Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Air Moorea condamnée pour mise en danger d'autrui



PAPEETE, le 24 octobre 2017- La compagnie a été condamnée à 1,5 million Fcfp d'amende pour mise en danger d'autrui par violation délibérée d'une obligation de sécurité et de prudence, en marge du festival de Ua Pou en décembre 2007.

Le contrôleur de production et le mécanicien impliqués dans cette affaire ont été condamnés a un an de prison avec sursis et un an d'interdiction d'exercer. Le pilote a été relaxé.

Le tribunal de Papeete donné son délibéré ce mardi dans l'affaire d'Air Moorea. L’affaire remonte à l’année 2007 lors du festival de Ua Pou aux Marquises. Alors qu’un équipage de la compagnie effectuait une relève, il avait signalé un problème technique à l’autre équipage, décrivant "une sensation de dureté ou d’effort important sur la commande d’aileron en gauchissement". En dépit de ce signalement, le pilote avait pris la décision de continuer les vols. L’incident technique avait été signalé deux jours après sa découverte.

Cette affaire s’inscrivait dans un contexte particulier car, quatre mois auparavant, un appareil du même type (Twin Otter) s’était abîmé en mer au large de Moorea, tuant 20 personnes. Comme l’avait indiqué le président du tribunal lors de l'audience, "Cet événement tragique a marqué la Polynésie. La desserte entre les îles est une réalité aussi bien qu’une nécessité".

Le tribunal a rendu son délibéré mardi : La compagnie Air Moorea a été condamnée à 1,5 millions Fcfp d amende pour mise en danger d'autrui par violation délibérée d'une obligation de sécurité et de prudence. Le pilote a été relaxé.
Le contrôleur de production a été condamné à 1 an de prison avec sursis et un an d interdiction d exercer pour "mise en circulation d un aéronef non conforme aux obligations de navigabilité" et "mise en danger d'autrui" pour avoir "exposé l’équipage et les passagers à un danger de mort, d’infirmité ou de blessure".
Le mécanicien a écopé d'une peine similaire pour le chef de prévention de "mise en circulation d'un aéronef ne répondant pas aux conditions de navigabilité"

Lire aussi: Air Moorea: peines de prison avec sursis requises pour trois employés

Rédigé par () le Mardi 24 Octobre 2017 à 09:09 | Lu 2808 fois

Tags : AIR MOOREA





Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance