Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49

22 nouveaux citoyens français intégrés en Polynésie française



La photo de famille des nouveaux citoyens français dans les jardins du Haut commissariat et en compagnie de leurs tavana.
La photo de famille des nouveaux citoyens français dans les jardins du Haut commissariat et en compagnie de leurs tavana.
PAPEETE, le 7 décembre 2015. Ils étaient Italien, Américain, Marocain, Brésilien, Philippin, Ethiopien, Espagnol, Ivoirien, Ukrainien, Malgache, Tongien, Chinois, Belge, Ni-Vanuatu, Fidjien ou Estonien.... Les voici devenus Français. 22 nouveaux citoyens français issus de 16 nationalités différentes ont participé ce lundi après-midi à la cérémonie d'accueil dans la nationalité française dans les jardins de la résidence du haussariat.

Chaque année, les personnes qui ont souhaité devenir Français par naturalisation sont conviés à une cérémonie solennelle au cours de laquelle leur sont remis les livrets d'accueil dans la citoyenneté. On y parle des valeurs de la France au travers d'une vidéo mais aussi des droits et devoirs du citoyen.

Dans son discours le Haut commissaire, Lionel Beffre, a déclaré que cette année, "cette cérémonie a une tonalité particulière car la France a été frappée par des attaques effroyables. Ces événements ont renforcé la cohésion nationale. Les emblèmes de la France : son hymne national, la Marseillaise, sa devise, «Liberté, Egalité, Fraternité» et son drapeau, bleu-blanc-rouge, ont été portés comme des boucliers contre ces «actes d’une barbarie absolue», comme les a qualifiés le Président de la République. C'est cette France meurtrie mais fière qui vous accueille aujourd'hui". Dans la foulée, l'hymne national La Marseillaise fait redresser les bustes, tendre les mentons : l'une des naturalisées ferme les yeux et chante le refrain dans son for intérieur, seules ses lèvres remuent en rythme. Puis vient la remise des livrets avec un mot du Haut-commissaire pour chacun et chacune, son parcours de vie jusqu'à cette décision de devenir Français(e).

A l'issue de cette cérémonie, un cocktail de bienvenue permet de renouer avec la chaleureuse convivialité polynésienne. On se prend en photo en famille, avec son tavana, le livret d'accueil dans la nationalité française placé en évidence. Le "must" ? La photo avec le Haut commissaire pour marquer cet instant.

Pour ces 22 personnes naturalisées, l'entrée dans la citoyenneté française n'est pas une simple formalité, mais un vrai engagement. Réfléchi longuement pour certains. Suzanne, d'origine ivoirienne, qui vit en France depuis 20 ans, mariée à un fonctionnaire français, a pris son temps. Puis c'est devenu une évidence : "mon grand-père s'est battu pour la France, j'aime bien être française". Liudmyla, 30 ans est d'origine ukrainienne, mariée depuis quatre ans à un Tahitien, mère de deux enfants nés ici, "ma vie est ici. Cela m'a paru naturel tout simplement".

Même cheminement avec une naturalisation par mariage pour Viliami, originaire de Tonga. Pas question cependant d'oublier d'où il vient : Viliami est venu à la cérémonie, vêtu d'un pareu en guise de pantalon. "La famille française vous accueille aujourd’hui en son sein comme elle a intégré et accueilli plus d’un quart de nos compatriotes, car, en effet, un Français sur quatre a des origines étrangères (...) C’est bien cette diversité, ce métissage, qui constitue l’originalité et la grandeur de notre pays" avait conclu Lionel Beffre dans son discours. Nationalité française ne doit pas rimer avec reniement de soi.


Le Haut commissaire a eu un mot pour chacun des naturalisés.
Le Haut commissaire a eu un mot pour chacun des naturalisés.
Devenir Français : comment ça marche ?

En Polynésie française, la nationalité française peut être acquise selon deux procédures distinctes :

- par la déclaration à raison du mariage

L’acquisition de la nationalité française, à raison du mariage, constitue un droit qui s’exerce librement sous réserve que soient remplies, à la date de souscription, les conditions de recevabilité prévues aux articles 21-2 et 21-27 du code civil. Le Ministre chargé des naturalisations enregistre la déclaration qui satisfait à ces conditions, transmise par le Haut-Commissariat qui effectue les enquêtes réglementaires, et notifie, le cas échéant, les décrets d’opposition à l’acquisition de la nationalité française.



Les principales conditions à remplir sont :
• L’existence d’un mariage valide et non dissous
• Le déclarant doit être étranger ou apatride au moment du mariage et au jour de la souscription de la déclaration
• Le conjoint du déclarant doit être français à la date du mariage et avoir conservé cette nationalité sans interruption
• Les conjoints doivent être mariés depuis 4 ans au jour de la souscription de la déclaration
• La communauté de vie affective et matérielle entre les conjoints ne doit pas avoir cessé et ne doit pas être réduite à une simple cohabitation.
• Le déclarant doit justifier d’une connaissance suffisante, selon sa condition, de la langue française.



- par une demande de naturalisation ou de réintégration dans la nationalité par décret

Le Haut-Commissariat est chargé de l’instruction des dossiers de demande de naturalisation ou de réintégration par décret. Elles sont ensuite transmises au Ministre chargé des naturalisations qui prend la décision.

Les principales conditions à remplir :
• être âgé(e) de plus de 18 ans,
• posséder un titre de séjour, à l’exception des ressortissants d’un état membre de l’Union Européenne,
• résider sur le territoire français de manière habituelle et continue pendant cinq ans, avec la famille (si conjoint et/ou enfants mineurs), et y avoir sa source principale de revenus pendant cette période.
• l’assimilation à la société française doit être avérée, notamment par un usage de la langue française et une connaissance suffisante des droits et devoirs du citoyen.





Rédigé par Mireille Loubet le Lundi 7 Décembre 2015 à 16:35 | Lu 3089 fois







1.Posté par coluche le 08/12/2015 00:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Au moment où la France se radicalise vers l'extreme-droite, ces initiatives sont à féliciter au plus haut degré!

2.Posté par CITRUS le 08/12/2015 07:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

oui ....ou ...non
faut voir les motivations RÉELLES

3.Posté par moanablues le 08/12/2015 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

De la com, de la com et encore de la com : on en crève

4.Posté par Substance le 08/12/2015 12:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ CITRUS,

Précise ta pensée... Je suis curieux aussi...

5.Posté par CITRUS le 08/12/2015 15:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RE

a poste 4,....c'est pas beau la curiosités
et ,...derrière un ordi c'est difficile de faire passer un message
entre , ce que je pense , que j’écris , que c'est lue ,interprété, il arrive qu'il y ai des fossés énorme
j’oublie ,.... les cracheurs de fiels, qui interprète TOUJOURS de travers

6.Posté par microstring le 08/12/2015 19:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Et moi qui tente vainement d'obtenir un simple visa touristique pour ma copine africaine... Pas étonnant qu'on voit alors tant d'immigrés clandestins...

7.Posté par CITRUS le 09/12/2015 11:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RE

a poste 6 ,
'''ils''' arrivent tous avec un visa touristique.........après .........je m’autocensure .....
MAIS TU COMPREND BIEN CE QUE JE NE DIT PAS ,.......

Signaler un abus

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance