Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Aide aux sinistrés : la solidarité gagne du terrain



Une vue aérienne de la vallée Tapai (commune de Tiarei) prise lundi depuis l'hélicoptère Dauphin montrent l'ampleur de la catastrophe qui a touché la côte est, samedi.
Une vue aérienne de la vallée Tapai (commune de Tiarei) prise lundi depuis l'hélicoptère Dauphin montrent l'ampleur de la catastrophe qui a touché la côte est, samedi.
PAPEETE, le 15 décembre 2015. Les initiatives se multiplient pour venir en aide aux familles de la côte est qui ont tout perdu dans les inondations du week-end dernier.

La ministre des Outre-mer active le fonds de secours en extrême urgence. Enfin, de nouveaux points de collecte pour les dons des particuliers à Tahiti ont été ouverts.
61 maisons détruites et 98 fortement endommagées, le bilan des pluies diluviennes de samedi est encore provisoire mais les images des vallées touchées par ces intempéries montrent la violence de ce phénomène.

Ce mardi, la mobilisation restait importante sur le terrain, auprès des familles sinistrées, avec des agents de l'Équipement et leurs engins lourds. À leurs côtés, une cinquantaine de sapeurs-pompiers provenant de l'ensemble des casernes communales de Tahiti : avec leurs huit engins d'incendie, ils ont pu distribuer de l'eau dans les vallées. Les 30 militaires mobilisés par le haut-commissaire depuis lundi continuent de dégager la boue et les troncs d'arbres qui se trouvent dans les maisons sinistrées dans la vallée Faaurumai (les trois cascades) et distribuent également de l'eau. À la demande du maire de Hitia’a o te ra, des officiers de la direction de la défense et de la protection civile du Haut-commissariat apportent appui et conseils à la cellule de crise de la commune.

Dans un nouveau communiqué, la ministre des Outre-mer, George Pau-Langevin indique que "l'intensité de cet événement météorologique et l'ampleur des dégâts matériels occasionnés appellent l'engagement des procédures de solidarité nationale". La ministre a ainsi activé le fonds de secours en extrême urgence au bénéfice des particuliers et des collectivités touchés par les pluies torrentielles. Ce fonds permet de subvenir rapidement aux besoins de première nécessité de la population touchée en apportant une aide en complément des actions matérielles et financières mises en œuvre en urgence par l’État et les collectivités locales.

Par ailleurs, dans un courrier adressé aux deux sénateurs polynésiens, le président du Sénat exprime sa solidarité envers les victimes de Hitia'a o te ra et Mahina. "Je suis à votre disposition pour étudier avec vous la manière la plus efficace par laquelle notre Haute Assemblée pourrait leur venir en aide" a écrit Gérard Larcher.

Les points de collecte de dons se multiplient :

• à l'assemblée, place Tarahoi
Marcel Tuihani, le président de l’assemblée de Polynésie française, ainsi que les représentants de l’institution souhaitent apporter leur contribution. Ils informent la population que les dons de toute nature (vêtements, denrées alimentaires, électroménager, etc.) peuvent être déposés à l’assemblée, dans le hall René-Leboucher où sera installée une permanence pour ces dépôts, jusqu’à demain, jeudi 17 décembre inclus, de 7h30 à 17 heures. Les dons seront ensuite acheminés vers les lieux de distribution prévus dans chaque commune.

• au service social de la mairie de Faa'a
L'élan de solidarité est relayé également à la mairie de Faa'a. Une collecte de denrées alimentaires, vêtements, vaisselle et ustensiles de cuisine est organisée ce mercredi 16 décembre de 7h30 à 15h30 au service social de la mairie de Faa'a. Un besoin important en eau est à noter, n’hésitez pas donc à déposer des packs d’eau. Pour tout renseignement complémentaire, veuillez contacter Ralph Taharagi au 40 800 960 poste 202.

• au départ du Terevau à Moorea
À côté du bac pour les bagages, un bac pour recueillir les dons sera disponible aux guichets de Moorea ce mercredi aux départs de 9h et de 12h15. La population est invitée à y déposer les dons (vêtements, alimentation ou autres). À l'arrivée à Tahiti, une association fera la récolte et emmènera directement ce les donc dans les sites de distribution des mairies.

• Depuis les Îles Sous le Vent, la Société de Navigation Polynésienne se mobilise. Les guichets de la SNP se chargent de collecter les dons et la compagnie a affrété un container pour les rapatrier à Tahiti.

Ces nouveaux points de collecte s'ajoutent à ceux déjà ouverts depuis lundi :

- La salle paroissiale protestante de Tiarei, située en face de l'ancienne salle omnisports, côté mer après le magasin. Contact : tati Raita au 87 28 11 31
- L'école Tehaaehaa de Tiarei, pk 23,5. Contact : Ingrid au 87 71 44 49 ou Jean-Marie au 87 77 32 68 (hivarere@gmail.com)
- L'église mormone de Papenoo, côté montagne quartier Faaripo. Contact: 87 26 12 81
- La mairie de Papenoo, au PK 17. Contact : 40 48 13 61
- La mairie de Tiarei, au PK 28,2 côté mer, en face de l'OPT. Contact : 40 52 16 16
- La mairie de Mahina, sur la route de la Pointe Vénus. Contact 40 48 11 35

De nombreux relais sont organisés par des citoyens tout autour de l'île :

- Le collectif "Solidarité pour tous" à Sainte-Amélie, en face du magasin Sainte-Amélie. Dépôt des dons le soir même sur Tiarei. Contact : Teave au 40 43 59 05.
- A Pirae au service radiologie du CHPF. Contact : Narii au 87 31 97 74.
- L'association Nati Ara se propose de collecter les dons directement chez les particuliers qui ne peuvent pas se déplacer. Contact : Moeava Grand 87 74 44 56 ou leur page Facebook, "Nati Ara".
- A Papara, à l'école de danse Matehaunui, située face au collège de Papara (jardin de la mairie) : permanence jusqu'à 19h ces lundi et mardi, et peut-être les jours à venir (renseignement au 87 752 999).
- A Papeete au restaurant Le Lou Pescadou. Contact : Tehani Vittuli sur Facebook.
Une vue générale de la vallée Faaurumai (les Trois Cascades).
Une vue générale de la vallée Faaurumai (les Trois Cascades).

Rédigé par Mireille Loubet le Mardi 15 Décembre 2015 à 15:11 | Lu 1982 fois







1.Posté par circonspect le 16/12/2015 05:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il ne faut pas être grand technicien pour se rendre compte, en visionnant les images de ce week-end, que les cours d'eau de la côte Est, n'ont pas été curés et les berges non nettoyées et non consolidées depuis des décennies.
Des troncs d'arbres, coupés à la tronçonneuse, et laissés sur place ont créés des barrages .
Soyons solidaire envers les sinistrés et apportant un maximum de linges et nourritures à la croix rouge.

2.Posté par simone grand le 16/12/2015 10:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

et puis faisons payer aux responsables des coupes d'arbres abandonnés, leur quote part de responsabilité.
Fiu que la collectivité se substitue. Ils nous appauvrissent ces gens-là.

3.Posté par Popoti le 16/12/2015 12:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

La première photo est édifiante, tout porte à croire que la maison aurait été construite dans le lit de la rivière ????

4.Posté par teiva le 18/12/2015 14:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

pndant ce temps nos politiques font les beaux au marquise tout frais payé

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance