Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


287 candidats pour 5 postes !



Ils étaient 287 candidats présents pour les épreuves écrites de ce mercredi
Ils étaient 287 candidats présents pour les épreuves écrites de ce mercredi
MAHINA, le 08/07/2015 - Les épreuves écrites pour le concours de policier municipal et de médiateur se sont tenues ce matin dans la salle Matavai. Sur les 315 candidats inscrits, ils sont 287 à avoir répondu présent aujourd'hui pour le questionnaire à choix multiples (QCM) et la dictée. Les sélectionnés passeront les épreuves sportives d'ici quelques semaines.

La commune de Mahina a besoin de renforcer son équipe de la police municipale qui compte aujourd'hui 14 agents. Un concours pour le recrutement de trois policiers et de deux médiateurs s'est tenu ce mercredi dans la salle Matavai. Ils étaient 287 candidats. Ils avaient à répondre à un questionnaire à choix multiples (QCM), en deuxième partie de matinée, une dictée leur était proposée.

Une grande partie de ces candidats sont à la recherche d'un emploi et tous sont intéressés aux fonctions de policier municipal et de médiateur. "Un policier municipal doit d'abord veiller à appliquer les arrêtés du maire ensuite nous avons les procédures judiciaires, tout ce qui est rapport d'interventions ou d'accidents à remplir. Nous avons tout ce qui est du domaine du contrôle routier également. Le panel est large en fait en ce qui concerne notre métier. Par contre, le médiateur a juste un rôle d'information, de surveillance et de médiation", précise Jacques Teaotea, chef de la police municipale de Mahina.

Mahina qui, par la même occasion recrutera ses premiers médiateurs, "je pense que son rôle sera très important entre la police municipale et les administrés. Les médiateurs seront là pour être beaucoup plus près de la population et surtout au niveau des jeunes qui ont besoin d'être estimés" explique le maire de la commune, Patrice Jamet.

En quoi consiste le rôle d'un policier municipal ? À quoi correspondent les sigles A.S.P ? Les candidats avaient plus qu'intérêt à bien maîtriser le secteur.

Pour le chef de la brigade, il était nécessaire que les nouvelles recrues connaissent le métier car le besoin est réel "nous avons vraiment besoin de recruter parce qu'au niveau du Centre de Gestion et de Formation, il ne propose qu'une seule formation de police judiciaire par an, donc la prochaine ce sera pour janvier 2016 et si on la rate, il faudra attendre en 2017 pour passer la formation de quatre mois."

Les épreuves ont duré toute la matinée et à la fin des épreuves, les candidats semblaient satisfaits et confiants.

Les copies seront corrigées dès demain matin. Celles et ceux qui auront réussi, se retrouveront pour les épreuves physiques fin juillet, avec au programme l'épreuve sur 100 mètres, qui est obligatoire. Une seconde épreuve sportive leur sera proposée suivant leur choix : natation, saut en hauteur, saut en longueur ou lancer de poids.

"Si je pouvais, je recruterai une armée de policiers", s'est écrié le maire dans son discours d'accueil.
"Si je pouvais, je recruterai une armée de policiers", s'est écrié le maire dans son discours d'accueil.
Patrice Jamet, maire de Mahina

Tavana, vous disiez dans votre discours d'accueil que si vous aviez les moyens d'embaucher une armée de policiers, vous le feriez ?
En effet, c'est pour faire comprendre à ces jeunes que les élus se soucient et se préoccupent de leur situation. Mais le nombre est très restreint donc la sélection va être dure.

Est-ce urgent pour vous de renforcer vos équipes ?
Exactement, les policiers municipaux travaillent non seulement de jour, mais de nuit également. L'équipe actuelle a besoin d'être soutenue car ils sont en manque d'effectifs. J'espère qu'avec les cinq nouvelles recrues, ils seront plus opérationnels et performants.

LA PAROLE À...

Vehiatua, 20 ans
Je voudrais être policier municipal, c'est un métier qui m'intéresse vraiment. Pour ce concours, je me suis préparé en faisant des recherches sur internet. Ma famille m'a aidé à faire des dictées et je me suis renseigné un peu sur la ville de Mahina, comment elle fonctionne, etc.

Iman, 20 ans
Je souhaiterais être médiateur, j'ai révisé en faisant des recherches sur la commune de Mahina et le SPC, le Syndicat pour la promotion des communes. Je me sens prête pour ce concours mais c'est vrai que pour les épreuves sportives ce sera un peu plus dur.

Kamaka, 20 ans

Ce qui m'intéresse c'est le poste de médiateur. C'est un métier qui demande beaucoup de patience, le médiateur va à la rencontre de la population. Je me présente plus parce que je suis à la recherche d'un emploi et ce métier m'interpelle.

Tauarii

Je voudrais être policier, c'est un métier qui me passionne. J'ai déjà un emploi mais j'ai besoin d'évoluer et être policier m'intéresse vraiment. J'ai révisé à fond sur l'histoire de la commune et je me suis préparé aussi en sport, trois fois par semaine.

Rédigé par Corinne Tehetia le Mercredi 8 Juillet 2015 à 14:26 | Lu 2583 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance