Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter

FENUACOMMUNICATION, Fare Ute, immeuble SAT NUI BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49


193 et Moruroa e Tatou mobilisés pour la visite de François Hollande lundi



L'association 193 et Moruroa e Tatou demandent que les essais nucléaires en Polynésie française soient plus abordés dans le programme scolaire des élèves polynésiens.
L'association 193 et Moruroa e Tatou demandent que les essais nucléaires en Polynésie française soient plus abordés dans le programme scolaire des élèves polynésiens.
PAPEETE, le 19 février 2016. Les associations 193 et Moruroa e Tatou seront présentes là où le président de la République sera dimanche soir et lundi. Leur objectif : que "leurs revendications soient entendues et considérées".


Les associations 193 et Moruroa e Tatou ont prévu d'accueillir dimanche soir le président de la République François Hollande à l'aéroport. Elles demandent également à leurs adhérents et leurs sympathisants de manifester lundi là où le président de la République se rendra. Vêtus de rouge, ils seront donc dimanche soir à l'aéroport et lundi à l'Uranie à 5 h30, au rond-point de l'avenue Pouvana'a a Oopa de 6 à 13 heures, autour du marché de Papeete à compter de 6 h 30, à Pirae, à l'embranchement de l'hippodrome, à 9 heures, aux abords de la mairie de Faa'a, à 17 heures et, enfin, le soir à l'aéroport.
Les deux associations demandent un "changement radical de la part de l'Etat". "C'est un dossier qui dure depuis trop longtemps", reproche Roland Oldham, président de Moruroa e Tatou. "Il faut que l'Etat français fasse de grands efforts. La population a démontré, par l'initiative de 193 et la pétition, qui a recueilli plus de 33 000 signatures en quelques semaines, qu'on ne pouvait plus accepter le discours de bombe propre. Ce mépris face à la, population doit s'arrêter".

"Une étude sérieuse sur les maladies transgénérationnelles"
Les représentants des deux associations seront reçus ce lundi matin par Marie-Hélène Aubert, conseillère pour les dossiers Climat et environnement de François Hollande. L'ancienne députée d'Eure-et-Loir, députée européenne et membre des Verts, puis de EELV, connaît bien le dossier des essais nucléaires puisqu'en 2002, alors qu'elle était députée, elle avait déposé la première proposition de loi sur le suivi sanitaire et environnemental des essais nucléaires français. Elle devrait donc avoir une oreille attentive aux discours de Moruroa e Tatou et de 193. Mais Roland Oldham et Père Auguste attendent des actes concrets et ne veulent plus de "bricolage" et pas seulement une entrevue.
Parmi les demandes, il y a notamment l'évolution de la loi Morin. "Nous demandons le retrait de la notion de risques négligeables et que la loi soit appliquée à l'ensemble de la Polynésie française", souligne le président de l'association 193.
Les deux associations réclament également qu'il y ait "enfin une étude sérieuse sur les maladies transgénérationnelles" et qu'on connaisse "les chiffres de la CPS sur le nombre de malades et leurs coûts".
A noter également que 193 et Moruroa e Tatou demandent la "réouverture de la délégation au suivi des essais nucléaires" et le "recrutement de M. Bruno Barillot à la tête de cette entité administrative". Pour rappel, celui-ci a occupé cette fonction jusqu'en juin 2013, avant d'être limogé peu après les élections territoriales qui avaient été remporté par le Tahoeraa Huiraatira. Pendant plusieurs années, cet expert indépendant et de renommée internationale avait assuré la fonction de de délégué polynésien pour le suivi des conséquences des essais nucléaires.

Le syndicat No te Aru tai Mareva, regroupant des associations de défense de l'environnement, et l'association de riverains de l'atoll de Hao A Paruru ia Haoroagai soutiennent également cette mobilisation.



Rédigé par Mélanie Thomas le Vendredi 19 Février 2016 à 17:16 | Lu 2005 fois

Tags : NUCLEAIRE






1.Posté par pif paf le 19/02/2016 17:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le tricot du Che, c'est pour montrer le côté révolutionnaire, marxiste et anti-clérical des 2 représentants !

2.Posté par CITRUS le 19/02/2016 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

BONJOUR

bien vue poste 1
barillot ,... spécialiste reconnue au niveau international
mon dieu qu'elle foutaise, qu'elle est la spécialité de se charlatant
il se présente comme chercheur.......la seul chose qu'il cherche c'est la merde
a dire des contre vérités ,voire des mensonges qui sont ânonné dans les paroisses
tant catholique que protestante
tant que ses deux pseudo assos on des '''spécialistes'' de cet envergure ,
les malheureux VRAIS malades on du mourons a se faire

3.Posté par ponui le 20/02/2016 09:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@p1
...Il n'en demeure pas moins que notre bon roi François arrose à tout va nos amis Tunisiens ,120 milliards cfp sur 5 ans , éponge les dettes de quelques potentats africains ( 360 milliards cfp en cote d'ivoire en 2012 , un peu plus de 7 milliards au Mali en 2015 , liste non exhaustive .......Google est ton ami...) On est plutôt petits joueurs avec notre DGA à 10 milliards cfp , qui ne cèsse d'etre rabotée tous les ans ....A se demander ou on bien pu "pété" les 200 bombinettes!!!

4.Posté par Pito le 20/02/2016 10:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

C'est fou comme ici les gens manifestent pour des choses du passé et ne réagisse pas pour l'avenir de leur jeunesse, jusqu'à maintenant qui a t'on vu dans la presse, les syndicats de fonctionnaires (les plus nantis), les associations anti nucléaire (dont la plupart des membres ont été salarié du CEP et s'en sont mis plein les poches), mais rien des associations de jeunesse, rien dans les paroles des syndicats pour le secteur privé.
À tous laissons les manifester, sous la pluie, et allons travailler pour faire prospérer notre Fenua.

5.Posté par emere cunning le 21/02/2016 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ ponui,
tu nous apprends des choses ! C'est bien vrai ça ?
On nous répète encore et encore que la France n'a plus le sou pour SES collèges et lycées, pour payer SA dette à la CPS et indemniser SES travailleurs malades, pour rapatrier SES déchets nucléaires et les enterrer chez elle, et j'en oublie. Je parierai que F Hollande va encore nous le répéter demain dans ses allocutions à ses chers compatriotes frrrançais de Polynésie. De plus, tu sais bien que la Tunisie, la Côte d'Ivoire, le Mali, ce n'est pas/plus la France.
Non l'ami, tu dois te tromper.

6.Posté par Peter SAUER le 21/02/2016 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ces deux rigolos savent parfaitement ce qu'ils doivent faire pour entrer dans le système. Pour entrer au CESC il faut militer ou présider une association. Pour se faire connaitre et être invité à la télé ou dans les médias, il faut manifester, il faut faire du bruit même si les raisons sont ridicules et surannées. Le nucléaire fait peur et mobilise alors ils l'utilisent et manipulent les gogos qui ne sont pas aussi nombreux qu'ils veulent bien le dire. La question est bien : A qui profite le crime ? ( adage latin qui est utilisé soit pour suggérer un motif caché ou pour indiquer que la partie responsable de quelque chose n'est pas ce qu'elle parait être à première vue).

7.Posté par CITRUS le 23/02/2016 05:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

RE

j'ai vue le holdam hier a la tele ,je suppose que vous aussi
avec un tel ....non discourt,.......mon dieu qu'elle honte
et sa ce dit représentant des victimes , ...comme dit deja
avec de tel représentant je plains les pauvre victimes

Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Septembre 2017 - 17:57 Première réunion du Coscen : "un vrai un besoin"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance