Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Un homme tué par un gendarme lors d'une intervention sur une bagarre à Paea



Le drame s'est produit dans ce modeste fare légèrement en retrait de la route, dans une servitude privée du PK 20 à Paea.
Le drame s'est produit dans ce modeste fare légèrement en retrait de la route, dans une servitude privée du PK 20 à Paea.
PAEA, le 27 avril 2017 - Le drame s'est produit hier soir alors que les gendarmes intervenaient pour séparer deux hommes qui se bagarraient violemment sur fond de rivalité amoureuse. Les circonstances seraient "purement accidentelles" selon le procureur de la République Hervé Leroy, contacté par la rédaction. Le gendarme a été placé en garde à vue et une enquête pour homicide involontaire a été ouverte par le parquet.


Selon plusieurs sources, le militaire aurait pu confondre son arme de service létale avec son pistolet à impulsion électrique, généralement utilisé en dernier recours pour maîtriser les forcenés. Une version confirmée par le procureur de la République Hervé Leroy : "Les gendarmes sont intervenus pour séparer deux personnes qui se battaient. Malheureusement, par inadvertance et vu les circonstances, le gendarme a pu penser sortir son pistolet à impulsion électrique et a sorti son arme. C'est purement accidentel".

La victime est décédée "très rapidement". Le gendarme, lui, a été placé en garde à vue et une enquête pour homicide involontaire a été ouverte.

A Paea, c'est la stupéfaction du côté des proches du malheureux, connu sous le surnom de Bouddah : "C'était un ami, nous sommes très tristes", nous raconte Philippe. "Il allait sur ses 40 ans et il était jardinier au musée de Tahiti et des îles". "Il était un peu bagarreur, il avait quelques petites affaires", ajoute ce proche de la victime qui parle "d'une énorme bagarre qui a éclaté" hier soir à Paea entre 22 h 30 et minuit. Bouddah était semble-t-il parti se battre avec un rival dans le cadre d'une affaire de cœur.






Rédigé par Raphaël Pierre le Vendredi 28 Avril 2017 à 12:40 | Lu 31945 fois






Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

6.Posté par bande de blaireau le 28/04/2017 14:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Pourquoi le parquet ne balance pas le nom et prénom comme pour les trafiquants de ICE?

AH oui ! Cette fois si ça concerne un gendarme donc il faut respecter le secret de l'instruction.

5.Posté par Numéric le 28/04/2017 14:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Je connais pas trop la législation du port d'arme chez les forces de l'ordre, mais, sachant qu'un gendarme a un pistolet à impulsion sur lui! y a t'il nécessité d'avoir son arme de service chargé????

4.Posté par Le Vieux le 28/04/2017 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

On tente de minimiser l’affaire. C’est une simple erreur, il n’y a pas de mal. Je serais même tenté de dire il n’y a pas mort d’homme. Et ben non. Il y a mort d’homme. Une erreur vous nous dites, les deux armes seraient-elles dans le même étui du même côté ? Puis alors a une semaine des élections imaginez le bruit qu’elle ferait si elle s’était passée en Seine-Saint-Denis par exemple ? En ce moment l’ensemble des banlieues des grandes villes seraient à feux et à sang. Là, pas un mot, pas une ligne dans la presse hexagonale. La Polynésie … ? On ne sait même ou sait. Puis, c’est tellement loin ! Et vous Polynésien vous allez voter pour élire leur président ? A eux, alors qu’ils se foutent de votre sort ? Abstenez-vous c’est ce qu’il y a encore de mieux à faire.

3.Posté par TAAHOA le 28/04/2017 13:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ben voyons

2.Posté par Teva le 28/04/2017 13:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Il y''a de plus en plus de bagarre dans les quartiers .surtout a paea,lou les jeunes boivent de l alcool devant les magasins et la police municipale les laisse faire malgré de nombreuse plaintes.

1.Posté par Fiu le 28/04/2017 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Comme d'habitude... alcool, bagarre... -1.

1 2
Signaler un abus

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 13 Novembre 2019 - 16:28 Tāmā'a Box en finale du Coopérathon

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019