TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
Newsletter
Widgetbox
I phone App
Androïd

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

Adriano De Souza et Jadson Andre sur la route de Taumata Puhetini et Michel Bourez


La 7e étape du championnat du monde a finalement débuté à Teahupo'o samedi, elle s'est ensuite poursuivie dimanche. Dans le round 1, Michel et Taumata n’ayant pas eu de vagues à disposition, n’ont pas pu se qualifier. Dans le round 2, Taumata Puhetini s’est fait éliminer par De Souza et Michel Bourez a cédé face à Jadson Andre.



Des conditions difficiles mais une ambiance féérique, comme toujours à Teahupo'o.
Des conditions difficiles mais une ambiance féérique, comme toujours à Teahupo'o.
TEAHUPO'O, le 16 août 2015 - La 7e étape du championnat du monde de surf a commencé samedi matin à Teahupo'o, au 2e jour de la période d'attente. Dans le round 1, les deux Tahitiens engagés n'ont pas réussi à trouver de vagues leur permettant d'engranger de points. Michel Bourez et Taumata Puhetini ont donc dû passer par le round 2 de repêchages.

Les conditions ont été difficiles. Un vent d'environ 30 km/heure a rendu le plan d'eau agité. La houle était capricieuse mais bien présente. Certaines vagues faisaient plus de trois mètres. Malheureusement, certaines séries du round 1 ont été pauvres en vagues, avec de surcroit un temps gris et pluvieux.

Kelly Slater démarre les hostilités

Dans la 1re série, le "King" Kelly Slater a pu se qualifier directement pour le round 3, tout comme Owen Wright l'Australien, toujours très fort à Teahupo'o, qui se qualifie lui aussi contre Adrian Buchan, vainqueur de l'édition 2013 et CJ Hobgood, un autre spécialiste de Teahupo'o. Dans la 3e série, le basque Aritz Aranburu, qui ne fait plus partie du Top 34 cette année, s’impose.

Dans la 4e série, c'est Julian Wilson, le héros de l'épisode Mick Fanning VS Shark en Afrique du Sud qui se qualifie directement pour le round 3, Sebastian Zietz, le tube rider Hawaiien, et Garett Parkes, devront passer par les repêchages.

Mick Fanning a bien géré sa série, l'actuel n°2 au classement s'impose.
Mick Fanning a bien géré sa série, l'actuel n°2 au classement s'impose.
Pas de vagues pour Michel et Taumata

Mick Fanning rentre en scène dans la 5e série, reprenant ainsi la compétition après l'incroyable scénario de la finale du J Bay, l’attaque de requin dont il a été la victime. Dans cette série, Mick Fanning fait preuve d'initiative, malgré les conditions difficiles il se rapproche du récif pour essayer de marquer des points.

C'est justement lui qui parviendra à trouver une vague qui lui permettra de marquer 5.50. Alors qu'Adam Melling et Taumata Puhetini, le local vainqueur des Trials, ne parviennent pas à trouver d'ouverture, c'est Mick Fanning qui prend une autre vague, de taille plus qu'honorable, il marque 6.67, pour un total de 12.67. Ce sera la vague de la victoire, Taumata Puhetini totalisera 1.33, un score ridicule par rapport aux capacités de Taumata dans ce spot.

Michel Bourez ne participera pas au round 3.
Michel Bourez ne participera pas au round 3.
C'est quasiment le même scénario pour notre 2e Tahitien engagé, Michel Bourez actuel 25e au classement, qui poursuit sa 7e année consécutive dans le Top 34. Il tentera tout pour bien se placer. C'est finalement le finaliste des Trials Bruno Santos qui prendra la première vague, notée 3.50. Son compatriote Adriano De Souza sera le 2e à "scorer" obtenant lui aussi 3.50 sur une vague.

La priorité est à Michel Bourez, il part sur une vague assez haute mais "molle", elle ne tubera pas. Juste derrière, Bruno Santos va prendre une vague beaucoup mieux, une vague qui lui rapportera 5.17. Ce dernier s'impose avec un total de 8.17 contre 5.30 pour Adriano de Souza et...2.44 pour Michel Bourez qui devra passer par le round 2, un round à élimination directe.

Dans la 7e série, le Hawaiien Dusty Payne vainqueur de la dernière Triple Crown et spécialiste des vagues puissantes, démarre la série avec un '"ate take off". Il va déraper avec sa planche mais parvient à rester debout. Il va mener la série de bout en bout et s'imposera face à Nat Young et Kai Otton. Dans la dernière série, Joel Parkinson le champion du monde 2013, va faire parler son expérience. Il réussira à engranger 10.83 et s'imposera contre un ancien du World Tour, l'Australien Taj Burrow, et Glenn Hall l'Irlandais.

Adriano De Souza, l'actuel n°1.
Adriano De Souza, l'actuel n°1.
La compétition s'arrête après le round 8 et reprend dimanche

La compétition a été ensuite interrompue pour reprendre dimanche matin dans des conditions similaires. Dans la 8e série du round 1, Josh Kerr se qualifiera, grâce notamment à un 9.67 face à Kolohe Andino et à Matt Wilkinson. Italo Fereira, un Brésilien nouveau sur le World Tour, s’offre le luxe de battre de quelques dixièmes de points Gabriel Medina, le champion du monde 2014 tenant du titre à Teahupo’o.

John John Florence, qui se remet d’une blessure à la cheville, qui avait affronté Kelly Slater l’année dernière lors d’une demi finale d’anthologie, prouve une fois de plus son talent en s’imposant avec une vague notée 9.03 et une autre 8.93, contre Freddy Patacchia et Bede Durbidge.

Jérémy Florès qui faisait lui aussi son retour après sa grave blessure au visage en Indonésie, s’impose en portant un casque, face à deux brésiliens, Wiggolly Dantas et Miguel Pupo dans la dernière série du round 1.

Taumata Puhetini est éliminé par le n°1 mondial. Michel Bourez est éliminé par Jadson Andre

Dans le round 2, après Michel dans le round 1, c’est au tour de Taumata Puhetini d’affronter le n°1 mondial. Adriano prend la première vague à points, une vague notée 6.43. Taumata enchaine les vagues à moins de 2 points. Le n°1 mondial conforte son avance grâce à une vague notée 8.33. Taumata, blessé à la cheville lors des Trials, prend finalement une vague notée 6.88 mais ce sera insuffisant, surtout qu’Adriano De Souza "tue la série" en prenant une vague notée 7.93.

Taumata Puhetini, le Tahitien qui avait remporté les Trials, est donc éliminé. Venait ensuite le tour de Michel Bourez dans un round à élimination directe qui s'est avéré fatidique face à Jadson Andre. Le surfeur brésilien s'est imposé avec une vague notée 8,77 et 8.33 totalisant 17.10 contre 10.60 pour Michel Bourez. SB

Rédigé par SB le Samedi 15 Août 2015 à 17:09 | Lu 1126 fois


Notez

Sports | SportLive | Parau Ha'uti | OPEN | La video de la semaine | En exclu sur TAHITI INFOS | Faire-parts | Décès | Mieux comprendre | La tribune politique | Expression libre | CCISM | Le savez-vous? | SERVICES | Archives | TIFO, la monarquenovela | programme TV | Evènement | Observatoire des Prix | Tiki