Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Al Dorsey, la série TV "made in Tahiti" rentre dans la boîte



Al Dorsey, la série TV "made in Tahiti" rentre dans la boîte
PAPEETE, le 24 juin 2016 - Le tournage de la série Al Dorsey est en cours ! Il a commencé le 13 juin et devrait durer jusqu’à fin juillet. Directeurs de production, réalisateur, ingénieurs, acteurs, perchiste, clapiste sautent de plage en fare, de mairie en jardin pour raconter les aventures du plus fameux détective des tropiques. Le montage aura lieu entre août et décembre. La diffusion est prévue sur France télévisions début 2017.

"Ça tourne" lance le réalisateur. "Scène 519, première" enchaîne le clapiste. Et Alban Casterman, alias Al Dorsey de se mettre en marche aux côtés de Guillaume Ducreux, alias Sando. À l’ombre d’un épais feuillage, en bout de servitude, le détective et son commissaire d’ami s’avancent vers un marchand de fruits. L’équipe de tournage, plaquée contre un mur pour rester en dehors du champ de la caméra, ne peut pas saisir la voix des acteurs. La perche s’en charge, elle transmet les mots à l’ingénieur du son. Chacun se concentre sur sa tâche, maquilleuse, accessoiriste, chef opérateur, directeur de production, réalisateur. Chacun traque le moindre faux pas, comme par exemple le reflet de la perche sur les vitres de la 4L, destination finale des acteurs pour la scène en cours.

Autour, la vie continue. Deux jeunes badauds observent les opérations, dissimulés derrière un tronc. Il y a des travaux sur la route principale. Des voitures sont immobilisées. Elles repartent, un bruit continu de moteurs repart. Les acteurs et l’équipe n’en prennent pas ombrage. Ils sont imperturbables. Pour cette scène et à cette heure précisément.

Mais cela n’est pas toujours le cas. Certains imprévus viennent parfois semer le trouble. C’est la raison pour laquelle le projet produit par Merapi Production, Big Band Story et Les Films du Pacifique fait appel à la fois à des professionnels métropolitains et à des professionnels locaux. Les premiers apportent leur savoir-faire, les seconds leur connaissance du terrain.

"Nous sommes venus à 13 de France", indique Mehdi Sabbar de Big band story. "Il y a notamment un réalisateur et son assistante, un directeur de production, un accessoiriste, un administrateur, un ingénieur son… Autant de métiers qui n’existent pas en local." Ces professionnels s’appuient sur Christine Tisseau Giraudel, directrice de production installée à Tahiti qui ajoute : "Au total, il y a 37 techniciens, une soixantaine d’acteurs, silhouettes et petits rôles et 150 figurants. Pour la première, sur un projet d’une telle envergure, il y a plus de Polynésiens à travailler que de personnes venues de l’extérieur. C’est bon signe non ? ".

Depuis le 13 juin, date du lancement du tournage de la série Al Dorsey, l’équipe travaille sur Tahiti et sur Moorea. Elle tourne les scènes dans le désordre, par site. Mercredi matin, tout se passait côte ouest, autour du pk 18. "Nous tournons en cross boarder", précise Mehdi Sabbar dans son jargon. "C’est-à-dire que nous ne suivons pas un ordre chronologique. Par exemple, nous enregistrons aujourd’hui des plans de l’épisode 6, puis de l’épisode 4, du 5, nous allons revenir au 6 puis finiront avec le 1. Nous commençons tôt le matin, à 7 heures et terminons à 16 heures pour les scènes de jour." Les premières images ont déjà été envoyées en France. Le tournage se terminera fin juillet. Il y aura ensuite deux mois et demi de montage pour les images. "Puis il faudra s’occuper du montage son et enfin des effets spéciaux." La série, six épisodes de 52 minutes, sera prête en décembre 2016. La diffusion est annoncée sur France télévisions début 2017.


Al Dorsey, la série TV "made in Tahiti" rentre dans la boîte
Al Dorsey, "The" détective des tropiques

"Ça décoiffe les soutanes au paradis des bons pères. On marche sur le corail pilé sans savoir où on met les pieds ! Normal, c’est Al Dorsey qui nous emmène". C’est avec ces mots, couchés sur la quatrième de couverture de Crois-le ! (premier tome de la pentalogie), que le lecteur fait la connaissance d’Al Dorsey, Al, "The" détective des tropiques. Suit un résumé du premier tome : Les photos de trois jeunes gens prétendument disparus sur un voilier, un cahier d’écolier, deux gourmettes, un louis d’or, un opinel, des dettes par-dessus la tête et une valise qui aurait dû rester là où elle était. Voilà avec quoi Al Dorsey va plonger bien malgré lui dans les secrets de personnages hors du commun et explorer les couloirs d’un passé extraordinaire qui refait surface et lui pète à la gueule comme une bulle de savon. Dans le tome II, Al Dorsey retrouve la momie de sa petite amie manchote, Lyao-Ly. Il doit exercer tout son flair pour remonter la piste des croyances ancestrales – flirtant parfois avec le surnaturel – et ramener sa bien-aimée à un aspect plus acceptable.

Les aventures du détective des tropiques (Crois-le !, Lyao-Ly et Si tu nous regardes) de Patrice Guirao sont parues aux éditions Au vent des îles.

Pour en savoir plus

http://al-dorsey-la-serie.com/
Facebook : Al Dorsey, la série tv

Al Dorsey, la série TV "made in Tahiti" rentre dans la boîte

Al Dorsey, la série TV "made in Tahiti" rentre dans la boîte

Al Dorsey, la série TV "made in Tahiti" rentre dans la boîte


Rédigé par Delphine Barrais le Vendredi 24 Juin 2016 à 11:12 | Lu 2845 fois






Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 18:35 Le salon du livre 2017 : "une réussite"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance