Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Prison ferme pour les auteurs de la course-poursuite de Papara



Tahiti, le 14 décembre 2019 - Un homme et une femme, respectivement âgés de 31 et 24 ans, ont été condamnés jeudi en comparution immédiate à deux et un an de prison ferme. Ils étaient poursuivis pour avoir provoqué à une course-poursuite avec les forces de l’ordre à Papara le 24 octobre.

Après deux renvois, les auteurs de la course-poursuite de Papara ont été présentés en comparution immédiate jeudi pour répondre de nombreuses infractions dont celles de « violence aggravée », « refus d’obtempérer » et « conduite d’un véhicule en ayant fait usage de stupéfiants ». Le 24 octobre, l’homme – qui était recherché dans le cadre d’un trafic d’ice- avait été aperçu au volant d’un véhicule à Faa’a. Repéré par les gendarmes, il avait réussi à fuir et avait pris contact avec l’une de ses connaissances, une jeune mère de famille, afin que cette dernière l’aide à se « cacher ».

La jeune femme avait alors accepté de prendre sa voiture pour emmener l’individu à la Presqu’île. Une nouvelle fois repérés par les forces de l’ordre, les deux prévenus s’étaient alors lancés dans une course folle au cours de laquelle ils avaient forcé des barrages en blessant plusieurs gendarmes au passage. Interpellés en fin d’après-midi, l’homme et la femme se trouvaient sous l’emprise de l’ice.




« Rapport hiérarchique »

Lors de l’audience devant le tribunal correctionnel jeudi, la jeune mère de famille, dont le casier judiciaire est vierge, a pleuré durant toute sa comparution. Elle a reconnu les faits qui lui étaient reprochés en tentant cependant de les minimiser. Son co-prévenu, déjà condamné en 2010 et 2014 pour trafic de stupéfiants, s’est quant à lui peu exprimé. Il a concédé du bout des lèvres qu’il avait pu ordonner à la jeune femme de forcer un barrage.

Pour le procureur de la République, qui a requis deux ans de prison dont 18 mois avec sursis contre la jeune femme et quatre ans de prison dont deux avec sursis à l’encontre du multirécidiviste, il est évident que la course-poursuite avait lieu dans « un contexte de trafic d’ice ». « Ce sont de vrais consommateurs et l’on devine qu’il y a un rapport hiérarchique entre les prévenus, la jeune femme a suivi les ordres de son coprévenu. »

Après en avoir délibéré, les magistrats ont condamné la mère de famille à trois ans de prison dont deux ans avec sursis, et obligation de soins. Le prévenu a écopé d’une peine de quatre ans de prison dont deux ans avec sursis. Le tribunal a également ordonné le maintien en détention pour les deux individus.

Rédigé par Garance Colbert le Samedi 14 Décembre 2019 à 08:37 | Lu 3506 fois





Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus