TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Aloha Hokulea




L'arrivée de Hokulea et de Hikianalia à la Pointe Vénus
L'arrivée de Hokulea et de Hikianalia à la Pointe Vénus
MAHINA, le 14 avril 2017 - Après avoir bouclé un tour du monde en trois ans, la pirogue Hokulea est revenue à Tahiti avec sa délégation de navigateurs écologiques. Elle a été accueillie à la Pointe Vénus par des milliers de Polynésiens lors d'une grande cérémonie traditionnelle.


Les pirogues ont été accueillies au son des pū
Les pirogues ont été accueillies au son des pū
C'est au son des pahu, des to'ere, des pū et des applaudissements que l'équipage de Hokulea a posé le pied sur le sol de Tahiti se vendredi, moins de trois ans après nous avoir quitté pour un grand tour du monde. L'organisation attendait 10 000 personnes à la Pointe Vénus pour ces retrouvailles, mais les Tahitiens étaient encore bien plus nombreux à être venus accueillir leurs frères du Pacifique, en croisade pour défendre notre océan commun.

La plage de Mahina était donc noire de monde à l'arrivée de la grande pirogue à voile hawaiienne, de sa petite sœur Hikianalia qui a fait le trajet de Honolulu pour participer à ce moment historique, et de Faafaite qui arrive des Marquises pour promouvoir un projet d'aire marine protégée dans l'archipel. Dans des discours en quatre langues – tahitien, anglais, français et hawaiien – les hôtes polynésiens ont remercié leurs invités pour leur combat contre le réchauffement climatique, la surpêche ou contre la pollution des océans. Le gouvernement a rappelé les batailles menées depuis le premier passage de Hokulea : la Déclaration de Taputapuatea avec les leaders du Pacifique, le poids de nos pays dans le succès de la Cop21, la mise en place d'une aire marine gérée sur tout notre territoire.

Un message de protection de l'océan

Les Hawaiiens, eux, nous ont raconté leur voyage, qui les a vus passer par tous les continents. Ce qu'ils en ont retiréu : "Dans le monde, nous avons rencontré une extraordinaire diversité de peuples, de cultures et d'environnements. Mais nous avoir tous le même amour pour nos familles, nos communautés et notre nature. Nous sommes tous unis par un seul grand océan, nous vivons tous sur une seule planète, et nous avons le pouvoir de les protéger !" C'est le cœur du message qu'ils ont répété à chaque étape, le Mālama Honua, traduisible par "Protéger et chérir notre île, la Terre". Un protection qui s'étend à ne pas gaspiller l'eau, la nourriture ou les plantes, comme des voyageurs Polynésiens voguant sur une pirogue vers l'inconnu... En ces temps de changements climatiques, c'est une métaphore qui nous parle à tous.

Un feu purificateur attendait les navigateur pour leur permettre de mettre le pied sur Tahiti
Un feu purificateur attendait les navigateur pour leur permettre de mettre le pied sur Tahiti
La fête avait aussi une forte valeur culturelle, en guise de répétition générale avant le grand événement traditionnel qui aura lieu à Raiatea, sur le marae de Taputapuatea. Ce sera la dernière étape du voyage avant le retour au bercail hawaiien pour clôturer ce Lei Kaapuni Honua, littéralement le "collier de fleurs autour du monde". Mais déjà à Tahiti, les orero, les cérémonies d'acceptation sur notre sol, les échanges de cadeaux et les démonstrations de danses étaient autant de rappels que même si nos langues sont différentes, nous formons tous un même peuple. Et pour Hokulea, ce peuple s'étend désormais au monde entier.

Hokulea, maeva (côté plage)
  • Hokulea, maeva (côté plage)
  • Hokulea, maeva
  • La foule était là, smartphone en mode caméra
  • Les amis de Hokulea ont présenté les urgences environnementales de la Polynésie au ministre Heremoana Maamaatuaiahutapu
  • Les enfants aussi ont dansé pour nos invités
10 000 personnes au moins sont venues souhaiter "Aloha" à Hokulea. Même les enfants ont dansé pour nos invités.

Les amis de Hokulea ont également présenté les urgences environnementales de la Polynésie au ministre Heremoana Maamaatuaiahutap, comme ils l'avaient fait en 2014. A l'époque, c'était Heremoana qui remettait le message des associations à Gaston Flosse.

Dans l'après-midi une animation très appréciée des enfants a été l'arrivée de Vaiana et Maui pour un concert
Dans l'après-midi une animation très appréciée des enfants a été l'arrivée de Vaiana et Maui pour un concert

Un village permettait aux associations de protection de l'environnement de se présenter, ici Te Mana o te Moana
Un village permettait aux associations de protection de l'environnement de se présenter, ici Te Mana o te Moana


Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Vendredi 14 Avril 2017 à 21:36 | Lu 7151 fois

Tags : ECOLOGIE, HOKULEA






1.Posté par Denise le 15/04/2017 01:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

SVP spelling
Mauruuru!

2.Posté par Aloha Hokulea Hikianalia le 17/04/2017 04:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Vérifiez vos sources !!!
2 000 personnes présentes au lieu des 10 000 attendues malgré le matraquage médiatique des organisateurs.
Cela se voit très bien sur les images drone vues du ciel.
Dommage que la population n'est pas été au RdV comme en 1976 !

http://la1ere.francetvinfo.fr/polynesie/tahiti/pirogue-hokule-chaleureusement-acceuillie-464423.html

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à contact@tahiti-infos.com. D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance