Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


Accord de Papeete : Fritch attendu à Tahiti avec la proposition de l’Etat



PAPEETE, 10 février 2017 - Le document de synthèse de l’accord de Papeete fera l’objet d'une séance de travail à Papeete, mi-février lors de la visite de la ministre des Outre-mer à Tahiti.

L’engagement a été pris par Marc Vizy, le conseiller spécial Outre-mer de François Hollande. Lors d’une réunion à l’Elysée, jeudi, Edouard Fritch a obtenu l'assurance de revenir à Tahiti, dimanche, avec le document de synthèse contenant les propositions de l’Etat pour le projet d’accord de Papeete.

Le projet d’accord final devra être soumis à l’avis de l’assemblée de la Polynésie française avant de pouvoir être ratifié à Paris. Mais les délais sont courts d’ici le 7 mai prochain, échéance du mandat de François Hollande.

La proposition d’accord de Papeete rédigé par l'Etat fera cependant l'objet d'une séance de travail à Papeete, lors de la visite officielle de la ministre des Outre-mer. Ericka Bareigts est attendue en Polynésie française le 17 février, pour trois jours.

Le président Edouard Fritch, accompagné de la députée, Maina Sage, a participé, jeudi, à une réunion à l’Elysée, avec Marc Vizy, Frédéric Potier et Jean-Robert Jouanny, respectivement en charge des dossiers de l’Outre-mer à la Présidence de la république, à Matignon et au ministère des Outre-mer.

Cette rencontre devait permettre aux participants de prendre connaissance des contre-propositions de l'Etat sur le projet d'Accord de Papeete. En effet, le président Fritch a transmis au début du mois de novembre 2016, un projet de texte issu d'une première réflexion menée par le gouvernement et le Syndicat pour la promotion des communes de Polynésie française.

Ce travail de réflexion sur la proposition de la collectivité polynésienne, coordonné par le cabinet de la ministre des outre-mer, a pris du temps en raison de la concertation avec d'autres ministères parisiens sur différents sujets qui sont abordés dans le projet d'Accord.

Rédigé par JPV avec communiqué le Vendredi 10 Février 2017 à 10:27 | Lu 1818 fois







1.Posté par emere cunning le 10/02/2017 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pffff... pour ce que ces accords leur coûteront (aux uns comme aux autres d'ailleurs), ils peuvent se défouler et nous en conter, ils ne seront plus au pouvoir. Chui juste curieuse de savoir si E Fritch leur a fait savoir que son tapura soutiendra... F Fillon.

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance