TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Anne-Caroline Graffe arrive à Tahiti...avec sa médaille olympique




Anne-Caroline Graffe arrive à Tahiti...avec sa médaille olympique
Il était environ 22 heures ce mardi 18 septembre lorsque la médaillée olympique de Taekwondo Anne-Caroline Graffe a franchi le seuil du salon VIP de l’aéroport de Tahiti-Faaa.

Sa famille et différentes personnalités étaient là pour l’accueillir: le Ministre des sports, le représentant de l’IJSPF, le responsable de la ligue de taekwondo, le maire de Paea, le responsable du club Manu Ura…C’est avec beaucoup d’émotion que Anne Caroline a expliqué qu’après plus d’un an d’absence, ce retour aux sources lui apportait beaucoup de joie.

Malgré le très long voyage, elle s’est montrée joviale et extrêmement disponible envers tous les médias présents. Après les embrassades familiales et les accolades officielles, elle a exhibé sa médaille d’argent, puis elle a prononcé un petit discours dans le salon VIP pour remercier les personnes présentes pour leur accueil.

Elle est ensuite repartie pour sortir par la voie classique, où une foule conséquente de fans et d'amirateurs l’attendait. Le groupe marquisien Te Kaipeka s’est produit et a prononcé le fameux « Kaoha » afin d’accueillir comme il se doit la « combattante » de retour chez elle.

Elle s’est bien prêtée au jeu, a même esquissé quelques coups de pieds avant d'entrer dans la danse. Un vrai moment de partage et de bonheur.

Ce n’est pas tous les jours que l’on accueille une médaillée olympique. Anne-Caroline a permis à toutes les personnes présentes de vivre un moment de joie, c’est avec beaucoup de simplicité qu’elle a signé des autographes et s’est laissée prendre en photo.

Les membres du club où elle a évolué étaient présents pour la féliciter. Ses parents étaient très émus.

Elle a annoncé qu'elle était sur le Fenua pour deux semaines au cours desquelles elle compte bien partager sa joie. Elle souhaite transmettre au jeune public l'envie de se lancer . En touchant concrètement la merveilleuse médaille, ils prennent conscience que c’est possible, "un polynésien peut devenir un médaillé olympique! ".

Le ministre du sport Tauhiti Nena n'a pas caché son enthousiasme, il s'exprime au micro de Tahiti Infos:

« On ne peut qu’être fier de cette performance, c’est la première fois qu’un Polynésienne ramène une médaille olympique, c’est déjà pas évident de participer, mais alors ramener une médaille…C’est que du bonheur pour la Polynésie, pour le taekwondo, pour la commune de Paea, pour Manu Ura, pour tout le monde et également les parents bien sûr qui sont derrière elle depuis longtemps, je pense. »

«J’ai toujours été convaincu que les Polynésiens sont doués, taekwondo, boxe, voile, pêche sous marine, pirogue, kayaks, dans certaines disciplines on arrive à exceller mais voir une fille comme Caroline qui arrive à atteindre ce haut niveau… »

« Il faut bien sûr un minimum de structures, les fédés, les clubs, les parents mais c’est surtout la personnalité de l’athlète. Merci à Caroline pour ce qu’elle nous a offert, on a suivi tous ses combats, on a vu qu’elle avait la hargne, la volonté, elle était même déçue de ne pas avoir eu la médaille d’or, c’est un bonheur pour la Polynésie d’avoir des athlètes avec une telle mentalité. Son père est un ancien champion de boxe, je le connais très bien. »

Franck Mateha, un ami de Anne-Caroline, s’est également confié à Tahiti Infos :

« C’est une amie, on était dans le même club en 2002, Manu Ura. Elle a travaillé dur comme elle l’a dit à la télé. Ici pour les jeunes, il n’y a pas beaucoup de solutions. Ce qui serait super c’est de faire des écoles d’entraînement, comme en France, pas juste des clubs, une grande école. »

« J’ai vu ses combats, de beaux combats. Le quart de finale surtout. Jolis coups de pieds, beaucoup de maîtrise. C’est l’essence du taekwondo, la maîtrise de soi. Il faut avoir de la patience. Dans certaines situations, on peut s’énerver, mais le taekwondo apprend la maîtrise de soi. Le taekwondo c’est un sport « d’amitié ».

Article, photos, vidéo : SB / Tahiti Infos



Rédigé par SB le Mercredi 19 Septembre 2012 à 05:09 | Lu 1963 fois


Notez


Commentaires

1.Posté par VATEA le 19/09/2012 08:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Un exemple !! quelle classe !! comme quoi ... quand on veux !!! Bravo

2.Posté par pito le 19/09/2012 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bravo et merci !!

3.Posté par tavai-nui le 19/09/2012 11:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bienvenue au fenua et bravo encore pour ta performance. Tu es un exemple pour nos jeunes et particulièrement pour ma fille qui pratique aussi cette discipline et qui rêve d'arriver tout comme toi à ce niveau international. Mais il va falloir s'entrainer encore et encore....

Signaler un abus


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 23 Novembre 2016 - 16:06 Le clip de la chanson du film Vaiana

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki