Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

A Raiatea, une sexagénaire agressée dans son sommeil



PAPEETE, le 1er juillet 2015 - Un pervers a agressé sexuellement une femme de 61 ans à Raiatea vendredi dernier. Un troisième drame lors du même week-end pour l'Île sacrée, où les habitants réclament une réponse musclée.

Dans la nuit de vendredi à samedi, une femme âgée de 61 ans habitant à Uturoa au PK 4 a été victime d'une agression sexuelle dans sa propre chambre. L'information circulait sur Facebook depuis le week-end, mais a été officiellement confirmée hier.

Et les faits sont très inquiétants. Alors qu'elle dormait, un individu encore non-identifié s'est introduit dans sa maison, par une fenêtre. Il l'a frappée puis "il a essayé de la toucher, même s'il n'y a pas eu viol" explique une source de la gendarmerie. C'est un bruit qui l'aurait mis en fuite. La sexagénaire a été evasanée à Papeete, le visage tuméfié par les coups.

Nos confrères de TNTV précisent de leur côté que l'agresseur a même enveloppé sa victime dans un drap pour l'immobiliser. La maire de la ville, Sylviane Terooatea, a déclaré à la chaîne de télévision qu'elle "allait réunir la gendarmerie et la police municipale pour mettre en commun les informations et pour organiser le maintien de l'ordre." La population est particulièrement tendue, l'agresseur n'étant pas identifié et toujours en fuite, et deux affaires de meurtre ayant été révélés ce même week-end.

Car, comme nous vous le révélions hier, deux meurtres ont été commis ou découverts en ce long week-end à Raiatea. Il s'agit d'un homme saoul au komo qui a battu sa femme lors d'une beuverie, ce qui semble avoir conduit à sa mort quelques heures plus tard. L'autre affaire concernait un sexagénaire assassiné avec un marteau le 13 juin, mais dont le corps a été découvert ce week-end lorsque son assassin s'est rendu à la gendarmerie de Bora Bora pour tout avouer.

"C'est un concours de circonstance si ces trois faits se sont déroulés le même week-end" assure la gendarmerie, qui n'a pour l'instant prévu aucun dispositif spécial pour rassurer la population de l'île.

Rédigé par Jacques Franc de Ferrière le Mercredi 1 Juillet 2015 à 14:53 | Lu 1942 fois






Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 22 Novembre 2017 - 17:44 Le nouvel ATR d’Air Tahiti béni à Rurutu

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance