Tahiti Infos
Tahiti Infos

TAHITI INFOS, les informations de Tahiti
Facebook
Twitter
RSS
I phone App
Androïd
Newsletter
FENUACOMMUNICATION - immeuble Tutuapare - Shell RDO Faa'a - BP 40160 98 713 Papeete Polynésie française. Tel: 40 43 49 49



Page enfant : les faiblesses du Coronavirus



TAHITI, le 24 mars 2020 - Le virus baptisé Sars-CoV-2, qui mesure quelques dizaines de nanomètres, ne résiste pas au savon ou à l’alcool. Il a quelques faiblesses. Les connaître, c’est prévenir la maladie.

Familièrement appelé Coronavirus, le Sars-CoV-2 est un virus minuscule. Il mesure quelques dizaines de nanomètres. Pour te faire une idée : un nanomètre c’est un mètre divisé par un milliard. C’est 5 000 fois plus petit qu’un cheveu humain.

Il est donc tout à fait impossible de le voir à l’œil nu. Pour nous il est invisible, on ne le voit pas arriver ! On ne sait jamais où il est. Par contre, on connait ses faiblesses et on sait comment il se transmet.

Pour bien comprendre ses faiblesses, il faut savoir à quoi il ressemble.

Si on veut être tout à fait précis, on ne parle pas de virus mais de particules virales (ou virion).

Les particules virales sont composées d’une enveloppe et d’un génome. Le génome c’est le matériel génétique, c’est le code de fabrication. Tous les êtres vivants ont un génome.

L’enveloppe du virus est une membrane constituée de molécules qui sont liées les unes aux autres. Les liaisons entre les molécules ne sont pas très fortes, elles sont donc fragiles. Quand le virus rencontre de l’eau, les molécules de sa membrane vont se serrer les unes aux autres pour éviter que l’eau ne pénètre à l’intérieur du virus.

Le savon, lui, est composé de molécules qui ressemblent un peu à celles du virus. Il va y avoir une compétition entre les molécules du savon et les molécules de la membrane du virus. Si le contact entre le savon et le virus dure, cela peut détruire l’enveloppe du virus.

C’est pour cette raison que le lavage régulier des mains avec du savon est un excellent moyen de lutte contre le virus. À condition de bien se laver les mains, évidemment !

Bien se laver les mains

- On commence par se mouiller entièrement les mains. On recouvre ensuite les mains de savon et on se frotte les mains entre 20 et 30 secondes.

- Comment tenir tout ce temps ? On estime qu’il faut près de 30 secondes pour chanter deux fois Joyeux anniversaire. Mais en fait tu peux choisir un extrait de ta chanson préférée pour peu que cet extrait dure entre 20 et 30 secondes.

- Il faut penser à se frotter la paume des mains, mais aussi entre les doigts, le dos des mains, les poignets, les ongles.

- Ensuite, pour éliminer le savon ainsi que les virus, il faut bien se rincer puis, dans l’idéal se sécher les mains avec une serviette bien propre ou bien une serviette à usage unique. Si ce n’est pas possible, il faut penser à laver régulièrement la serviette.

- Enfin, la serviette sert également à éteindre le robinet et ouvrir la porte. Il faut répéter l’opération très souvent dans la journée. Car, le virus ne va pas te contaminer en traversant la peau de la main. Il passe par le visage (la bouche, le nez, les yeux) que nos mains touchent très souvent tout au long de la journée et sans que l’on s’en rende compte.

Comment agissent les gels hydro-alcooliques ?

Les gels hydro-alcooliques contiennent de l’alcool (comme leur nom l’indique) qui va affaiblir l’enveloppe des virus. Ils sont donc eux aussi efficaces. Les désinfectants ménagers courants sont eux aussi efficaces.

Ceci étant dit, les gels sont préconisés lorsqu’il n’y a pas de savon disponible. Car si l’alcool élimine bien les virus (et les bactéries), il ne lave pas.

Le gel ne doit pas être utilisé sur des mains souillées ou sur des plaies. Et, pour une efficacité maximale, il faut attendre qu’il ait complètement séché.

Survie du virus dans l’air

Le virus n’a pas de machinerie cellulaire qui lui permet de se reproduire. Pour vivre et se reproduire il a besoin d’infecter un autre organisme pour utiliser la machinerie cellulaire de celui-ci.

Mais, il peut rester quelques heures (et peut-être même quelques jours en milieu humide) à l’air libre. On ne sait pas encore exactement combien de temps, des études sont en cours.

Qu’est-ce que cela signifie ? Que la maladie peut se transmettre par objet interposé. On peut donc être infecté directement par quelqu’un de malade ou bien par l’intermédiaire d’un objet qu’il a touché.

Pour se protéger, il n’y a qu’une seule solution : se laver correctement les mains.

Rédigé par Delphine Barrais le Mardi 24 Mars 2020 à 23:40 | Lu 3263 fois





Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 24 Mai 2020 - 21:58 Oscar Temaru : "C'est de l'acharnement"

Actualité de Tahiti et ses îles | Actualité de France | Actualité du Pacifique | Actualité du Monde | Actualité du Sport | Insolite | Magazine | Assistance | Appels d'offre et communiqués | Concours d'écriture - Salon du Livre 2019 | Coronavirus