Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Une édition du Fifo qui veut "surprendre"



Une édition du Fifo qui veut "surprendre"
TAHITI, le 14 janvier 2020 - La 17e édition du Festival International du Film documentaire océanien se tiendra du 1er au 9 février à la Maison de la culture de Papeete, sous la présidence du réalisateur Eric Barbier. A moins de trois semaines du clap de début, les organisateurs misent sur une belle sélection de documentaires en compétition et en off, de courts-métrages et une pléiade de rencontres et d’ateliers pour séduire le public de ce festival devenu au fil du temps un "classique" dans le paysage culturel océanien. 


"Il n’y a pas de star au Fifo, c’est le Fifo, la star !", déclare Heremoana Maamaatuaiahutapu, le ministre de la Culture et cofondateur du Fifo, le Festival international du film documentaire océanien, lors de la conférence de presse annonçant hier les derniers détails de la 17e édition, qui se déroulera du 1er au 9 février à Papeete.

Comme un vrai bon classique de cinéma, le Fifo promet comme à chacune de ses éditions de faire vivre au public polynésien pas mal de sentiments. "Partager des émotions, surprendre, c’est ce qui fait durer un festival. Le Fifo a besoin de surprendre le public, mais également de nous surprendre, c’est un défi", annonce la présidente de l’Afifo, Miriama Bono.

49 films documentaires

La 17e édition du Festival International du Film documentaire océanien se tiendra du 1er au 9 février à la Maison de la culture de Papeete.
La 17e édition du Festival International du Film documentaire océanien se tiendra du 1er au 9 février à la Maison de la culture de Papeete.
Alors pour surprendre et faire voyager les spectateurs à travers ce continent parfois mal connu qu’est l’Océanie, cette nouvelle édition prévoit la projection d’une cinquantaine de films documentaires. Treize films seront en compétition officielle, 15 sont hors compétition, dix seront diffusés dans le cadre des écrans océaniens et neuf courts-métrages sont retenus, auxquels il faut ajouter une douzaine de courts-métrages projetés lors de la Nuit de la fiction.

Si les thématiques de la culture, de l’histoire et des traditions du Pacifique se retrouvent logiquement dans de nombreux films, d’autres marqueurs viennent s’ajouter, à l’image de l’environnement, de plus en plus abordé par les réalisateurs.

"J’ai remarqué que les films sont de plus en plus longs au fil des éditions. Cela peut s’expliquer par le fait qu’il n’y a plus qu’un seul fil conducteur comme la culture ou la tradition, mais plusieurs qui s’imbriquent les uns dans les autres (…). L’Océanie s’ouvre à la mondialisation", précise Michèle de Chazeaux, membre des comités de présélection du Fifo.

Films en avant-première

Côté timing, le programme sera chargé durant tout le festival qui débutera dès le samedi 1er février par "Fenêtre sur courts", une projection de neuf court-métrages de 4 à 20 minutes. Après cette belle balade à travers une partie de l’Océanie, le public pourra participer à la 11e Nuit de la fiction, de 19 à 22 heures, en se plongeant à nouveau dans des courts-métrages de moins de 20 minutes.

Place ensuite aux projections des nombreux documentaires en compétition, en off et des Ecrans océaniens tout au long de la semaine.

A noter les avant-premières gratuites de "Petit Pays", le nouveau film du président du jury de l’édition 2020, Eric Barbier, le 3 février et du film "L’oiseau de Paradis", écrit et réalisé par le polynésien Paul Manate, qui sera précédé du film "Vaiora" d’Itia Prillard, la gagnante du marathon d’écriture du Fifo 2019, le 8 février.
Comme lors des éditions précédentes, de nombreuses ateliers gratuits, des rencontres audiovisuelles, des conférences ou de tables rondes auront lieu tout au long de ce nouvel opus pour valoriser et faire connaître davantage l’audiovisuel océanien.

Eric Barbier
Eric Barbier
Le président du jury du 17e Fifo 
Éric Barbier est un réalisateur et scénariste français diplômé de l'Institut des hautes études cinématographiques. Très vite, il réalise ses premiers courts-métrages de fiction : La Malédiction de Saint-Merry (1980), Who’s in The Raincoat (1981), Shangaï (1981) et La face perdue (1982) qui remporte le grand prix du festival d’Albi. En 1985, le prix Victor Hugo lui permet de réaliser son premier long-métrage Le brasier, avec Maruska Detmers et Jean-Marc Barr, qui sort en 1991 et remporte le prix Jean Vigo. En 1993, il réalise Les années lycée, téléfilm pour ARTE, puis Toreros en 1999 avec Olivier Martinez et Claude Brasseur. En 2006, il réalise le polar Le Serpent, avec Yvan Attal, Clovis Cornillac et Pierre Richard. En 2012 sort Le Dernier diamant avec Bérénice Bejo et Yvan Attal. En 2017, il sort La Promesse de l'aube, d'après le roman de Romain Gary, avec Charlotte Gainsbourg, Pierre Niney, Catherine McCormac, Didier Bourdon et Jean-Pierre Darroussin. Enfin, en 2019, il réalise le film Petit pays adapté du roman de Gael Faye, avec Jean-Paul Rouve.


Les membres du jury du Fifo
Paul Damian Williams, Chef du département "Documentaires" à Screenwest - Autralie
Joe Wilson, Réalisateur et producteur - Hawaii
Emmanuel Kasarhérou, Adjoint au directeur du patrimoine et des collections au Musée du Quai Branly-Jacques Chirac - Nouvelle-Calédonie
Jacques Vernaudon, Linguiste, enseignant-chercheur à l’Université de la Polynésie française - Polynésie française
Tauarii Lee, Journaliste, rédacteur en chef adjoint à Polynésie La 1ère - Polynésie française
Lisa Taouma, Réalisatrice et productrice - Nouvelle-Zélande

Les 13 films en compétition

À l’autre bout de la guerre (2018)
Réalisateur: Charles-Antoine de Rouvre
France
90 min


Blue Boat (2019)
Réalisateur: Dominique Roberjot, Christine Della-Maggiora
Nouvelle-Calédonie
52 min


Bombardées (2019)
Réalisateur: Florence d’Arthuys
Nouvelle-Calédonie
52 min


Eating Up Easter – Haka Puai Te Kainga (2018)
Réalisateur: Sergio M. Rapu
Ile de Pâques, Hawaii
77 min


From Music Into Silence (2018)
Réalisateur: Farshid Akhlaghi
Australie
72 min

In My Blood It Runs (2019)
Réalisateur: Maya Newell
Australie
85 min


Lost Rambos (2019)
Réalisateur: Chris Phillips
Australie
23 min


Merata : How Mum Decolonized The Screen (2018)
Réalisateur: Heperi Mita
Nouvelle-Zélande
84 min


Ophir (2020)
Réalisateur : Alexandre Berman, Olivier Pollet
Royaume-Uni
97 min


Ruahine : Stories In Her Skin (2019)
Réalisateur: Hiona Henare
Nouvelle-Zélande
40 min

Rurutu, terre de ‘umuai (2018)
Réalisateur: Virginie Tetoofa
Polynésie française
52 min


The Australian Dream (2019)
Réalisateur: Daniel Gordon
Australie
105 min


Vapnierka (2019)
Réalisateur: Fiona Apanui-Kupenga
Nouvelle-Zélande
59 min




Pratique
Le Fifo aura lieu du 1er au 9 février à la Maison de la culture.
La billetterie est ouverte.
Entrée : 1 000 Fcfp pour la journée, 500 Fcpf pour les étudiant, groupe (10 personnes).
Pass 3 jours (hors week-end) : 2 500 Fcfp.
Le Off : Entrée gratuite du 1er au 3 et le 8 février.

87 70 70 16
FIFO Tahiti
[email protected]
www.fifotahiti.com

Rédigé par Pauline Stasi le Mardi 14 Janvier 2020 à 16:05 | Lu 1513 fois

Tags : FIFO





Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 26 Janvier 2020 - 14:25 Casting ouvert pour Miss Tahiti 2020

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019