Tahiti Infos
Tahiti Infos Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Une solution pour des îles sans plastique



Tahiti, le 5 octobre 2021 – Les lauréats du concours Tech4Islands 2021 ont été élus le 22 septembre dernier. Le grand prix "Planète" a été attribué à l'entreprise Lyspackaging pour son alternative aux produits fabriqués à base de pétrole. Bouteilles, gourdes, flacons, gobelets… la société élabore des dizaines d'objets biodégradables conçus à partir de matériaux naturels. Une solution qui plus est pertinente pour un déploiement dans les îles.

Il a de la bouteille. Après avoir travaillé pendant plus de 20 ans dans la verrerie puis dans la plasturgie et participé à des projets de flaconnage et d'embouteillage pour des grands groupes industriels comme Nestlé et Coca-Cola, Nicolas Moufflet a décidé de créer sa propre société, en 2015. "Je me suis dit qu'avec toute l''expérience que j'avais amassée, il serait désormais intéressant de développer d'autres emballages plus respectueux de l'environnement. Mon but était de faire de Lyspackaging la première entreprise au monde à fabriquer des bouteilles compostables issues de matériaux naturels". Aujourd'hui, la société Lyspackaging, basée en Charente-Maritime, compte 21 employés et projette de mettre en place plusieurs franchises dans les îles du monde entier.
 
Zéro pétrole
 
Suite la création de la société, deux années de recherche et de développement sur les matériaux ont été nécessaires, explique Nicolas Moufflet. "Je me suis orienté sur le recyclage de plantes et de minéraux. Les premiers travaux de recherche ont été faits à partir des résidus fibreux de la canne à sucre, ce qu'on appelle la bagasse. À partir de ces déchets issus de la production de sucre, j'ai créé des biomatériaux". Depuis 2017, Lyspackaging a élargi son éventail de matériaux utilisés, travaillant avec des déchets organiques et minéraux comme le chanvre, le lin, le roseau, l'argile, les coquillages, les fibres de fruits, les céréales, la terre cuite ou encore les pépins et les noyaux. "Une personne qui extrait de l'huile d'olive va nous intéresser, car l'on va pouvoir récupérer les noyaux pour les broyer et les mettre en poudre. Ces poudres issues de différents matériaux vont servir à fabriquer les contenants de Lyspackaging". Des produits ne contenant donc aucune trace de pétrole.

Nicolas Moufflet est le président de Lyspackaging, une société qu'il a créé en 2015.
Nicolas Moufflet est le président de Lyspackaging, une société qu'il a créé en 2015.
Si le nom Lyspackaging ne vous dit rien, c'est que ce sont d'autres marques qui commandent en grande quantité –jusqu'à 20 000 pièces– les produits de la société avant de les commercialiser aux particuliers en boutiques. "Par exemple, on fabrique des palettes de bouteilles vides pour une entreprise qui commercialise des jus de fruits. Ce sont majoritairement des marques qui sont cohérentes avec nos emballages, qui proposent des produits bio", explique le président et fondateur de l'entreprise.
 
L'entreprise a déjà crée plus de 125 objets qui sont regroupés en quatre grandes gammes. Celle des bouteilles, pots et flacons vides destinés aux secteurs de l'agroalimentaire et de la cosmétique est la plus importante. Les trois autres gammes de produits composent la marque Vegan Bottle appartenant à Lyspackaging. Il s'agit des gobelets réutilisables "écocup", des gourdes et des bouteilles d'eau. Des emballages conçus à partir de matériaux végétaux biodégradables. Car si Lyspackaging récupère les résidus naturels, c'est aussi pour créer des emballages qui pourront être compostés, incinérés ou enfouis dans des décharges. "En général, il n'y a pas de structures de recyclage dans les îles et c'est un enjeu très important pour la pollution plastique. Si les emballages peuvent être enfouis en décharge, alors ils ne dégagent pas de toxicité lors de leur biodégradation qui se fait en quelques mois. Il n'y a plus la problématique du plastique qui s'accumule et finit dans l'océan.

La gourde "VeganBottle GO" imaginée par l'entreprise est recyclable.
La gourde "VeganBottle GO" imaginée par l'entreprise est recyclable.
Des franchises dans les îles
 
Pour aller encore plus loin dans le déploiement du concept, la société projette de mettre en place des unités de production clef en main pour fabriquer localement les produits de Lyspackaging dans les îles. "Une unité est en place à l'île Maurice, une autre est en cours d'installation en Guadeloupe. On a d'autres dossiers en cours dans les îles Canaries et à Madagascar notamment. Ce n'est pas encore le cas en Polynésie française, mais c'est justement l'occasion de se faire connaître."
 
Le package clef en main regroupe les machines, la formation et les études des matériaux sur place pour permettre une gestion locale et autonome. "C'est comme une franchise de Lyspackaging. On considère qu'on ne va pas envoyer nos produits de France vers les îles dans des conteneurs. Ça ne serait pas du tout écologique comme concept. L'idée, c'est de produire le plus localement possible et créer des circuits courts pour les emballages. Que ce soit à l'île Maurice ou en Guadeloupe, ce ne sont pas mes sociétés. C'est un entrepreneur local qui crée de l'emploi sur place et qui connait le marché. Le but n'est pas d'arriver dans les îles, de créer une usine et de ramener des personnes de la métropole."
 
Lyspackaging développe un nouveau produit tous les deux-trois mois. Les prochains seront des pots à épices et des gourdes pour enfants. C'était la seconde participation de l'entreprise au concours Tech4Islands. "Je trouve que ce concours pour les îles est tout à fait en accord avec la solution que l'on propose pour lutter contre la solution plastique. Avec les dotations du concours, on va pouvoir présenter notre projet directement en Polynésie. On est fiers d'avoir gagné ce prix qui va nous apporter une belle visibilité." Si Nicolas Moufflet a déjà remporté une trentaine de prix avec Lyspackaging, Tech4Islands est pour lui "le concours le plus prestigieux qui rentre totalement dans notre politique et notre développement futur."

Depuis 2017, Lyspackaging a conçu plus de 125 produits biodégradables à partir de déchets naturels.
Depuis 2017, Lyspackaging a conçu plus de 125 produits biodégradables à partir de déchets naturels.

Rédigé par Etienne Dorin le Mardi 5 Octobre 2021 à 18:37 | Lu 1848 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Concours d'écriture - Salon du Livre 2020 | Coronavirus | Divers