Tahiti Infos

Rugby: Bernard Laporte en garde à vue pour blanchiment de fraude fiscale aggravée


Crédit CLEMENT MAHOUDEAU / AFP
Crédit CLEMENT MAHOUDEAU / AFP
Paris, France | AFP | mardi 24/01/2023 - Le président en retrait de la Fédération française de rugby (FFR) Bernard Laporte a été placé mardi en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour blanchiment de fraude fiscale aggravée, a indiqué le parquet national financier (PNF), confirmant une information de L'Equipe.

Les investigations, lancées en août 2020, ont été confiées au Service d’enquête judiciaire des finances (SEJF), a précisé cette source.

"Il était convoqué pour une audition par des policiers fiscaux, il y est allé avec un avocat fiscaliste", a déclaré à l'AFP un de ses avocats, Me Jean-Pierre Versini-Campinchi.

"Il est parfaitement scandaleux que le parquet ait choisi la date de l'élection de M. Buisson pour fixer celle de l'audition et que la divulgation de cette audition ait été faite le jour-même", a-t-il ajouté, fustigeant "un acharnement du PNF".

Depuis lundi, et jusqu'à jeudi, les quelque 1.900 clubs amateurs du pays sont appelés à se prononcer sur la candidature de Patrick Buisson, vice-président chargé du rugby amateur, pour prendre la tête de la Fédération pendant la mise en retrait de M. Laporte, sous la pression du ministère des sports et du Comité d'éthique de la FFR.

Selon une source proche du dossier, cette enquête est distincte de l'affaire de corruption dans laquelle M. Laporte a été condamné en première instance le 13 décembre à deux ans de prison avec sursis, au côté de l'homme d'affaires Mohed Altrad, condamné pour sa part à 18 mois de prison avec sursis.

Bernard Laporte a fait appel de ce jugement.

Elle est également distincte de l'enquête du PNF visant le comité d'organisation de la Coupe du Monde de rugby "France 2023" pour favoritisme, trafic d'influence et corruption.

le Mardi 24 Janvier 2023 à 04:42 | Lu 320 fois
           



Nouveau commentaire :
Twitter

800 caractères maxi autorisés.
Les dispositifs mis en œuvre pour lutter contre les contenus illicites, s'agissant des contenus publiés sur les espaces de contribution personnelle des internautes , exposés par le 10° de l'article 1er du décret du 29 octobre 2009 , autorisent toute personne à signaler la présence de tels contenus et à l'éditeur de les retirer promptement ou d'en rendre l'accès impossible". Merci de nous signaler tout contenu illicites à [email protected] D'autre part, l'équipe de Tahiti-infos ne peut être tenue pour responsable de la valeur des propos qui seront entretenus dans les commentaires. Elle attire cependant votre attention sur le fait qu'elle ne pourra tolérer aucun commentaire à caractère insultant,diffamatoire, raciste, discriminatoire, infamant, pornographique ou ne respectant pas l'éthique de la personne ou les bonnes mœurs de quelque manière qu'il soit. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer immédiatement ce type de message s'il devait se présenter. Tahiti Infos se réserve le droit de supprimer l'adresse d'un site internet dans un message s'il est estimé qu'il dissimule un caractère publicitaire ou s'il a été "emprunté" de manière malveillante. Merci de votre compréhension.