Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie Française. Tel:40 43 49 49



Paseafay ou la co-navigation made in fenua



"L'idée est née en fait d'un besoin concret que j'avais. J'ai une sœur et une nièce qui habitent à Raiatea et pour noël je voulais les rejoindre grâce à un voilier. C'est un moyen plus économique, et puis en avion on ne se rend pas vraiment compte de la distance qu'il y a entre nos îles", explique Raihaamana Tevahitua, créateur de Paseafay.
"L'idée est née en fait d'un besoin concret que j'avais. J'ai une sœur et une nièce qui habitent à Raiatea et pour noël je voulais les rejoindre grâce à un voilier. C'est un moyen plus économique, et puis en avion on ne se rend pas vraiment compte de la distance qu'il y a entre nos îles", explique Raihaamana Tevahitua, créateur de Paseafay.
PAPEETE, le 15 mai 2019 - Raihaamana Tevahitua, 30 ans, a le projet de développer la première plate-forme de co-navigation du fenua baptisé Paseafy. Le but, à l'image du co-voiturage, est de mettre en relation des capitaines et des propriétaires de voiliers avec des "équipiers" souhaitant naviguer à bord de leurs bateaux.  

Vous connaissiez le co-voiturage, il faudra désormais vous familiariser avec la co-navigation. Raihaamana Tevahitua, originaire de Punaauia, compte en effet développer une plate-forme de co-navigation, baptisée Paseafay  et qui sera la première du genre au fenua.

Le but de Paseafay, à l'image de Terenia.io la solution de co-voiturage pour la Polynésie française, est de mettre en relation des capitaines et des propriétaires de voiliers de plaisance avec des particuliers, que l'on appelle "équipiers", souhaitant faire des trajets inter-îles ou bien des sorties au large de Tahiti. 

"L'idée est née en fait d'un besoin concret que j'avais. J'ai une sœur et une nièce qui habitent à Raiatea et pour noël je voulais les rejoindre grâce à un voilier. C'est un moyen plus économique, et puis en avion on ne se rend pas vraiment compte de la distance qu'il y a entre nos îles", explique le jeune homme.  Avant de poursuivre, "j'ai donc déposé des annonces à la marina Taina et à la marina de Papeete pour trouver quelqu'un qui voudrait bien me prendre sur son bateau. Je n'ai trouvé personne. Mais je me suis rendu compte qu'il y avait beaucoup d'annonces de ce type. Je voudrai donc proposer une plate-forme sur le web où tout serait centralisé."

DE MULTIPLES ATOUTS

Une fois Paseafay lancé, les capitaines et propriétaires de voiliers n'auront plus qu'à s'inscrire sur la plate-forme pour proposer des trajets. "L'inscription du capitaine sera soumise à la fourniture de documents de navigation et à la souscription à une assurance passager ", indique Raihaamana. "Les parties vont également s'évaluer mutuellement et les personnes sous notés seront exclus de la plateforme. Le but étant d'offrir un service fiable et de qualité."

Autre avantage de la co-navigation, les économies que pourraient réaliser les propriétaires de bateau et les personnes souhaitant embarquer avec eux. "Le capitaine minimise ses frais de consommables directs. L’équipier n’a pas besoin d’acheter ou de louer tout seul un bateau, il ne doit aucune rétribution, sinon un échange de service et au pire une contribution strictement limitée aux frais induits par le déplacement conjoint divisés par le nombre de participants", complète le jeune homme. 

Au-delà de la fiabilité et des économies réalisées par les parties, Raihaamana souhaite également développer l'aspect social de Paseafay : "Le but est d'offrir des moments de partage et de convivialité. Par exemple des propriétaires de voiliers pourraient partager toutes les connaissances qu'ils ont sur la navigation."

EN PLEIN ETUDE DE MARCHE

Cependant avant de développer concrètement sa solution de co-navigation, Raihaamana a lancé depuis cinq mois maintenant deux sondages en ligne. L'un étant destiné à aux équipiers et l'autre aux capitaines. "Je voulais en fait mesurer l'intérêt que peut avoir ce projet auprès de la population", confie-t-il. "Et si cet intérêt se confirme j'ai déjà identifié un développeur local pour monter mon site. Il faudra ensuite que je cherche le financement nécessaire pour lancer la plate-forme. J'ai pensé au crowdfunding avec C-Reva."

Cependant pour le moment seulement 15 personnes ont répondus à ses sondages. "Je suis pour le moment déçu mais je suis convaincu que cette plate-forme peut marcher", insiste Raihaamana. 

Si l’intérêt se confirme, la plateforme sera disponible en version test d'ici quelques mois. Fa'aitoito ! 

De la bourse aux équipages à la co-navigation

Selon le site www.actunautique.com, Antoine Penot, fondateur du site VogAvecMoi.com, a inventé en 2011 le terme de" co-navigation" pour désigner son activité de bourse aux équipages en ligne, à savoir une mise en relation de plaisanciers et d'équipiers via internet. "L'idée était d'améliorer les initiatives existantes pour permettre de trouver des  équipiers par affinités, la clé d'une navigation réussie. Toutefois, je me suis rapidement aperçu que le terme de bourse aux équipiers ne  permettrait jamais de faire décoller le site pour deux raisons : tout d'abord, car je n'arrivais pas à attirer l'attention des médias sur l'expression "bourse aux équipiers" qui n'était ni vendeuse ni moderne. Ensuite parce que les plaisanciers qui avaient déjà pratiqué la bourse aux équipiers en avaient souvent des mauvais souvenirs", explique l'intéressé sur le site www.actunautique.com.

Persuadé de tenir un concept pratique et innovant, Antoine Penot poursuite dans son idée et trouve finalement le terme de "co-navigation". "Les gens commençaient à connaitre collocation et le covoiturage commençait à faire parler de lui. Ce nouveau terme me paraissait suffisamment évocateur : le partage d'un bateau pour une navigation. J'avais exclu le terme "co-baturage"' qui ressemblait trop à co-voiturage alors que dans l'esprit VogAvecMoi, on ne partage jamais un trajet mais surtout un bon moment de navigation !" Aujourd'hui son site VogAvecMoi comptabilise près de 600 000 inscrits à travers la France.

Pour participer aux sondages


Rédigé par Désiré Teivao le Mercredi 15 Mai 2019 à 08:35 | Lu 623 fois






Dans la même rubrique :
< >

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués