Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Air Tahiti a béni ses deux nouveaux ATR 72-600



Voici le "F-ORVN" baptisé "Rereara'i" arrivé à Tahiti le 10 novembre; son frère jumeau le "F-ORVS" arrivé à Tahiti ce mardi est baptisé "Rereatau".
Voici le "F-ORVN" baptisé "Rereara'i" arrivé à Tahiti le 10 novembre; son frère jumeau le "F-ORVS" arrivé à Tahiti ce mardi est baptisé "Rereatau".
FAA'A, le 10 décembre 2015. Ils sont arrivés à Tahiti respectivement le 10 novembre dernier pour le premier et ce mardi, le 8 décembre, pour le second. Les deux nouveaux appareils de la compagnie Air Tahiti, deux ATR 72 le "F-ORVN" et le "F-ORVO" sont les deuxième et troisième ATR 72 de la nouvelle génération 600 à intégrer la compagnie intérieure locale en plein renouvellement de sa flotte. Ils ont été baptisés ce jeudi soir par le pasteur Sabrina et le père Christophe. Leurs noms tahitiens, proposés par John Mairai sont Rereara'i ("envol céleste) et Rereatau ("envol durable").

Il faut une semaine de convoyage depuis Toulouse -et en faisant escale dans de nombreux pays (Egypte, Oman, Inde, Malaisie, Indonésie, Australie et Fiji)- pour que ces ATR 72, tout juste sortis des lignes de production du constructeur français arrivent à destination. Avec l'arrivée de des ces deux nouveaux appareils ajouté au premier arrivé en décembre 2014, Air Tahiti a déjà réalisé une bonne partie de son programme de renouvellement de flotte. Les autres appareils de la compagnie sont deux ATR 42-600 et trois ATR 72-500. Une flotte qui assure pas moins de 530 atterrissages par semaine et offre plus de 280 possibilités de connections entre les îles polynésiennes.

Actuellement la moitié de la flotte d'Air Tahiti est constituée des nouveaux ATR 600 et l'âge moyen des avions est de moins de 4 ans. Un gage de sécurité et de fiabilité qui doit permettre à la compagnie d'éviter des incidents techniques engendrant des retards, alors que l'unique centre de maintenance est situé à Tahiti alors que 48 aérodromes sur l'ensemble de la Polynésie sont desservis par ces avions.

Ces deux nouveaux appareils ont bénéficié d'une défiscalisation nationale importante : 27 % pour l'un et 18 % pour l'autre à déduire des 2,3 milliards de Fcfp que coûte chacun de ses ATR. Un coup de pouce important, obtenu après de multiples tractations durant près de six mois avec le ministère des finances national. Une âpre négociation au sujet de laquelle le P-dg de la compagnie, Joël Allain a souligné, dans son allocution, les aides appuyées du représentant de l'Etat en Polynésie française, Lionel Beffre et du ministre de l'Equipement, Albert Solia.

La bénédiction avec le père Christophe et le pasteur Sabrina.
La bénédiction avec le père Christophe et le pasteur Sabrina.

L'équipage qui a convoyé le tout dernier ATR 72-600 jusqu'à Tahiti avec le P-dg de la compagnie Joël Allain et le directeur général Manate Vivish.
L'équipage qui a convoyé le tout dernier ATR 72-600 jusqu'à Tahiti avec le P-dg de la compagnie Joël Allain et le directeur général Manate Vivish.


Rédigé par Mireille Loubet le Jeudi 10 Décembre 2015 à 19:34 | Lu 2279 fois







1.Posté par etienne le 11/12/2015 08:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

J’espère que la benediction a inclut le prix des billets d'avion!!!

2.Posté par batman le 11/12/2015 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On nous demande de tout préparer pour la mise en place, pour qu'une fois terminé (la mise en place), on reçois un mail de la direction pour nous dire gentillement que nous sommes pas conviés au baptême (seulement les cadres). A la base tout le staff était censé participer à "ce baptême". On c'est bien fait manipuler encore une fois. On ne mélange pas les torchons et les serviettes de velour.

3.Posté par Pierre le 11/12/2015 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

baptisés ou pas, rien à faire. par contre révisés en temps et en heure afin qu'ils ne tombent pas en panne régulièrement comme c'est le cas aujord'hui, je dis oui.

4.Posté par geneker le 11/12/2015 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Bénis c'est plus sur et moins cher ? ou ça n'a rien à voir.

5.Posté par emere cunning le 11/12/2015 22:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci à notre Haut commissaire pour la défisc, we do appreciate.
Espérons que les tarifs baisseront un peu, qu'on puisse les inaugurer par de vraies vacances... dans nos îles.

6.Posté par kriss le 12/12/2015 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Merci aux contribuables français qui ont payé un peu plus d'un milliard pour qu'air tahiti s'en mette plein les poches ... et c'est pas fini !

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance