Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Affaire des ciseaux : nouvelle audience en août



PAPEETE, le 9 juin 2016 - Lors de son audience pénale en janvier dernier, le détenu Nogueira avait sorti de sa poche une paire de ciseaux. Le tribunal avait alors décidé de le poursuivre pour port d'armes illégal.
L'affaire remonte à avril 2016. Dans le box des accusés se trouve Adelino Dias Nogueira, condamné plusieurs fois pour trafic d'ice en Polynésie Française. Le quinquagénaire comparait ce jour-là devant le tribunal de Papeete pour avoir tenté de s'évader de la prison de Nuutania en janvier 2015. Interrogé sur les raisons de ses agissements, comme le relate un article de Tahiti Infos, le détenu se plaint à la présidente des conditions de détention. "Devant le tribunal, il a voulu illustrer la scène où son codétenu l'a menacé", détaille son avocat, Me Millet. C'est à ce moment-là que Dias Nogueira sort de sa poche une enveloppe où était inscrite la mention "pour l'avocat". A l'intérieur : une paire de ciseaux. Surprise dans la salle. Les gendarmes saisissent les poignets du prévenu.

UN DÉTENU SOUS HAUTE SUVEILLANCE

A la suite de cet incident, une enquête a été ouverte pour "détention d'arme de catégorie D" et le prévenu, lui, a été placé à l'isolement à la prison. Une comparution immédiate devait prendre place la semaine suivant les faits. Celle-ci n'a pas eu lieu et a été reportée à ce jeudi 9 juin, au matin.
Une fois n'est pas coutume. C'est sous très haute surveillance qu'Adelino Dias Nogueira, a été présenté au tribunal de Papeete hier. Arrivé devant la barre, menottes aux poignets, le prévenu a indiqué à la présidente du tribunal qu'il n'avait pas eu le temps de prévenir son avocat. "J'ai découvert par hasard ce matin que mon client avait été convoqué il y a 12 ou 13 jours à l'audience, a indiqué Maitre Millet, chargé de la défense du quinquagénaire. J'ai donc demandé un renvoi pour le défendre à une audience ultérieure."
L'affaire des ciseaux a été renvoyée au 18 août 2016. Il semblerait que, cette fois-ci, tout le monde soit prévenu.

Rédigé par Amelie David le Jeudi 9 Juin 2016 à 14:27 | Lu 576 fois







1.Posté par guguxxxx le 10/06/2016 07:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cette prison est a l'image de notre république, un gros merdier sans nom

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 21 Août 2017 - 17:22 Une nouvelle ère à Polynésie 1ère radio

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance