais l'entrepreneuse ne compte pas s'arrêter là! "J'ai de grandes ambitions", lance-t-elle. "Je n'ai encore pas trouvé de solution pour les barquettes de viandes, de poisson, de fruits ou bien encore pour les plats à emporter, mais j'y réfléchis. Je compte beaucoup sur ma page Facebook et sur les retours des visiteurs et clients pour trouver des solutions mais aussi pour me pencher sur d'autres cibles d'action."

Un million d'oiseaux victime du plastique

Pour prendre la mesure de l'impact du plastique sur l'environnement, les eaux, les animaux rien n'est plus éloquent qu'un chiffre. Ainsi :
- 88% de la surface des océans sont polluées par des fragments et micro-fragments de plastique dont 1/3 dans le Pacifique.
- cette quantité pourrait décupler dans les dix ans, selon les estimations.
- 100 000 mammifères marins ou tortues et un million d'oiseaux meurent chaque année par obstruction du tube digestif ou asphyxie suite à l'ingestion de plastique.
- le plastique met 450 ans à se décomposer.

Contact

Facebook : Green ID Tahiti
greenid.tahiti@gmail.com
Tél : 87 30 36 20

Après les sacs de courses réutilisables voici venus les sacs de fruits et légumes réutilisables

Après les sacs de courses réutilisables voici venus les sacs de fruits et légumes réutilisables

Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 14 Août 2015 à 13:07 | Lu 3373 fois






1.Posté par Pierre Carabasse le 14/08/2015 14:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Félicitations Sandrine ! voilà une belle initiative... Mais je me rappelle que mes "tupuna", ainsi que ceux de ma compagne, utilisaient déjà des sacs réutilisables et en plus confectionnés avec des produits naturels.

2.Posté par JacquesAdi le 15/08/2015 06:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Des sacs en polyester une ID verte et pas encore mure. Du marketing ou comment joindre l'inutile et l'agréable.

3.Posté par Xenos le 15/08/2015 13:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J'espère qu'ils n'ont pas oublié de les faire fabriquer dans un tissus spécial qui résiste aux pesticides (au Paraquat, au Chlordécon, à la Gramoxone et autres produits super toxiques).

4.Posté par teivatane le 16/08/2015 05:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Qu'en pensent les tortues ?????

5.Posté par JacquesAdi le 16/08/2015 10:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Hier soir sur Polynésie première publi-reportage sur le green sac à 1495 FCFP pièce (100% polyester-pétrole). Le sac chez Carrefour 100 FCFP et en plus on le change sans frais lorsqu'il est abîmé. Hé Sandrine Li faudrait pas nous prendre pour des bobos en quête de repentance face au grand gaspillage planétaire des multinationales. J'appelle ça de la green arnaque. Moi j'avais une idée green aussi, vendre des flacons de colorants "vert" à ajouter à tous les pleins de carburant pour rouler avec de l'essence "verte" histoire de protéger la planète.

6.Posté par tamatoas le 16/08/2015 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana ,

A poste 5

proposes quelque chose au lieu de critiquer , les sacs dont tu parles , on en trouve dans les caniveaux et sur les bords de mer , ça c' est bien ?

7.Posté par Xenos le 16/08/2015 18:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@Tamatoa post 6 : si les sacs Carrefour étaient réellement consignés comme il était prévu au départ, càd que l'on te rend 100 FCP quand tu ramènes un sac usagé, ça marcherait. La ville et la côte ne seraient pas envahis par des vieux sacs en plastique quasi indestructibles par la nature.

Mais voilà, Carrefour veut faire des profits sur tout : gagner des milliards FCP chaque mois ne leur suffit pas, et cela ne les gêne pas du tout de polluer pour se faire 100 FCP.

8.Posté par JacquesAdi le 17/08/2015 08:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Tamatoa et @ Xenos, les déchets de toutes sortes sur la voie publique sont la conséquence de l'incivisme d'une grande partie de la population et cela n'a rien à voir avec les sacs quelle que soit la matière utilisée. Ma critique porte sur la Green ID. Qu'est-ce qu'ils ont de Green ces sacs, même pas la couleur ils sont blancs, même pas dégradables et en plus un emballage carton marketing inutile et donc un déchet supplémentaire, quant à la taille du sac, à vous de juger. Après chacun est libre d'acheter ce qu'il veut.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance