Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Air Tahiti : les rotations vers Moruroa menacées par une grève des PNC



Depuis juin dernier, Air Tahiti effectue une rotation hebdomadaire à destination de Moruroa pour le compte de l'Economat des Armées, dans le cadre du chantier Telsite 2.
Depuis juin dernier, Air Tahiti effectue une rotation hebdomadaire à destination de Moruroa pour le compte de l'Economat des Armées, dans le cadre du chantier Telsite 2.
PAPEETE, 6 octobre 2015 - Le syndicat maison des personnels navigants commerciaux de la compagnie Air Tahiti doit poser mercredi un préavis de grève concernant la rotation sur l’atoll de Moruroa. En question, les craintes du Spencat sur la possible radioactivité d’échantillons transportés en soute lors de certains vols.

Le syndicat des personnels navigants commerciaux d’Air Tahiti, le Spencat, menace d’appeler à la grève sur le vol hebdomadaire Tahiti-Moruroa si aucun accord n’est trouvé d’ici mardi 13 octobre, zéro heure, avec la direction de la compagnie aérienne sur quatre points de revendication.

La compagnie effectue une rotation chaque mardi en direction de ce site des Tuamotu classé Installation nucléaire intéressant la Défense (Inid). Le Spencat demande à ce que le personnel navigant affecté sur ces vols soit exclusivement planifié sur la base du volontariat ; que les transports d’échantillons de sol en provenance de Moruroa ne soit plus réalisé à bord des vols commerciaux d’Air Tahiti ; que tous les employés participant à ces vols fassent l’objet d’une visite médicale systématique à l'issue ; que des plateaux repas soient prévus pour les deux agents de chargement à l’escale de Moruroa.

Les représentants du Spencat sont attendus mercredi matin par la direction générale d’Air Tahiti pour être "rassurés". "On est disposé à les écouter. On va essayer de les convaincre", explique Manate Vivish, directeur général d'Air Tahiti.

Car pour l’heure, aucune avancée majeure n’est envisagée sur l’essentiel des points de revendication. La direction d’Air Tahiti se refuse à envisager sur le vol Tahiti-Moruroa, une organisation du travail des PNC basée sur le volontariat. Contacté mardi par nos confrères de Radio 1, Joël Allain, le président du conseil d’administration de la compagnie aérienne, a réagi sans détour à ce sujet. "Je n’ai jamais vu une société fonctionner sur la base du volontariat", a-t-il répondu avant d’ajouter : "Je veux bien répondre aux caprices d’enfants gâtés, mais à un moment il y a une limite". Pourtant, apprend-on de source syndicale, les deux agents de chargement embarqués sur chaque rotation à destination de Moruroa sont précisément choisis parce que volontaires. "Les agents de chargement sont employés pour travailler à Tahiti : les déplacer même occasionnellement pose une problématique d'ordre contractuel. C'est normal que nous faisions appel au volontariat", justifie Manate Vivish.

Un gros contrat pour Air Tahiti

Concernant le transport d’échantillons de sol (gravats de soupe de corail, résidus de carottage…), une note d’information adressée au personnel le 18 septembre dernier tente de rassurer : "le COMSUP nous a confirmé que les échantillons de sol transportés ponctuellement en fret sont extraits de zones ayant fait l’objet de contrôle de radioactivité préalables. Ceux-ci sont rapatriés à Tahiti par les entreprises de BTP afin de tester leurs propriétés mécaniques. Ils ne sont pas considérés comme marchandises dangereuses".

"S’il y a bien une chose dont on est sûr, venant de Moruroa, c’est qu’on est sûr de rien", nous indique le conseil juridique de la Spencat. "Je peux comprendre leurs inquiétudes, d’autant que l’on sait que le risque zéro n’existe pas. La question est : le transport de matériaux provenant d’un site à risque comme Moruroa peut-il être confié à un transporteur civil ?"

L’armée a planifié de consacrer, au cours des trois prochaines années, près de 12 milliards Fcfp à la rénovation du système de télésurveillance géomécanique de Moruroa. Opérationnel en 2017, le système Telsite 2 permettra de surveiller les signes d’un possible effondrement partiel de la structure corallienne de cet atoll dans les soubassements duquel ont été tirés 138 essais nucléaires entre 1966 et 1996.

Mais d'ici fin 2017, de gros travaux d’infrastructure et de câblage doivent être réalisés sur place. Entre 130 et 150 personnes sont relevées périodiquement de ce chantier, pour le compte de la dizaine d’entreprises du BTP qui y œuvrent. C’est pour le transport de ce personnel et le traitement de tout le fret avion que la compagnie aérienne Air Tahiti opère une rotation hebdomadaire entre Tahiti et l’atoll de Moruroa, depuis le 2 juin dernier à la demande de l’Economat des Armées.

Elle s’est engagée contractuellement à remplir cette prestation de service jusqu’au 7 janvier 2018, date à laquelle l’accord avec la Défense est susceptible d’être reconduit. Le fret et les passagers sans exception, pour un contrat de trois ans. Et le marché est loin d’être négligeable pour la compagnie : entre 150 et 200 millions Fcfp de chiffre d'affaires annuel, pendant trois ans ; chaque passager à destination de Moruroa serait facturé 1800 euros (215 000 Fcfp) à l’Economat des Armées.

Rédigé par Jean-Pierre Viatge le Mardi 6 Octobre 2015 à 12:58 | Lu 1708 fois






1.Posté par bombastique le 06/10/2015 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La France a pourtant jurer que les essaie nucléaire sont PROPRE !!

TOUT EST PROPRE !!!!

2.Posté par Atomique veoveo le 06/10/2015 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bande de tafiole !!!

C'est pas a l'employé de décider de travailler ou il veut et quand il veut.

Si toi pas contents de bosser

Toi laisser ta place

3.Posté par frani tayoyo le 06/10/2015 14:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

points de revendication:

" que tous les employés participant à ces vols fassent l’objet d’une visite médicale systématique et dépistage de stupéfiants dans la foulée."

4.Posté par pihae le 06/10/2015 15:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

215 000 Fcfp / pers le trajet

Air Tahiti sa pompe un max !!!!

C'est le prix pour aller a Paris !!!

5.Posté par amaru le 06/10/2015 15:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

iaorana tout le monde,
C'est un bon sujet à débattre. 12 milliards juste pour remettre les instruments qui permettent de savoir si tout vas bien ou pas à Moruroa. Mea le tiamaraa, là, on vas savoir si tu vas bien ou pas. Tant qu'on est français ben ça hoa ia tout vas bien rien à signaler (RAS). Eh 12 milliards pai c'est pas l'argent qui nous devait l'état français après l'arrêt du nucléaire en Polynésie? Matériaux lourd par avion de l'armée ou par bateau, passager et frêt par avion civils c'est bon, pas de crainte, pas de radio activité d'après le COMSUP MARCHANDISE NON DANGEUREUX; Mea ma ani na te tiamaraa i reiva tatou e ite ai te parau mau. Ua viivii roa te roto o moruroa (MORUROA ZONE INTERDITE) Eaha ia te auraa pas de visiteur, pas de curieux on vas chopé pai la vérité. On est pas des bougnioules mea. C'est à méditer!!!!
Maururu te taioraa mai parahi.

6.Posté par emere cunning le 06/10/2015 16:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Mais non, mais non, comme les essais étaient PROPRES, les échantillons sont PROPRES, contrôlés et pas dangereux, et d'ailleurs, tout est propre à Muru. Alors, encore une fois, circulez, y'a rien à voir, rien à dire, bande de gâtés pourris. Enfin si, rendez vous compte que vous allez vous en mettre plein les poches pendant trois ans et il en coûtera 215 000 F par tête à la France. Ché pas bô cha ? Allez, dites merci la France !
Ouais ben, on se demande bien alors pourquoi la France qui n'a plus le sou paye un tel prix (aussi cher qu'un AR PPT-PARIS) ??? Pourquoi transporter ces échantillons sur des avions du civil plutôt que sur les avions militaires, manipulés par des militaires habilités à le faire et protégés ???

7.Posté par Kriss le 06/10/2015 16:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est beau le monopole, on peut racketter l'état qui n'a pas d'autre choix que d'utiliser air tahiti ...
A ce tarif là, les PNC devraient demander une prime pour la dangerosité de leur travail ! Au fait, les ouvriers qui extraient les bouts de roche, ils se sont plaints aussi ???

8.Posté par TuladiBouffi le 06/10/2015 17:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est une aubaine pour Air Tahiti et une pour l'Armée, 215 000 cfp tout compris et pas de logistique à mettre en place. Gagnant-gagnant. L'argent n'a pas d'odeur et la radioactivité non plus, c'est bien connu. A chacun d'assumer ses choix, pour les risques, pas s'inquiète, les experts ont déjà dit qu'il n'y a plus rien à craindre. Même à Fukushima c'est clean, plus personne n'en parle.

9.Posté par fiuuuu !!! le 06/10/2015 21:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il est 10 000 fois plus toxique de respirer votre fumer de kérozène que d'aller a MORU

10.Posté par simone grand le 07/10/2015 07:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est fou à quel point les ignorants sont pleins d'assurance revendicatrice pour tout et n'importe quoi

11.Posté par Tuams TUAMS le 07/10/2015 08:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

l'ignorance et la cupidité voilà ce qui caractérise ce personnel .... la "chienlit" (mot qui revient à la mode face à toutes ces revendications stupides).. gagne du terrain... toujours en faire moins pour gagner plus..... à un moment l'édifice s'écroule !

12.Posté par Lou le 07/10/2015 08:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ne serait-il pas plus simple que les PNC qui ne veulent pas assurer ces vols fasse jouer leur "droit de retrait" pour raison de sécurité... ce qui reviendrait automatiquement au même que le volontariat qu'ils veulent obtenir?

13.Posté par Xenos le 07/10/2015 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et ces gens mangent des fruits et légumes locaux, bourrés de pesticides jusqu'à la gueule...

Ils seront malades, et elle aura bon dos, la radioactivité !

Vraiment, on marche sur la tête.

14.Posté par Fiu!!! le 07/10/2015 10:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je partage l'avis de Simone Post 10.

Combien de ceux qui manifestent ou qui continuent à radoter sur le nucléaire ont-ils pris le temps de lire l'article de TI (Radioactivité : les traces des essais nucléaires s'estompent mais restent décelables) et le rapport dont vous fournissez le lien, le 06/10/15 ? D'une façon plus générale que font-ils pour réellement s'instruire en ce domaine? Le souci de s'informer avant de parler et encore plus de déclencher une grève, dans le contexte économique actuel, n'est effectivement pas leur qualité première. L'objectivité non plus.

15.Posté par TuladiBouffi le 07/10/2015 11:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ simone grand, il ne suffit pas de traiter les gens d'ignorants, il vaut mieux leur indiquer les moyens de mieux comprendre surtout quand on constate l'opacité de tout ce qui touche au nucléaire. Alors pour ceux qui ne veulent pas mourir idiots et découvrir l'autre face de Janus quelques sites intéressants :
https://pectineactualites.wordpress.com/
http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon_bis/sommaire.html
http://www.bastamag.net/Essais-nucleaires-en-Polynesie-la-France-meprise-les-consequences
La crédibilité des politiques et des experts de connivence on en a eu un aperçu avec le nuage de Tchernobyl ! Comment dans ces conditions avoir une confiance aveugle, sauf à être frappé de cécité.

16.Posté par Ariitaia le 07/10/2015 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La on touche le fond, autant d'ignorance et de bêtise dans le syndicalisme, c'est navrant. Il doit y avoir des combats bien plus utiles !

17.Posté par emere cunning le 08/10/2015 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Fiu!!!
S'instruire auprès de qui??? De ceux qui nous ont imposé les essais nucléaires français en nous contant qu'ils étaient propres au lieu de se les garder, de ceux qui ont remis ça en trompant leur travailleurs malades avec leur loi morin bidon, de leur Institut de radioPROTECTION qui n'a pas fini de nous conter qu'il y a moins de radioactivité à Tahiti qu'à Orsay les bains, de leur COMSUP qui profite des difficultés d'Air Tahiti pour lui refiler leur camelote "pas dangereuse" moyennant quelques sousous au lieu de se la transporter, etc ???

18.Posté par amaru le 08/10/2015 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Iaorana tout le monde,

E pai eie ia outou e parau nei no teie mau taata rave ohipa, ua tano ratou i te tia raa mai inia i to ratou tiaraa taata rave ohipa. O outou, nao, o outou ae i nia i teie tiaraa e haere anei outou i moruroa? Je traduis Vous qui critique, étant à leur place, irez- vous à Moruroa ? Bande d'inconscient, on sait à moruroa, il y a une faille sur les platiers alors jolie " le faufaa' que la france nous laissera, vous vous êtes pas poser la question pourquoi autant de milliard pour remplacer le matériel,
Na o ra te parau no te oroi i teie afa e vai nei i moruroa. Pourquoi avoir utiliser un ATR pour transporter le passager et le frêt : c'est pour ne pas éveiller le soupçon de la population. C'est grâce à ces PNC que nous somme au courant de ce qui se passe, là ou on a pas d'infos sur Moru. Allez, vive la CPS, encore et encore. Maururu te taioraa mai Parahi

19.Posté par Fiu!!! le 08/10/2015 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ emere Post 17 : internet, vous connaissez ?
Faites quelques recherches, vous aurez quelques réponses, et vous poserez peut-être les bonnes questions au lieu de polémiquer et de vider votre bile.

20.Posté par emere cunning le 08/10/2015 21:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ Fiu!!!
rechercher quoi ? Vos radotages sur internet ? 'Ua oti tera tau a vare noa ai matou.

21.Posté par Fiu!!! le 09/10/2015 09:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ post 20:

Chère emere, vous écrivez : « 'Ua oti tera tau a vare noa ai matou ».

Je préfère : 'Ua oti tera tau a vare noa ai tātou.

On peut toujours rêver…

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 20 Novembre 2017 - 18:35 Le salon du livre 2017 : "une réussite"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance